Vous êtes ici :

Forum Respect pour les Femmes

Le 24 novembre 2022, veille de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la Région Sud organisera à Marseille à l’Hôtel de Région, le premier forum Respect pour les femmes. Alors que les associations d’aide aux victimes et d’accès aux droits des femmes rendent compte d’une augmentation de 20% du nombre de victimes sur le territoire en 2021, il est urgent d’agir. Cette journée, ouverte à tous ceux qui souhaitent se mobiliser en faveur de l’égalité hommes-femmes et lutter contre les violences à l’égard des femmes, est un temps consacré à la réflexion et à l’action. Partenaires institutionnels et associatifs, acteurs du monde économique et personnalités de la société civile vous invitent à participer à des tables-rondes et master class pour comprendre les mécanismes de ces violences et agir en suivant les ateliers consacrés au consentement, au self-défense ou encore au cyberharcèlement. 

Le respect des femmes concerne tout le monde ! 

Retrouvez les photos et le Replay de la Plénière du Forum Respect pour les femmes.


Programme de la journée

La journée s'articulera autour de deux temps fort : la plénière et les masterclass

10h30 - 10h45
Ouverture du Forum
Bilan du plan d'action régional
Jennifer SALLES-BARBOSA​ - Présidente de la Commission Lutte contre les Inégalités, Solidarités, Défense des droits des femmes de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

10h45 - 11h00
Interview croisée : Tout le monde peut être victime de violence, le rôle essentiel de la prévention. 
Nathalie ROCAILLEUX - Psychologue, Clinicienne et Dirigeante de Icare Reliance
Julie DENOIX - Coordinatrice et Formatrice Riposte – ARCAF

11h00 - 11h10
Parcours inspirant
Raphaëlle SIMEONI - Directrice Générale des Services Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

11h10 - 11h30
Table ronde : Retour sur trois initiatives soutenues par la Région Sud. 
Sophie TARDIEU - Praticien hospitalier en santé publique à l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille, membre de l’équipe fondatrice de la Maison des femmes Marseille Provence)
Céline CUVILLIER - Adjudante-chef, Commandante adjointe de la Maison de Protection des Familles des Bouches-du-Rhône
Carine CRÉPIN - Psychologue clinicienne, chargée d'accompagnement des enfants, adolescentes et femmes victimes de violences au sein de Solidarité Femmes 13

11h30 - 11h50
Témoignage
Cindy BRUNA - Mannequin, Ambassadrice Internationale de L’Oréal Paris et auteur du livre «  le jour où j’ai arrêté d’avoir peur » - édition Harper Collins

11h50 - 12h20
Table ronde : Travailler : nécessaire pour se prémunir mais pas suffisant
Géraldine ROGIER - Directrice de la Fédération régionale des Centres d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles de la Région Sud
Sophie PIORO - Directrice de Solidarité Femmes 13
Emmanuelle VRAIN - Présidente de l'association Elles à l'Unisson
Diffusion de clip "Aimer sans abuser" d'Yves Saint-Laurent Beauté.

12h25 -12h45
Talk : Le sexisme, racine du harcèlement
Marie BECKER - Fondatrice et Directrice d'Aequality ​

12h45 - 13h00
Avis de l’experte : Linnovation numérique au service des femmes victimes de violence
Sandy BEKY - Dirigeante de He Hop

13h00 - 14h00
Pause déjeuner​

14h00 - 14h25
Interview croisée - Se prémunir du cyberharcèlement.  
April BENAYOUM - Miss Provence et 1ère dauphine de Miss France 2021
Anouck ARAGONES - Avocate spécialiste du Cyberharcèlement
Céline MORY - Déléguée RSE, Inclusion numérique et Fondation Orange pour le sud-est.

