Vous êtes ici :
Environnement |

Une journée avec les gardiens du Verdon

Mis à jour le 17 août 2023

Depuis 2018, chaque année, la Région Sud recrute et forme les gardes régionaux forestiers pour préserver ses massifs. Un but : prévenir des risques incendies dans ses 9 parcs naturels régionaux. Nous avons été à la rencontre de Chloé et Rudolf, un binôme passionné de leur territoire, pour qui le respect de l’environnement est une obligation.

Initiée par la Région Sud, la Garde Régionale Forestière a déployé pour cet été 2023 pas moins de 221 jeunes dans 18 territoires de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, afin d’informer et sensibiliser le public au risque incendie.

La Garde Régionale c’est :

  • Un contact accru avec le public
  • Des missions de surveillance, de prévention et d’alerte
  • Un message qui sensibilise et déconstruit les idées reçues sur le feu

Chaque année, plus de 200 jeunes s’investissent dans leurs missions après une semaine de formation assurée par des experts. Ils développent la culture du risque incendie auprès de la population résidentielle et touristique qui fréquente les massifs forestiers de la région.

Le verdon : un site d’exception

Sur un parcours de 21km, les Gorges du Verdon sont l’une des destinations régionales les plus courues de notre territoire. Ce joyau millénaire joue un rôle essentiel à l’équilibre de notre région.

Le Verdon en quelques chiffres
  • 188 000 hectares
  • 35 000 habitants répartis sur 46 communes de 2 départements
    1/3 de la flore française sur une surface de moins de 2000 km2
  • 600 exploitations
  • Une source a près de 3000 mètres d’altitudes
  • La rivière du Verdon parcourt 165 km
  • 2200 espèces de plantes, soit 

Entre Alpes et Méditerranée, le Verdon est un territoire très diversifié avec une mosaïque de paysages articulés autour de la rivière. Fort de son succès international, ce lieu est un endroit à préserver. C’est donc à ces missions que s’attellent Chloé et Rudolf, qui n’y sont pas à leur première fois.

Je suis originaire du bas Verdon, où j’y ai grandi. J’ai à cœur de protéger mon territoire et c’est ce qui m’a donné envie de prendre cette mission il y a 3 ans. Je suis un grand amoureux du parc du Verdon, de son environnement et de son cadre. Le paysage est magnifique, c’est donc naturel pour moi de vouloir le préserver et d’aller à la rencontre des gens pour les sensibiliser. », Rudolf, garde régional forestier et agent d’exploitation des routes au département des Alpes de Haute-Provence.

Les gardes régionaux arpentent de jour comme de nuit le parc, en voiture, en bateau, à vélo et même en canoë. Ils vont à la rencontre du grand public aux abords des plages, sur les chemins de randonnée et même sur le lac, pour les sensibiliser au respect de l’environnement. Soutenus par l’Office National des Forêts, la police de l’environnement et les gendarmes, qui leur confèrent une légitimité, ils peuvent œuvrer dans leurs missions quotidiennes, et nous permettre à chacun de profiter de ce lieu d’exception dans de bonnes conditions.

Depuis 2 ans, le Parc du Verdon s’est doté d’un véhicule feu de forêt (CCFL), financé par la Région Sud. Rattachés au dispositif préventif feux de forêt des Alpes de Haute-Provence et du Var, les gardes régionaux formés peuvent donc patrouiller dans les massifs et intervenir sur feux naissants grâce au matériel mis à disposition.

Mon intérêt premier en tant que membre de la garde régionale forestière est d’éveiller la sensibilité des personnes que je rencontre, peu importe par quel biais, le principal est qu’ils se rendent compte de leur environnement et qu’ils le préservent. Informez-vous avant vos déplacements, auprès du site de la préfecture du département dans lequel vous vous trouvez pour connaître le risque incendie du jour ou du lendemain. » Chloé, cheffe de secteur centre au Parc Naturel Régional du Verdon.

Départ de feu : appelez les numéros d'urgence, 112 ou 18

Respectez les chemins balisés, ne faites pas de feux et garez votre véhicule sur un espace dégagé.

Attention, des sanctions sont appliquées :

  • Un feu de camp ou une cigarette : 135 € d’amende
  • Absence de débroussaillage (50 mètres autour de votre habitation): 135€ d’amende
  • Circulation hors-pistes : 1500€ d’amende
  • Responsabilité d’un départ de feu même involontaire : 3 500€ d’amende et 6 mois de prison.

Mesures de sécurité

  • Anticipez vos sorties en forêt et consultez la météo
  • N’oubliez pas votre téléphone mobile
  • Prévenez votre entourage de votre itinéraire
  • Ne quittez jamais les chemins balisés
Mis à jour le 13 juin 2024