Vous êtes ici :
Sport, Collectivité, Entreprise

Plan Voile et Nautisme : le bilan après 4 ans

Mis à jour le 18 avril 2023

À l’occasion des Jeux olympiques et paralympiques d’été de 2024, Provence- Alpes-Côte d'Azur est la région qui accueillera le plus d’épreuves, en dehors de Paris, avec la totalité des épreuves de voile à Marseille, ainsi que des épreuves de football à Marseille et à Nice. C’est dans ce contexte que la Région a décidé de mettre en oeuvre un dispositif ambitieux avec son « Plan voile et nautisme 2018/2024 », doté de 21 millions d’euros sur l’ensemble de la période.

Les retombées médiatiques d’un tel évènement international sont considérables, comme l’ont montré les Jeux olympiques de Tokyo de 2020 et leurs 3 milliards de téléspectateurs à travers le monde. Il ne fait aucun doute que l’accueil de la prochaine olympiade d’été impactera le territoire régional sur le long terme, à la fois en tant que terre d’excellence sportive, mais également comme pôle d’attractivité économique et touristique.

Le Sud, terre de voile

Comptant 20 000 licenciés par an, soit la première région au niveau national, la voile est la troisième discipline sportive la plus pratiquée en Provence-Alpes-Côte d'Azur, derrière le football et le tennis.
Constuit  en collaboration avec la Fédération Française de Voile (FFV), la Ligue Sud de voile, le Pôle France voile de Marseille et les représentants du
nautisme, et le "Plan voile et nautisme" poursuit un double objectif : faire du sport de haut niveau une priorité de
développement pour l’ensemble des acteurs concernés et renforcer la filière nautique régionale.

Quelles actions en 4 ans? 

Pour le sport de haut niveau

Depuis 2018, les aides financières au Pôle France de voile de Marseille et aux Pôles Espoirs de voile et de kitesurf s’élèvent à 725 200€.

Le soutien à l’investissement

En matière d’investissement, un budget annuel de 600 000€ est réservé à ce volet hautement stratégique pour la préparation optimale des sportifs, soit 3 millions d’euros d’aides régionales mobilisés, 181 dossiers votés entre 2018 et 2022, pour soutenir les clubs régionaux, la Ligue Sud de voile et le Pôle France voile de Marseille dans l’acquisition de matériel de navigation.
La Région a également soutenu les travaux de la future Marina olympique de Marseille à hauteur de 5 millions d’euros, dont 4,8 millions d’euros au titre du sport pour la modernisation du stade nautique du Roucas Blanc, et 200 000€ au titre de la mer pour la relocalisation des activités nautiques de la base nautique à destination de la pratique du grand public.
Elle participe également à la modernisation et au développement des centres, des clubs et des bases nautiques, via un appel à projet dédié. Devenu un dispositif de droit commun de la politique régionale "Mer et Littoral", il constitue un véritable effet de levier
pour les territoires, avec 24 opérations financées depuis 2019, pour un montant total de 2 355 336€.

Les manifestations sportives

Depuis 2018, la Région a mobilisé 977 900€ pour soutenir l’organisation de compétitions et de grands événements sur son territoire, tels que l’emblématique Semaine Olympique Française à Hyères.

L’emploi et la formation

Le Fonds d’Innovation pour la Formation (FIF) développe notamment une expérimentation formative destinée à favoriser le développement de vocations dans le
secteur voile-nautisme-animation, par l’initiation à plusieurs pratiques tout en obtenant les habilitations de base permettant une première employabilité directe en sortie de formation, l’acquisition d’une expérience pratique et concrète dans les activités du nautisme et la capacité à développer un projet professionnel dans les métiers de la mer.
Une convention partenariale public-public CREPS / Région 2020-2023 cible également les formations aquatiques et subaquatiques pour un montant de 159 717€ sur un total annuel de 300 000€.

L’environnement

Le volet environnement a été mis à l’honneur tout au long de l’année 2022 avec la création du Parlement de la mer - espace de concertation qui a vocation à porter la voix de la Région au sein des instances nationales et internationales méditerranéennes - et la création d’un projet d’indice régional de performance environnementale, qui permettra de sensibiliser et d’accompagner les organisateurs d’évènements sportifs dans leur démarche écoresponsable.

La jeunesse

Des actions spécifiques pour le développement de la pratique de la voile sont menées depuis 2020 avec la création du dispositif « voile au lycée ». Il a permis le financement de 28 actions au sein de nos lycées régionaux, dont 21 projets d’établissement et 7 journées découvertes. Ce dispositif, essentiel pour maintenir la place de leader de la région et continuer à développer la pratique de la voile, sera reconduit sur l’année scolaire 2022/2023.
A l’avenir, La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur entend faire coïncider la préparation des Jeux olympiques et paralympiques 2024 avec les priorités de son Plan
Climat et faire de cet évènement majeur un succès sportif, économique et environnemental.

D’ici 2024, la Région poursuivra le travail engagé depuis 2018 via son Plan voile et nautisme, notamment :

  • En soutenant l’investissement et le sport de haut niveau auprès des clubs, du Pôle France, des Pôles Espoirs et de la ligue, en vue de promouvoir un environnement générateur de performance et d’excellence sportive en Provence-Alpes-Côte d’Azur ;
  • En accompagnant les athlètes régionaux à fort potentiel dans l’aventure olympique et paralympique via l’attribution de bourses individuelles ;
  • En favorisant la pratique de la voile auprès des jeunes avec la reconduction de son dispositif « voile au lycée » au cours des prochaines années scolaires ;
  • En développant des projets à forte valeur environnementale, tels que son indice de performance environnementale et la mise en place de formations dédiées aux métiers de la mer et du nautisme ;
  • Et en continuant d’impulser une dynamique fédératrice auprès de la filière nautique régionale afin de la structurer davantage sur le long terme et d'améliorer son positionnement touristique sur les marchés France et monde.


Enfin, la Région souhaite faire des Jeux olympiques et paralympiques d’été de 2024 un levier de développement de son territoire et des pratiques sportives à long terme.
Ainsi, la Collectivité prévoit de participer activement au volet héritage olympique de ces Jeux, en accompagnant durablement les projets du Pôle France voile de Marseille, notamment dans les domaines de la formation et du développement de l’handivoile.
Cet héritage olympique permettra aux clubs nautiques de la région de poursuivre le développement de la pratique de la voile sur l’ensemble du territoire.

Mis à jour le 21 juin 2024