14h25 -15h05
Table ronde : Comment obtenir justice ? 
Irène LOPEZ - Adjudante Gendarmerie Nationale des Bouches-du-Rhône, Maisons de prévention et de protection des familles
Dominique LAURENS - Procureure Générale de la République du tribunal judiciaire de Marseille
Lucile PALITTA - Avocate, correspondante de SOS Femmes à Marseille
Paule COLOMBANI - Vice-présidente du Tribunal Judiciaire de Marseille et Présidente de la Commission d'Indemnisation des Victimes

15h20 -15h30
Témoignage
Cassandre TANGUY - Ancienne athlète, étudiante et victime, témoin du documentaire SUITE d’Emma OUDIOU  ​

15h30 -15h50
Interview
Amélie Oudéa-Castéra - Ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques

15h50 - 16h00
Interview
Karima Taieb - Footballeuse professionnelle au sein de l'équipe de l'OM

16h00 - 16h15
En milieu festif, comment se protéger ? 
Béatrice DESGRANGE - Fondatrice du festival Marsatac/Orane

16h15 - 16h35 
Avis de l'expert : Comment réagir en tant que témoin ? 
Eric FLORENTINO - Responsable Formation chez Solidarité Femmes 13

16h35 - 17h10
Table Ronde : Mener le combat contre les violences avec les hommes
Magali BLASCO - Directrice d’établissement d’Intervention Sociale – AMAV 
Maxime RUSZNIEWSKI - Fondateur de la société Remixt 
Anthony GRAZIANO PEYRONEL - Étudiant -  Lauréat d’un concours d'éloquence sur les violences faites aux femmes  
Sébastien CLAYETTE - Étudiant – Membre de Solidarité Femmes 13 ​

17h10 - 17h15
Vidéo de Renaud MUSELIER - Président de la Région Provence-Alpes Côte d'Azur - Président délégué de Régions de France 

17h15 - 17h30
Clôture
Stand up de Caroline VIGNEAUX - Humoriste

Modératrice de la plénière - Anne-Cécile SARFATI - Fondatrice d'Actually 

Masterclass N°1: Réagir à la violence

10h30- 11h30 - COMPLET
Comment réagir en tant que témoin face à une situation violente ?
Quentin MATTON - Président G-Addiction Intercampus

11h30- 12h30 COMPLET
Atelier Aperçu Riposte : aperçu d'un stage d'autodéfense pour femmes et adolescentes
Julie DENOIX - Coordinatrice et Formatrice Riposte

Masterclass N°2 : Exprimer son consentement ou pas

13h30- 14h30 COMPLET
Maîtriser les règles du consentement par le jeu SeduQ
Christelle STOCK - Éducatrice spécialisée

14h30 - 15h30 - COMPLET
Dire oui, dire non : le consentement, est-ce simple ?
Jérémy MOHR - Coordinateur des animations en milieu scolaire du Planning Familial de Vaucluse

15h30- 16h30 COMPLET
Dire oui, dire non : le consentement, est-ce simple ?
Anna BONNIN - Planning Familial

16h30- 17h05 COMPLET
Transmettre le bon message sur le consentement autour de soi
Coline CHARBONNIER - Planning Familial

Masterclass N°3 : Se protéger des cyberviolences

10h30 - 11h30 &13h30- 14h30 COMPLET
Connaître les bonnes pratiques sur les réseaux sociaux pour se protéger du cyberharcèlement
Chris DORIVAL - Association He Hop

11h30 - 12h30 COMPLET
Apprendre à exploiter son smartphone pour se protéger
Sandy BEKY - Dirigeante de l'association He Hop

14h30- 15h30 COMPLET
Apprendre à exploiter son smartphone pour se protéger
Sandy BEKY - Dirigeante de l'association He Hop

15h30 - 16h30 - COMPLET
Protéger son intimité sur les réseaux sociaux
Jérémy MOHR - Coordinateur des animations en milieu scolaire du Planning Familial de Vaucluse

