Vous êtes ici :
© @Région Sud/ Valentin Pacaut
Culture, Aménagement du territoire, Particulier, Association

Loto du patrimoine : l’exceptionnel héritage du Sud !

Mis à jour le 03 janvier 2023

Six sites du patrimoine régional ont été sélectionnés par la mission patrimoine. Parmi ces six édifices, deux d’entre eux sont soutenus par le service Patrimoine de la Région, l’organe régional central de la préservation des témoignages bâtis de notre histoire…

À l’approche des Journées européennes du Patrimoine, les 17 et 18 septembre prochain, la ministre de la Culture Rima Abdul Malak a dévoilé fin août, la liste des 100 nouveaux projets de restauration et de valorisation qui bénéficieront d’un financement grâce (notamment) au Loto du Patrimoine 2022.

Mission Patrimoine : un succès public

Partout en France des sites prestigieux ou plus confidentiel, publics ou privés sont restaurés et valorisés depuis la mise en place de cette initiative. Véritable succès public, cette mission a suscité l’engouement des Français, viscéralement attachés à leur patrimoine historique. Un succès en grande partie dû à l’encadrement professionnel et scientifique de la mission et à sa méthode partenariale. Elle garantit la qualité et la variété des projets identifiés. Chaque année, les candidatures déposées sont instruites par les délégations départementales et régionales de la Fondation du Patrimoine. Le ministère de la Culture, via les DRAC, participe à ce premier examen, en particulier pour les monuments historiques. Les associations de soutien au patrimoine, participent également en soumettant les projets qu’ils souhaitent défendre.

Le financement accordé grâce au Loto du patrimoine et aux autres ressources de la Mission est attribué par la Fondation du Patrimoine. Elle s’appuie sur les services de l’Etat et suit le bon déroulement des travaux dans le respect des caractéristiques patrimoniales. Chaque année un site par département est retenu plus un site emblématique par Région.  

Loto du patrimoine, comment ça marche ?

En septembre 2017, le président de la République confiait à Stéphane Bern une mission d’identification du patrimoine en péril et de recherche de nouvelles sources financières. De cette initiative est née le Loto du patrimoine, dont le produit est attribué à la Fondation du Patrimoine qui pilote les opérations. Cette dernière est soutenue par le ministère de la Culture et partenaire de la Française des jeux. Les projets sont retenus chaque année, selon 4 critères principaux : L’intérêt patrimonial et culturel, l’état de péril, la maturité du projet, son impact sur le territoire et le projet de valorisation.

Comment participer ? Par le mécénat d’entreprise ou par vos dons directs à la Fondation du patrimoine ou bien en optant sur des jeux proposés par la Fédération française des jeux à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine qui sont ensuite reversés à la Fondation. Chaque année, 18 sites emblématiques sont sélectionnés en France et bénéficient d’un important soutien financier du Loto du Patrimoine, plafonné à 300 000 €. Sept tirages se déroulent entre le 5 et le 17 septembre, tandis qu’une nouvelle édition du jeu à gratter Mission Patrimoine est d’ores et déjà en vente.

Mission patrimoine: bilan depuis 2018

745 sites, dont 90 projets emblématiques du patrimoine régional, bénéficient de la Mission patrimoine depuis son lancement en 2018. Aujourd’hui, plus de la moitié (420) sont d’ores et déjà sauvés ou sur le point de l’être .  192 sont terminés et 228 chantiers sont en cours. Le succès de la Mission repose sur un encadrement professionnel et scientifique, résultat de sa méthode participative et partenariale.

« De la petite cuillère à la cathédrale, notre territoire recèle d’exceptionnelles richesses patrimoniales, culturelles et architecturales, dont la Région sud a pour mission de réaliser l’inventaire général. Un travail minutieux et colossal, réalisé par les services régionaux et disponible à toutes et tous. »

Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France

L’Inventaire général du patrimoine culturel en Région Sud

Compétence obligatoire de la Région, l’Inventaire général du patrimoine culturel répertorie scrupuleusement et scientifiquement les témoignages bâtis de la vie de nos ancêtres. Qu’ils aient été modestes ou partie prenante des instances dirigeantes, chaque détail du patrimoine est traité avec la même passion et la même rigueur. Des édifices historiques comme le théâtre antique d’Orange, construit au 1er siècle avant notre ère, à l’abbaye de Montmajour du Xe siècle à des bâtiments témoignant des diverses migrations et activités de nos territoires comme les villas mexicaines de l’Ubaye, des viaducs de chemins de fer ou des maisons de tuiliers, tous attestent de la vie et de l’ingéniosité des hommes qui nous ont précédés. Pour en savoir plus sur l’inventaire général du patrimoine culturel régional, vous pouvez consulter le site PatrImages qui donne accès aux dossiers en ligne et permet aussi de consulter plus de 145 000 documents iconographiques, dessins ou photographies, extraits de l’iconothèque du service de l’Inventaire général, riche d’environ 200 000 documents.

2022 : la sélection des sites régionaux retenus pour la 5e édition de la Mission Patrimoine

Cette année, 6 sites ont été retenus en Région sud : Le Paraïs qui n’est autre que la Maison de Jean Giono à Manosque (04), la Tour du monastère de l’île Saint-Honorat à Cannes (06), l’Eglise melkite Saint-Nicolas de Myre à Marseille (13), la Casa Nieves à Solliès-Toucas (83), la chapelle Saint-Pierre du Bourget à Cervières (05) et l’Hôtel du Roi René à Avignon (84). Ces deux derniers sites sont aidés par la Région Sud dans le cadre de la valorisation du Patrimoine.

Quant au choix du site emblématique régional de cette année 2022, le choix s’est porté sur le Castellas de Roquemartine à Eyguières (13)

Zoom sur la forteresse de Tournoux

La Région Sud peut notamment aider les propriétaires de patrimoine public mais également privé si celui-ci a été étudié par l'Inventaire du Patrimoine culturel. La forteresse de Tournoux a été étudiée par l'inventaire et est accompagnée par la Région dans le cadre de la restauration, mais également de sa valorisation qui à terme permettra l'ouverture totale du site au public. Ce monument historique a été retenu comme site emblématique régionale du loto du patrimoine en 2020.

Mis à jour le 20 juin 2024