Vous êtes ici :
© getty
Environnement, Aménagement du territoire, Particulier, Collectivité

La société du Canal de Provence protège ses clients de la hausse des prix de l’énergie !

Mis à jour le 02 février 2023

la Société du Canal de Provence a décidé de mettre en place un bouclier tarifaire d’un montant de 5 millions d’euros, en accord avec son concédant la Région Sud, pour protéger ses clients du service de l’eau face à la flambée des prix de l’énergie qui touche actuellement le pays.

Concrètement, cette mesure représente 5 M€ supportés par la SCP pour neutraliser la hausse des prix de l’énergie dans les factures de 22 000 clients. Sans cette mesure, ces clients, dont la desserte dépend de stations de pompage, auraient vu le montant de leur facture s’envoler de 20 à plus de 50 % ! L'eau reste plus que jamais un enjeu majeur pour Provence-Alpes-Côte d'Azur!

Protection contre la flambée des prix de l’énergie

En décembre dernier, le conseil d’administration de la SCP (Société du Canal de Provence) approuvait la mise en place d’un bouclier tarifaire sur l’énergie ainsi qu’un plan d’actions en réponse aux défis du changement climatique. En accord avec son concédant la Région Sud, ce bouclier tarifaire énergétique protège les quelques 22 000 clients de la SCP, dont la desserte en eau dépend des stations de pompage. Ils auraient vu leurs factures augmentées de 20 à 50%, notamment dans le Vaucluse et les Alpes. C’est donc pour limiter l’effet de cette inflation liée en partie à la crise énergétique, que la SCP a décidé de mettre en place une action de solidarité entre les territoires de la concession régionale afin d’éviter cette flambée des prix.

5 M€ de bouclier tarifaire pour neutraliser l’effet de l’augmentation du coût du pompage sur le volet « énergie » des factures d’eau. C’est-à-dire que la SCP ne fait pas reposer sur ses clients le coût de l’énergie sur ses factures.

 

Préparer l’avenir

Au cours de cette décision, des mesures ont été décidées avec la Région Sud pour lutter et adapter le territoire aux conséquences du dérèglement climatique par un contrat d’objectifs : Par des aménagements hydrauliques : plus de 80 M€ d’investissement et de rénovation prévus en 2023 (un programme d’investissement en augmentation de 50% par rapport à 2022).

Par le développement d’une gestion durable des aménagements permettant la sécurisation en eau brute de l’ensemble des territoires régionaux. La période de sécheresse qui vient d’être traversée met en évidence la nécessité d’accélérer le développement des aménagements hydrauliques.

Par la multiplication par 4 de la production annuelle des énergies renouvelables. La SCP poursuit son plan de transition énergétique qui prévoit d’augmenter significativement sa production annuelle d’énergies renouvelables en passant de 15 GWh/an à 65 GWh/an à l’horizon 2027 (soit l’équivalent de la consommation annuelle de 10 000 foyers).

La SCP vise ainsi à devenir une entreprise à énergie propre et positive produisant plus qu’elle ne consomme (40 GWh/an).

Innovation

Pour accompagner les acteurs des territoires dans l’adaptation aux effets du changement climatique, la SCP développe avec ses partenaires des solutions performantes, incluant une technologie numérique de pointe. Elle renforce aussi son accompagnement en s’investissant notamment dans le développement des Agritech et de la Réutilisation des Eaux Usées Traitées (REUT), afin de favoriser la maîtrise efficace et économe de la ressource en eau.

Dans un contexte de changement climatique, la concession hydraulique régionale du canal de Provence est un outil essentiel pour soutenir et pérenniser le développement durable et solidaire des territoires régionaux.

La Société du Canal de Provence gère le patrimoine hydraulique régional exceptionnel du canal de Provence et mobilise principalement l’eau du Verdon pour l’acheminer et la distribuer sur l’ensemble du territoire provençal. Elle alimente en eau brute, partiellement ou en totalité, 2 millions d’habitants, soit 40 % de la population de Provence-Alpes-Côte d’Azur, 1 700 entreprises, 165 communes, 6 000 exploitations agricoles et 2 000 poteaux et postes incendie. La SCP sécurise et économise la ressource en eau, tout en assurant le service de l’eau pour tous les usages (industriels, ruraux et urbains). la Société et son approche collective travaille aux nouveaux enjeux. Dans ses projets, les hautes technologies, le digital et le développement des énergies renouvelables.

En savoir plus : canaldeprovence.com

La Région Sud a souhaité et sollicité la mission d’animation et de concertation dans le domaine de la gestion et de la protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques. Elle l’a obtenue dès 2018. Dépositaire de l’aménagement du territoire, la Région Sud devait très légitimement intégrer la gestion de l’eau à cette compétence. Seules deux autres Régions ont obtenu la même délégation : Bretagne et Grand Est. Par ailleurs, en Provence-Alpes-Côte d’Azur, le développement des activités économiques s’est construit autour de la gestion de la ressource en eau. Le changement climatique et l’évolution socio-économique du territoire redéfinissent la gestion de l’eau comme un des grands enjeux de l’aménagement du territoire et du développement durable régional.

Mis à jour le 21 juin 2024