Masterclass N°4 : Détecter les relations toxiques

10h30- 11h30 COMPLET
Réagir au sexisme ordinaire
Louisette MARET-TIOUCHICHINE - Directrice Le Cap

11h30 - 12h30 & 14h30 - 15h30 COMPLET
Réagir dans une relation qui dérape
Eric FLORENTINO - Responsable du Pôle formation chez Solidarité Femmes 13

13h30- 14h30 - COMPLET
Une relation violente ça commence où ?
Anna BONNIN - Planning Familial

15h30 - 16h30 COMPLET
Repérer et se défendre du harcèlement moral et/ou sexuel au bureau
Louisette MARET-TIOUCHICHINE - Directrice Le Cap

Masterclass N°5 : S'affirmer au travail

10h30- 11h30 - COMPLET
Repérer et gérer ses émotions dans une société stéréotypée
Sandrine MEYFRET - Dirigeante du cabinet ALOMEY, Exécutive Coach, sociologue-conseil et formatrice accréditée Springboard©

11h30- 12h30 - COMPLET
Se débarrasser des syndromes de la bonne élève et de l’imposteur
Sandrine MEYFRET - Dirigeante du cabinet ALOMEY, Exécutive Coach, sociologue-conseil et formatrice accréditée Springboard©

13h30- 14h30 COMPLET
Savoir dire « Non » et savoir dire « Oui »
Sandrine MEYFRET - Dirigeante du cabinet ALOMEY, Exécutive Coach, sociologue-conseil et formatrice accréditée Springboard©

14h30- 15h30 COMPLET
Savoir-faire et recevoir du "feed back" (positif et négatif)​
Sandrine MEYFRET - Dirigeante du cabinet ALOMEY, Exécutive Coach, sociologue-conseil et formatrice accréditée Springboard©

15h30- 16h30 COMPLET
Maîtriser les 5 clés pour dire ce qu’on a à dire
Sandrine MEYFRET - Dirigeante du cabinet ALOMEY, Exécutive Coach, sociologue-conseil et formatrice accréditée Springboard©

Retrouvez également des workshop pour booster votre force physique et mentale 

- 5 ateliers de self-défense de : Marie-Alice DEVOILE - Présidente de Femmes en défense
     10h30 - 11h15 - COMPLET
     11h30 - 12h15 - COMPLET
     12h30 - 13h15 - COMPLET
     14h45 - 15h30 - COMPLET
     15h45 - 16h30 - COMPLET

- 3 atelier de sophrologie : Pascale PITAVY - Sophrologue
      12h00 - 13h00 - COMPLET
      14h15 - 15h15 - COMPLET
      15h30 - 16h30 - COMPLET

 

Anouck ARAGONES

Avocate au Barreau de Marseille depuis 8 ans et mère de deux enfants, elle a créé en 2017 le Cabinet ABC AVOCATS, qui traite de nombreux dossiers de droit civil, droit pénal et droit des affaires. Le cabinet a également développé un pôle dédié à la e-réputation et traite de problématiques variées en matière de droit numérique : le cyber harcèlement, la concurrence déloyale, ainsi que les délits constatés sur internet et les réseaux sociaux.

Karima Taibe

Footballeuse professionnelle de 33 ans et internationale A française, évoluant au poste de gardienne de but. Après avoir évolué dans de nombreux clubs français et étrangers, elle rejoint l’OM à l’été 2022, convaincue par le projet et l’ambition du club. Pilier pour l’équipe, elle prépare, en parallèle de sa pratique, sa reconversion et puise sa confiance en elle et sa détermination dans l’expérience que le sport lui a permis d’acquérir.

Anna BONNIN

Salariée du Planning Familial 13 depuis septembre 2020, elle est coordinatrice des actions scolaires, animatrice de prévention et d’éducation à la vie affective, relationnelle et sexuelle - de la maternelle au niveau post-bac - et formatrice en Prodas – programme de développement affectif et social.

