Vous êtes ici :
© Regis Cintas Flores
Économie-Entreprise, Sport, Tourisme, Entreprise, Particulier

Tourisme, économie, image : le rugby booste la Région !

Mis à jour le 09 octobre 2023

Après quasiment un mois de compétition, les premières retombées positives de la Coupe du Monde de rugby se font déjà ressentir en région Sud. Entre matchs à guichets fermés, bars, hôtels et restaurants bondés, le positif se voit déjà pour tout le secteur touristique régional.

Avec six matchs à Marseille et quatre à Nice, plus de 20 % des rencontres de la Coupe du Monde de Rugby se déroulent en Région Sud. Institutionnels et entreprises se mobilisent depuis des mois pour tirer profit de cet événement sportif, dont les retombées commencent à pointer le bout de leur nez ! 

Marseille et Nice dans le Top 5 

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 74% et 72 % de taux de réservation depuis le début de la Coupe du Monde. Les écosystèmes niçois et marseillais tirent les bénéfices de leur stratégie mise en place depuis plusieurs mois. En effet, la Région Sud, le CRT et les villes hôtes Marseille et Nice, ont bâti un plan d’actions ambitieux, à la hauteur des enjeux de cet événement mondial. Très vite, d’autres partenaires du secteur les ont rejoint, pour faire de la Région Sud est la seule de France à unir ainsi ses forces et à mobiliser autant de moyens. 
Promotion, communication, relations publiques dans les pays ciblés ( Afrique du Sud, Australie, Angleterre notamment), les professionnels de l'hôtellerie et de la restauration récoltent aujourd'hui les fruits d'un travail entamé il y a plus d'an. 

400 millions d'euros espérés

Avec 40 millions d’euros de retombées par match, la secteur économique régional peut espérer jusqu'à 400 millions d’euros de retombées directes… Et ceci sans compter sur les retombées économiques dont vont bénéficier les villes qui accueillent les camps de base des équipes de rugby : l’Afrique du Sud à Toulon, l’Écosse à Nice, l’Uruguay à Avignon. Egalement, la Coupe du Monde de rugby aura un effet d'entrainement sur les réservations automnales, comme l'espère le Vice-Président de la Région Sud, Président du CRT, François de Canson. De quoi espérer de belles perspectives pour la fin de saison et l'arrière-saison en Provence-Alpes-Côte d'Azur ! 

1 milliard au niveau national

Pour la Coupe du Monde de rugby, mes retombées économiques directes sont estimées à 1 milliard d’euros. Elles comprennent les dépenses d’organisation (payer les salariés et les prestataires du Comité d’organisation, louer les stades.) et surtout, évidemment, les dépenses des visiteurs, français et étrangers, pour se loger, se nourrir ou encore se déplacer, avec 450.000 visiteurs étrangers attendus.

Mis à jour le 20 juin 2024