Lycéens |

La Région Sud tord le cou au harcèlement scolaire

Les élus ont approuvé les orientations pour la lutte contre le harcèlement scolaire dans les lycées. Grande cause régionale du mandat, la Région Sud se donne les moyens de ses ambitions avec des actions concrètes.

Le harcèlement scolaire est le fait, pour un élève ou un groupe d'élèves, de faire subir de manière répétée à un camarade des propos ou des comportements agressifs. Ces actes entraînent une dégradation des conditions de vie de la victime et cela se manifeste notamment par l'anxiété, la chute des résultats scolaires et la dépression. Ce harcèlement scolaire sévit dans les lycées régionaux. Pour la Région Sud, la réussite scolaire des lycéens est une priorité. La lutte contre le harcèlement scolaire a même été érigée comme une grande cause du mandat.

Des ateliers d’autodéfense verbale

Cette politique se traduit par des actes concrets. La Région a voté, en octobre 2021, un plan régional de lutte contre le harcèlement scolaire. Il renforce la place des médiateurs de la Garde régionale des lycées, organise des ateliers de sensibilisation. Un fascicule d’information a été diffusé auprès des agents des lycées. De plus, un prix régional a été créé pour récompenser toutes les initiatives portées par les lycées. Chaque année, une journée régionale de lutte contre le harcèlement scolaire a été instaurée en novembre. Enfin, des ateliers d’autodéfense verbale à destination des lycéens sont organisés dans tous les lycées.  

Cette mobilisation s’accompagne de celle des jeunes eux-mêmes. Les membres du Parlement régional de la jeunesse ont rédigé une charte d’engagement pour lutter contre le harcèlement scolaire au lycée.

Retrouvez le direct de l'Assemblée plénière ici

Trois prix décernés

Un jury de sélection, composé d’élus régionaux, de représentants des services académiques et associations ainsi que des membres du Parlement régional de la jeunesse, a déterminé les lauréats suivants :

  • Premier prix décerné au lycée polyvalent de la Méditerranée à la Ciotat
  • Deuxième prix décerné au lycée polyvalent Thomas Edison à Lorgues
  • Troisième prix décerné au lycée général et technologique Pierre et Marie Curie à Menton

Ces trois établissements se verront attribuer 3 000 euros pour le premier prix, 2 000 euros pour le deuxième prix et 1 000 euros pour le troisième prix.