Sébastien CLAYETTE

Âgé de 22 ans, cet étudiant habitant d’Aix-en-Provence, a réalisé en août 2022, un voyage de 1000km à pied et en kayak à travers la France pour alerter l'opinion publique sur les violences faites aux femmes. Ce périple solidaire lui a permis de lever 11 000 € au profit de l’association Solidarité Femmes 13.

Céline CUVILLIER

Adjudante-chef et commandante adjointe de la Maison de Protection des Familles des Bouches du Rhône (MPF13), elle a passé 24 ans en gendarmerie, dont 17 années consacrées à la jeunesse et aux familles, servant successivement à la Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile (BPDJ) du Pas de Calais, puis en tant que commandante de la BPDJ de Nouvelle Calédonie, transformée en Maison de Protection des Familles. Ces unités spécialisées confèrent des formations spécifiques dédiées à la protection des personnes vulnérables.

Marie-Alice DEVOILLE

Âgée de 33 ans, cette éducatrice sportive est investie dans la lutte contre les violences faites aux femmes depuis plus de dix ans. Elle a fondé Femmes en défense en 2017 dans l’objectif de permettre à toute femme d’apprendre à protéger son intégrité physique et mentale.

Anthony GRAZIANO PEYRONEL 

Âgé de 22 ans, formateur en prise de parole en public et en préparation du concours de l’agrégation de Lettres Modernes, ce jeune homme a prononcé un discours sur les violences faites aux femmes en finale du concours Eloquentia Marseille en 2020 - après quoi il a rencontré l’association Solidarité Femmes 13.

Louisette MARET-TIOUCHICHINE

Titulaire d'une maitrise de droit « mentions carrières judiciaires et sciences criminelles », cette directrice « Juriste sociale » de l’association Le Cap, agit depuis plus de vingt ans pour la prise en charge des femmes victimes de violences sexistes ou sexuelles. Outre les violences conjugales, elle a longuement travaillé pour faire évoluer les mentalités sur les situations de harcèlement moral et/ou sexuel.

Jérémy MOHR

Père de trois enfants, il est salarié du Planning Familial du Vaucluse depuis 2004. Il exerce les fonctions de coordinateur des projets, de conseiller conjugal et familial, ainsi que de formateur. Spécialiste des NTIC (Nouvelles Techniques de l’Information & de la Communication) et de l'hypersexualisation, il intervient auprès de tous les publics. Le pixel est son unité de mesure, la touche CTRL sa meilleure alliée & la souris, son outil de prédilection !

Lucile PALITTA

Inscrite au Barreau de Marseille depuis 1991, cette avocate s’est très vite mise aux services des femmes victimes de violences conjugales. Elle continue aujourd’hui à défendre ces femmes pour lesquelles le besoin de droit ne cesse de croître. Elle travaille depuis 30 ans avec l’Association Solidarité Femmes 13 et collabore avec les acteurs institutionnels et associatifs impliqués dans la lutte contre les violences intra-familiales. Elle assure régulièrement des formations pour les avocats qui souhaitent améliorer leur prise en charge de ces victimes. Elle interviendra dès cette année au sein de la Maison des Femmes de Marseille.

Nathalie ROCAILLEUX

Psychologue clinicienne des organisations familiales et sociales, elle dirige Icare Reliance, un cabinet d’étude et d’innovation sociale et AFL TRANSITION, une association d’utilité sociale. Elle conduit également la Maison Régionale des femmes et d’aide aux victimes, Françoise Giroud, à la Seyne sur mer. 

