Vous êtes ici :
© Provence Grand Large
Économie-Entreprise, Environnement, Entreprise, 13 - Bouches-du-Rhône

L’éolien flottant, une énergie d’avenir

Mis à jour le 09 juin 2023

Co-construit dans le dialogue avec les acteurs locaux, les élus, les scientifiques et les citoyens, le projet Provence Grand-Large est devenu un projet majeur pour l’avenir du territoire. Lauréat de 3 appels à projets et labellisé par 2 pôles de compétitivité, il est une étape indispensable pour le développement de l’éolien en mer flottant en Méditerranée. Il est également essentiel dans l’atteinte des objectifs tant énergétiques que climatiques de la région Sud, de la France et de l’Europe.

Ce vendredi 9 juin 2023, l’ensemble des autorités présentes ont assisté à la cérémonie de baptême du premier flotteur du parc-pilote éolien en mer flottant ainsi qu’à la présentation de ce projet sur le Quai Gloria.

Provence Grand Large, projet-pilote d’éolien en mer flottant en France

Projet-pilote de 3 éoliennes en mer flottantes et le premier en construction en France, Provence Grand Large est situé au large du Golfe de Fos. Son ambition ? « Plus loin en mer, plus proche des gens ». Une fois mis en service, il produira près de 25 MW, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’une ville de 45 000 habitants. A la différence de l’éolien dit « posé » où les fondations sont posées sur les fonds marins, la technologie de l’éolien en mer flottant consiste à installer des éoliennes puissantes sur des flotteurs ancrés au large. La technologie peut être différente selon les parcs. Cette solution innovante a non seulement un fort
potentiel technique puisqu’elle peut être déployée dans des zones de grande profondeur d’eau mais aussi des atouts environnementaux, notamment une faible emprise sur les fonds sous-marins. Provence Grand Large permettra un retour d’expérience en conditions réelles, tant technique et environnemental qu’au niveau de la concertation.
 

Une innovation technologique majeure

Les 3 éoliennes de Provence Grand Large seront installées à 17 km des côtes et profiteront des vents marins puissants et réguliers. D’une puissance de 8,4 mégawatts chacune, elles prennent place sur des flotteurs « à ligne d’ancrage tendues ». Une innovation technologique majeure qui s’inspire des technologies utilisées pour stabiliser les plateformes pétrolières. L’électricité est transportée grâce à un ensemble innovant de câbles dynamiques capables de suivre le mouvement des éoliennes. Ces câbles sont eux-mêmes connectés  des câbles d’export sous-marin puis souterrain qui permettent d’assurer le transport de l’électricité produite jusqu’au poste de raccordement RTE à terre. 

Pourquoi une implantation en Région Sud ? 

La côte méditerranéenne été choisie car sa géographie est parfaitement adaptée pour démontrer la pertinence de l’éolien en mer flottant, avec des vents forts et des fonds qui descendent rapidement à plus de 100 m.

« Le développement des énergies renouvelables et l’autonomie énergétique sont au cœur des ambitions de la Région Sud. C’est tout l’objectif du Plan Climat régional « Une COP d’avance » : faire de la région Sud, une région neutre en carbone d’ici 2050 et le moteur des accords sur le climat. Aujourd’hui, nous sommes heureux d’enfin voir la mise en œuvre du premier projet pilote, Provence Grand Large, que nous soutenons depuis plus de 10 ans.A la clé, des emplois sur notre territoire et une nouvelle industrie innovante participant à la lutte contre le changement climatique ! »

 

Renaud MUSELIER
Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur,
Président délégué de Régions de France

 

L’engagement de la Région Sud pour l’éolien flottant

L’une des mesures du Plan Climat de la Région Sud est consacrée au soutien du premier parc flottant et des fermes commerciales à venir. Dans le cadre d’un appel à projets de l’Agence Environnement et Maitrise Energie (ADEME) en 2015, portant sur des fermes Eolien Offshore flottant (EOF) pilotes, plusieurs projets sont ressortis notamment celui au large de Fos-sur-Mer à 15 km, sur la zone dite de Faraman, qui va accueillir le projet « Provence Grand Large » (PGL) de 3 éoliennes flottantes de 8.4 MW, porté par EDF Renouvelables.

Depuis cette annonce, la Région Sud s’est fortement mobilisée pour accompagner le développement du projet PGL et pour créer les conditions favorables à l’émergence en région d’une filière industrielle de l’éolien offshore flottant. Et ainsi faire de la région un territoire d’accueil de cette technologie innovante et des acteurs du secteur.

De plus, la Région Sud a accompagné les premières éditions de l’événement international majeur FOWT (Floating Offshore Wind Turbines) sur l’éolien flottant qui se sont déroulées pour la plupart à Marseille.

Pour aller encore plus loin, elle a également créé le Parlement de la Mer, dans lequel la filière « Eolien Offshore Flottant » occupe une part importante au sein de l’OIR « Economie de la Mer ».

En complément, 5 millions d’€ du FEDER ont été attribués par la Région pour les câbles dynamiques inter-éoliennes de Provence Grand Large.

Fin mars 2022, l’Etat a annoncé, dans le cadre de sa Programmation Pluriannuelle d’Energie (PPE), pour le développement en méditerranée de l’éolien offshore, un appel d’offre comprenant 2 zones de 250 MW avec extension de 500 MW.  Cette annonce intervient dans le cadre du lobbying de la Région Sud associé à la Région Occitanie, pour faire modifier la première version de la PPE qui ne visait à attribuer qu’un appel d’offres de 250 MW en façade méditerranéenne.

Ces dispositifs permettront de produire l’équivalent de la consommation électrique d’environ 3 millions d’habitants à l’horizon 2030.

Mis à jour le 13 juin 2024