Vous êtes ici :
© CFA Région Sud
Agriculture, Formation, Enseignement

Pour fêter ses 75 ans, le lycée viticole d'Orange change de nom !

Mis à jour le 14 avril 2023

Ce vendredi 14 avril est un grand jour pour le lycée viticole d’Orange. À l’occasion de la célébration de ses 75 ans d’existence, le nom de Pierre Le Roy de Boiseaumarié sera donné à l’établissement. Pourquoi ce choix ? Qui était Pierre Le Roy de Boiseaumarié ? On vous explique tout !

L'histoire de Pierre Le Roy de Boiseaumarié

En 1919, couvert de médailles pour ses exploits dans les airs lors de la 1ère guerre mondiale, il épouse Edmée Bernard Le Saint et retrouve ses premiers amours, les vignes, qu’il avait découvert pendant sa jeune enfance, avec son père. L’aventure démarre sur les terres de ses beaux-parents, le Château Fortia, à Châteauneuf-du-Pape, en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Pierre Le Roy de Boiseaumarié découvre auprès des viticulteurs de la région une situation peu reluisante : l’augmentation des rendements à tout prix, la chute de la qualité́ et l’ampleur des fraudes dont sont victimes les vins du cru. Pour faire des vins de la région des produits d’exception, il accepte d’endosser le rôle de leader auprès de ses confrères. Avec un objectif : produire moins, mais de meilleure qualité.

Il crée alors le syndicat des vignerons de Châteauneuf-du-Pape, en 1924, avec pour mission la reconnaissance de l’appellation castel-papal, qui aboutira dix ans plus tard. Tout au long de sa vie il œuvre à la valorisation des terroirs de la France entière et à la protection de ce patrimoine. Ce sont ses efforts qui permettent la création de l’Institut National de l’Origine et de la qualité (l’INAO) et par cela les Appellations d’Origines Contrôlées (les fameuses AOC).

Aujourd’hui, la quête du Baron Le Roy de Boiseaumarié demeure LA référence dans le monde de la recherche et de la protection de la qualité des vins.

Un lycée à taille humaine et un campus scientifique au service de la filière viticole 

400 élèves, apprentis, étudiants et stagiaires évoluent au quotidien dans un cadre somptueux et agréable. Grâce à la diversité et aux spécificités de son enseignement, le Lycée viticole d'Orange offre à ses étudiants un cadre idéal pour apprendre les métiers autour du vin, du CAP à la licence professionnelle : 

  • Vigneron, viticulteur, chef de culture
  • Maître de chais, œnologue
  • Technicien commercial, chef des ventes
  • Ouvrier caviste ou viticole
  • Tourisme et services

La politique régionale en faveur des lycées

Depuis 2016, 1,35 milliards d’euros ont été consacrés à la politique régionale en faveur des lycées dont 538,7 millions d’euros pour le fonctionnement des lycées et 812,7 millions d’euros pour les travaux de construction, de réhabilitation, de maintenance et d’entretien ainsi que les équipements.

Sur la mandature, ont ainsi été engagés :

  • 398,3 M€ au titre des dotations de fonctionnement aux lycées publics et privés ;
  • 76,2 M€ au titre de l’aide au famille (tablettes et manuels scolaires numériques, bourses au mérite, tarification sociale dans le cadre de la restauration scolaire, premiers équipements en lycée professionnel…) ;
  • 340 M€ au titre de la maintenance et de l’entretien des établissements dont les programmes de mise en sureté des sites et d’accessibilité des lycées ;
  • 165,0 M€ au titre de l’équipement des lycées et du numérique éducatif (outils ergonomiques, véhicules, mobilier, informatique, wifi, internet, etc.) ;
  • 216,5 M€ au titre des opérations de réhabilitation énergétique et de restructuration des lycées afin d’améliorer les conditions d’accueil et le confort des lycéens ;
  • 154,1 M€ au titre des constructions neuves dont notamment la Cité scolaire internationale et les lycées Monte Cristo à Allauch et Jean d’Ormesson à Chateaurenard


En 2022, 313 M€ ont été consacrés à l’amélioration de la vie lycéenne afin de répondre au double objectif mis en place par l’exécutif :

  • continuer à améliorer la carte régionale de l’offre d’enseignement secondaire en tenant compte des bassins de vie, des mobilités infrarégionales et des besoins nouveaux, tout en maintenant une politique de construction de lycées neufs ;
  • optimiser le soutien régional au fonctionnement des lycées, en s’assurant que celui-ci soit à la fois soutenable et efficient dans le quotidien des lycéens.

Ainsi, l’année scolaire 2022-23 est une année décisive en matière d’investissement régional notamment avec le début des travaux de relocalisation du lycée Golf Hôtel à Hyères et de la Cité scolaire internationale de Marseille.

La Région n’en oublie pas pour autant l’existant : elle maintient les opérations de réhabilitation énergétique et de grosses rénovations. Enfin, dans le cadre du Plan Climat, la Région réalise la seconde phase des travaux d’équipement en panneaux photovoltaïques des toitures des lycées, pour un objectif de 30% de lycées équipés en 2022.

Mis à jour le 24 juin 2024