Anne-Cécile SARFATI

D’abord avocate puis journaliste, elle a été rédactrice en chef au magazine ELLE, où elle a notamment créé les forums ELLE Active et ELLE Zen qui ont connu un large succès. Elle dirige aujourd’hui la société de conseil éditorial et événementiel Actually qui organise et anime des événements - 100% digitaux ou hybrides - pour les entreprises, les organisations professionnelles et les médias. Très engagée pour l’égalité femme-homme, elle est l’auteure de plusieurs livres à succès sur le travail des femmes dont le dernier « Nous réussirons ensemble, couples à double carrière : les freins, les pièges, les clés » paru aux éditions Albin Michel. Elle a été désignée parmi les quarante Françaises inspirantes de Forbes en 2020. Et vient de recevoir la médaille de Chevalière de l’Ordre National du mérite par Yaël Braun-Pivet, première femme élue présidente de l’Assemblée nationale.

Christelle STOCK

Éducatrice spécialisée depuis plus de 15 ans elle accompagne des enfants et soutient des familles dans leur quotidien. Dans toutes les situations elle utilise le jeu pour accompagner, impacter et changer les comportements !

Marie BECKER

Riche de son expérience de plus de 10 ans à la HALDE, chez le Défenseur des droits, puis au Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes - instance rattachée à la secrétaire d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes -, elle a fondé Aequality, un cabinet de conseil qui accompagne grandes entreprises et administrations publiques (Ministères, Grandes écoles, Universités) dans la mise en place de leurs politiques en matière d’Égalité professionnelle et de prévention en matière de violences sexistes et sexuelles. Aequality propose également à ses clients de conduire des enquêtes internes en matière de harcèlement (moral, sexuel, discriminatoire) et de discrimination.

April BENAYOUM

Miss Provence et 1ère dauphine de Miss France 2021 victime de Cyber Harcèlement lors de son Election nationale, elle a concouru à l'Election de Miss Monde en luttant contre la discrimination.

Cindy BRUNA

Mannequin, ambassadrice Internationale de L’Oréal Paris et auteure du livre «  Le jour où j’ai arrêté d’avoir peur » - édition Harper Collins où elle raconte les violences commises par son beau-père sur sa mère et dont elle a été témoin durant son enfance.

Paule COLOMBANI

Magistrate depuis presque 30 ans, elle siège depuis 4 ans à la Commission d’indemnisation des victimes. Auparavant, elle a présidé durant plusieurs années la chambre des comparutions immédiates, qui a connu une recrudescence des dossiers de violences conjugales. Elle bénéficie donc d’une double vision sur ces dossiers : côté pénal avec la sanction adaptée pour le prévenu et côté civil avec l’indemnisation de la victime.

Julie DENOIX

Elle est coordinatrice et formatrice des stages Riposte de l'ARCAF, association de prévention des violences et d'autodéfense pour femmes et adolescentes. Les stages Riposte permettent de transmettre des outils simples et efficaces : verbaux, physiques et psychologiques, pour reconnaître, prévenir et stopper une situation d'agression. La méthode Riposte repose sur des principes d’empowerment, de solidarité entre femmes et anti-oppressions.

Chris DORIVAL

Dirigeante d'une agence de communication digitale, elle est membre de l'association HeHop. Elle intervient également auprès des jeunes sur la prévention du cyberharcèlement.

Dominique LAURENS

Après une première expérience en tant que juge d’instruction au Tribunal de Grande Instance de Meaux, cette magistrate dédie l’ensemble de sa carrière à la représentation du Ministère Public dans différentes régions de France. Depuis 2020, elle dirige le parquet du Tribunal judiciaire de Marseille. Elle est également chevalier de l’ordre national de la Légion d’honneur, officier de l’ordre national du Mérite et médaille d’honneur de l’administration pénitentiaire, échelon argent.

Quentin MATTON

Directeur-fondateur de G-ADDICTION Jeunesse citoyenne, il est titulaire d’un Diplôme Universitaire lutte contre les violences faites aux femmes. Il conduit depuis 11 ans des équipes engagées dans des dispositifs innovants qui promeuvent l’égalité femmes-hommes et préviennent les violences faites aux femmes, dès le plus jeune âge.

