Particuliers, Civisme |

Ces professionnels à vos côtés pour passer un été serein

Sapeurs-pompiers, maîtres-nageurs, policiers municipaux, sauveteurs en mer, guides de haute montagne. Ces profesionnels ont en commun le souci de la sécurité de tous les publics. Sans eux et leurs engagements au quotidien, nos vacances pourraient basculer dans l'inconnu.

En mer ou en montagne, à la plage ou en forêt, ils sont là pour vous protéger en toutes circonstances et ainsi éviter des drames. Les sapeurs-pompiers, maîtres- nageurs, policiers municipaux, sauveteurs en mer, guides de haute montagne sauvent des vies faisant preuve d'un grand sang-froid. 

Les sauveteurs en mer

Le sauveteur en mer surveille les plages et les bords de mer durant les périodes estivales. Toujours aux aguets, il veille à la sécurité des baigneurs et se tient prêt à intervenir très rapidement à n’importe quel moment. Il est particulièrement vigilant lorsque des personnes dépassent la zone de baignade délimitée et il les rappelle à l’ordre. En cas de drapeau jaune, il doit également empêcher l’utilisation d’accessoires gonflables. Face à une situation problématique, c’est le premier à réagir et à porter les gestes de premiers secours. Des rondes de surveillance en bateau à moteur sont également effectuées pour quadriller une zone plus large. Généralement, cette mission revient au chef de poste. Le sauveteur en mer assure aussi des missions à exécuter sur la terre ferme. Il met en place la signalisation de la baignade et de la plage. C’est lui qui se charge des enfants perdus sur la plage. Il les rassure et met tout en œuvre pour retrouver les parents.

Les policiers municipaux

Le policier municipal travaille sous l’autorité du maire. Il exécute des missions de prévention, et s’assure de l’ordre public en veillant à la tranquillité, à la salubrité et à la sécurité publique. Il constate par procès-verbal, les infractions aux arrêtés municipaux. Le policier municipal accomplit les ordres municipaux, définis par arrêtés : il représente le pouvoir de police du maire.

En tant que policier de proximité, ses missions sont plus axées sur la prévention que sur la répression. Il a aussi un rôle de police judiciaire et peut donc seconder les officiers de police dans les enquêtes. Lorsqu’il n’y a pas de situations d’urgence à traiter, le policier municipal effectue des rondes de surveillance avec sa brigade en voiture, à vélo ou à pied.

les sapeurs-pompiers

Le sapeur-pompier intervient sur des sinistres et des accidents variés. Dans tous les cas, le maniement du matériel d’incendie est évidemment de rigueur, de même que les gestes des premiers soins, sur place ou en ambulance.

Les missions des pompiers, difficiles et pénibles, présentent des risques importants. La fréquence et la nature de leurs interventions, les stratégies d’action et de prévention les obligent à utiliser des moyens différents selon les zones à protéger : mer, montagne, sites industriels à haut risque chimique ou nucléaire, grands centres urbains, petites communes. 

Les maîtres-nageurs

Le métier de maître-nageur sauveteur se décline en 3 niveaux : la surveillance des bassins, l'enseignement de la natation et l’animation d’activités aquatiques.

Le maître-nageur sauveteur exerce principalement dans les piscines municipales mais il peut aussi être employé d'une association, d'un club, d'un centre de remise en forme, d'un village vacances. Seuls les excellent nageurs peuvent prétendre à ce poste. Il doit donc être doté de très bonnes qualités physiques, qu'il maintiendra tout au long de sa carrière.

Responsable de la sécurité des personnes qu’il surveille et travaillant dans un milieu où les accidents peuvent se produire n’importe quand, le maître-nageur sauveteur fait preuve d'un grand sang-froid, résiste au stress. ce professionel se doit d'être hyper réactif et prêt à intervenir à tout moment.

En tant que sauveteur, la maîtrise des gestes de premiers secours n’est pas une option d’autant plus qu’il engage sa responsabilité en cas d'accident grave. 

Enfin, au contact d’un large public, il doit démontrer sa pédagogie et sa sociabilité.

Les guides de haute montagne

Le métier de guide de haute montagne consiste préparer et encadrer des expéditions touristiques ou sportives en haute et moyenne montagne. Sa mission ? Conduire ses clients sur l'itinéraire choisi, tout en leur enseignant les bons gestes pour évoluer dans un milieu naturel inhabituel, et donc à risques. Ce spécialiste de la haute montagne forme les débutants aux techniques de l'alpinisme, encadre les passionnés pour des courses plus ou moins longues, entraîne les meilleurs pour la compétition. Muni de cordes, de mousquetons, de crampons et de piolets, il accompagne le particulier ou de petits groupes sur les cimes. Le guide connaît tous les terrains d'altitude (névés, rochers, glaciers...) et leurs pièges (crevasses ou avalanches). Pour assurer la sécurité des grimpeurs, il est formé aux premiers secours et a un niveau technique optimal. L'activité des guides est saisonnière, s'exerce surtout en indépendant et se combine généralement avec une autre activité.

Aux côtés des forces de l'ordre

La Région Sud s’engage auprès des forces de l’ordre afin d’améliorer le service public de sûreté et ainsi mieux répondre notamment aux différentes formes de délinquance et de criminalité. S'épanouir dans une région où il fait bon vivre est capital pour l’ensemble des habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Aussi, la Région a décidé de mettre en place un plan d’actions dans ce sens, « la Région Sûre ». Son but ? Améliorer le service public de sûreté et mieux répondre ainsi aux différentes formes de délinquance, de criminalité et de terrorisme.

Un soutien renforcé 

Pour cela, la Région s’engage auprès des forces de l’ordre, que ce soit auprès des communes pour la police municipale, de la police nationale et de la gendarmerie ainsi que de tous ceux qui contribuent à l’exercice de cette compétence. Toujours pour œuvrer à la sécurité de Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Région a signé une convention avec l’Etat en faveur de la construction ou de la reconstruction de locaux affectés aux polices municipales, à la police nationale ou à la gendarmerie nationale ainsi que de l’équipement de ces mêmes forces de l’ordre.

Les quatre objectifs poursuivis :

  • Moderniser les conditions d’exercice des missions dévolues aux forces de sécurité de l’Etat en Provence-Alpes-Côte d’Azur,
  • Renforcer la sécurité des usagers des gares et des transports publics,
  • Renforcer la sécurité des élèves et des personnels des lycées, des centres de formation d’apprentis, des centres de formations sanitaires et sociales relevant de la compétence régionale, ainsi que de leurs moyens de transports,
  • Renforcer la sécurité des touristes, dont la qualité de l’accueil est déterminant pour l’attractivité internationale et le tissu économique régional.