Céline MORY

Elle a un parcours de communicante avec une vingtaine d’années de management d’équipe et de projets. Avec un terrain de prédilection à ouvrir des champs d’investigation en lien avec les enjeux sociétaux, dans la transformation et la gouvernance des entreprises, pour engager les collectifs. Branchée usages et numérique, culture, innovation, social et solidaire, Céline Mory est déléguée RSE, Inclusion numérique et Fondation Orange pour le sud-est.

Sophie PIORO

Directrice de Solidarité Femmes 13, elle conduit des projets en faveur de l'égalité et de la lutte contre les violences faites aux femmes depuis plus de 20 ans. Elle a notamment accompagné la création du 1er réseau d'entreprises engagées contre les violences conjugales au sein de la fondation Face. Elle est également qualifiée d'évaluatrice Afnor pour le dispositif Alliance, qui propose des certifications pour valoriser l’ensemble des engagements pour une entreprise plus exemplaire et attractive.

Géraldine ROGIER

Diplômée d’un master en sociologie politique spécialité études de genre, Géraldine Rogier a notamment travaillé au Québec au sein du Centre de Santé des Femmes de Montréal et à la Chambre Régionale des Entreprises de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS Sud). Aujourd’hui, elle dirige la Fédération régionale des Centres d’Information sur les Droits des femmes et des familles de la Région Sud (CIDFF).

Jennifer SALLES-BARBOSA

Avocate au barreau de Nice pendant 10 ans, Jennifer Salles Barbosa est depuis 2015 conseillère Régionale pour la Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur, Présidente de la Commission Lutte contre les Inégalités, Solidarités, Défense des droits des femmes et vice-Présidente de la Commission Tourisme. Depuis juillet 2020, elle est adjointe au Maire de Nice en charge des Solidarités et des Séniors, conseillère métropolitaine et vice-présidente du Centre Communale d’Action Sociale de Nice (CCAS)

Cassandre TANGUY

Âgée de 25 ans, Cassandre Tanguy est étudiante en sociologie à Evry. Ancienne athlète, elle a subi des agressions sexuelles de la part de son entraîneur pendant huit ans. Elle a témoigné dans le documentaire "Suite" réalisé par Emma Oudiou et consacré aux violences sexuelles dans le monde du sport.

Emmanuelle VRAIN

Elle préside les Elles à l’Unisson un réseau qui fédère les réseaux mixité des grandes entreprises implantées en Provence, comme IBM, La SNCF, Le Groupe La Poste, l’EDF, Mc Cormick, et d’autres. L’objectif des Elles à l’Unisson est de faire avancer l’égalité professionnelle en entreprises en partageant l’expérience de femmes et d’hommes inspirants.

Sandy BEKY

Entrepreneure, elle accompagne les entreprises dans leurs projets de transformation organisationnelle et humaine. Elle est également Présidente et fondatrice de l’association HeHop Help for Hope, qui propose une solution numérique permettant à toutes personnes de conserver - dans un coffre-fort numérique accrédité par le service interministériel des archives de France - les preuves infalsifiables et traçables des violences dont elles sont victimes pour faire valoir leurs droits devant la justice.

Magali BLASCO

Elle est directrice de l’AMAV - Association de Médiation et d’Aide aux Victimes - composée d’une équipe pluridisciplinaire de 18 salariés et 15 bénévoles. Agréée par le ministère de la Justice, cette association œuvre en faveur des victimes d’actes de délinquance, sans distinction, sur trois départements : Vaucluse - Ardèche – Alpes de Haute Provence.

Coline CHARBONNIER

Salariée du Planning Familial 13 depuis janvier 2019, elle est coordinatrice du site www.parlons-sexualites.fr  qui répond aux questions affectives et sexuelles des jeunes et leur permet de trouver un professionnel à proximité de leur domicile. 

Carine CRÉPIN

Psychologue clinicienne, elle intègre Solidarité Femmes 13 en 2016 et est chargée de l'accompagnement des enfants et des adolescents exposés aux violences conjugales et sexuelles, ainsi que des femmes qui ont vécu des violences sexuelles à l'âge adulte ou dans leur enfance.

Béatrice DESGRANGE

Fondatrice et dirigeante du festival Marsatac depuis 1999, elle est également à la tête de l'association Orane qui le produit. Cette dernière développe une activité de booking et productions d’artistes (Marsatac Agency) mais également une solution innovante de lutte contre les violences sexuelles et sexistes en milieu festif : Safer.

Eric FLORENTINO

Assistant social de formation, il a intégré l'association Solidarité Femmes 13 en 2004, en charge de l'accueil des femmes victimes de violences. Aujourd'hui, il est responsable du pôle formation, des animations réseaux et est référent violences conjugales DDFE (Droit des femmes) sur les territoires des tribunaux judiciaires de Marseille et d’Aix-en-Provence.

Irène LOPEZ

Depuis 20 ans à la gendarmerie, après une première affectation en brigade territoriale dans l'OISE sur la Compagnie de MERU pendant 11 ans. Elle est ensuite affectée à la compagnie de DRAGUIGNAN ou elle a pu exercer des fonctions de Commandant d'unité. Elle rejoint par la suite la Maison de Prévention et de Protection des Familles d'Aix-en-Provence, adjudante depuis 5 ans maintenant son combat contre la délinquance se poursuit en se spécialisant dans le recueil de la parole de l'enfant et les victimes de violences intrafamiliales.

Sandrine MEYFRET

Sociologue, Exécutive Coach, elle dirige le cabinet Alomey qui intervient auprès des entreprises pour des missions de conseil, formation et coaching dans 4 domaines : le leadership, la mixité, la place au travail et les transformations. Elle est l’auteure ou la co-auteure de 5 ouvrages sur le leadership et l’égalité entre les femmes et les hommes.

Amélie Oudéa-Castéra

Ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques. Diplômée de Science Po et La Sorbonne, ancienne élève de l'École nationale d'administration. 
Ancienne joueuse de tennis professionnelle. Cour des comptes (2004-2008). Postes de direction au sein du Groupe AXA (directrice de la stratégie Groupe, directrice marketing et digital France puis Groupe, directrice générale adjointe de l’entité B2C France) (2008-2018). 

Pascale PITAVY

Docteure en Économie, Pascale Pitavy est une experte de tous les sujets d’égalité au travail, de conciliation des temps de vie et de violences sexistes. Elle est également sophrologue et propose désormais une approche combinant ces deux domaines d’expertise.

Maxime RUSZNIEWSKI

Avocat de formation, il dirige Remixt, une solution d’accompagnement des entreprises sur les sujets de Diversité et d’Inclusion qui a été lauréate du French Tech Community Fund en 2020. Avant cela, il fut conseiller de Najat Vallaud-Belkacem au ministère des Droits des femmes pendant 2 ans. Co-fondateur de la Fondation des femmes, il en a été l’Administrateur bénévole pendant 2 ans. Il est également l’auteur du livre "Et si on faisait l'égalité ?" paru en 2013 aux éditions Marabout.

Raphaëlle SIMEONI

Diplômée de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, cette ingénieure du corps des Ponts débute sa carrière en 2005 à la direction générale du Trésor au ministère de l’économie et des finances. Puis elle rejoint l’ambassade de France à Rome en tant que conseillère économique. De 2011 à 2015, elle poursuit sa carrière dans l’administration territoriale de l’Etat comme sous-préfète à la Préfecture des Bouches du Rhône. Après une expérience dans le secteur privé chez CMA CGM, c’est en 2016 qu’elle rejoint la Région Provence Alpes Côte d’Azur. Elle y est nommée Directrice générale adjointe des services en charge des transports, puis en 2018 en charge de l’économie et de la formation. Depuis 2021, elle est directrice générale des services de la Région.

Sophie TARDIEU

Praticien hospitalier en santé publique à l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille. Elle est également membre de l’équipe fondatrice de La Maison des femmes Marseille Provence, responsable du parcours Prévention Promotion et Education en santé sexuelle et affective.

La marraine de l'évènement 

Avocate jusqu’en 2008, Caroline VIGNEAUX est une humoriste et actrice française engagée pour un « féminisme de réconciliation » résolument optimiste. ​

​Son spectacle « Caroline croque la pomme », en tournée actuellement est entièrement dédié à la place des femmes dans notre société. ​

L’engagement régional

La Région a affirmé qu’elle entendait contribuer à la mise en sécurité et la protection des femmes victimes, au-delà des travaux issus du Grenelle contre les violences conjugales de 2019, donnant lieu à des mesures d’urgence, notamment en matière d’accueil et d’hébergement.

Ainsi le 25 novembre 2021, dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, la Région a réuni les partenaires associatifs, institutionnels, issus du monde économique et mis en place ses premières assises donnant lieu à un plan de lutte contre les violences faites aux femmes le 17 décembre 2021.

Alerter, accompagner, prévenir : les 3 piliers du Plan de lutte régional

Le plan de lutte contre les violences faites aux femmes sert plusieurs objectifs. La priorité est la protection et la sécurisation des victimes, par le déploiement de dispositifs d’alerte et la création des maisons des femmes victimes de violence, capables de leur apporter un soutien psychologique et juridique. Ce lieu unique, créé dans chaque département, vise également à faciliter l’accès à l’hébergement. Les actions de protection se doivent d’être accompagnées d’actions de préventions fortes et étendues au plus grand nombre. Dans l’espace public, dans les entreprises, dans le sport et la culture, tous les citoyens sont concernés.

La Région en action

MAISON REGIONALE

  • La création de la maison régionale des femmes à la Seyne sur Mer : 120 femmes ont été accueillies et accompagnées en 2021 dans un lieu unique. Elles ont reçu un soutien psychologique, juridique, un accompagnement au dépôt de plainte dans les commissariats, et ont été soutenues pour obtenir un l’hébergement et un emploi. Elles disposent également d’une adresse de domiciliation et bagagerie pour leurs enfants et elles-mêmes.
  • La création de la maison des femmes à Marseille. Les travaux,commencés en septembre 2022 grâce au financement de la Région, permettront à terme la prise en charge de 400 femmes vulnérables ou victimes de violence.

ACCOMPAGNEMENT

  • L’accompagnement dans le milieu culturel, notamment lors des manifestations par le biais du déploiement du dispositif SAFER sur l’ensemble du territoire qui relève de la mise en sécurité et l’accompagnement psychologique des femmes victimes de violence. Ces actions ont été portées par les plages électroniques de CANNES qui ont accueilli 54 000 personnes durant 3 jours et L’association ORANE qui a suivi 17 événements accueillant 327 000 personnes (Marsatac, Delta Festival…)
  • L’accompagnement vers la sortie de prostitution des femmes victimes sur le territoire du Vaucluse : 150 femmes victimes sont accompagnées, par le biais de Maraude ou lors au sein de l’association RHESO qui dispose d’un lieu sécurisé et rassurant pour ces publics.

OUTILS D'ALERTE

La sécurisation des femmes par le biais d’outils d’alerte dans le cadre du partenariat Justice-Région pour le déploiement de 130 Téléphone Grave Danger (TGD) en plus des 160 téléphones existants


Partagez l'évènement

La Région Sud met à disposition un kit de communication afin de donner une visibilité plus importante à l’événement et le faire connaitre à votre entourage. Que ce soit sur vos réseaux sociaux ou via une newsletter, n’hésitez pas à partager l’événement à votre réseau professionnel et personnel. 

Téléchargez les outils de communication

(zip - 7.22 Mo)