Vous êtes ici :
Agriculture, Enseignement

Des fermes ambassadrices pour promouvoir les métiers agricoles auprès des lycéens

Mis à jour le 29 juin 2023

Le dispositif « réseau d’agriculteurs ambassadeurs » a été lancé dans la continuité des propositions issues de la table ronde organisée par Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président délégué de Régions de France, avec les agriculteurs en 2022. 21 ambassadeurs ont été formés à accueillir des lycéens et des 3ème prépa-métiers afin de leur présenter leur métier.

Le projet porté par la Fédération Régionale des Syndicats d’Exploitant Agricoles (FRSEA) Provence-Alpes-Côte d’Azur et soutenu par la Région Sud, a pour objectif d’apporter une vision professionnelle, concrète et pratique de la diversité des métiers agricoles.

Ce dispositif permet aux jeunes de s’ouvrir au milieu agricole, qui est un secteur majeur de la région Sud. C’est également un excellent moyen de lutter contre les idées reçues des métiers de l’agriculture, qui pénalisent les exploitants », affirme Michel Dessus, horticulteur et Président de la Chambre d’Agriculture des Alpes-Maritimes.

Une dynamique régionale

Avec 70 000€ de subventions alloués à ce dispositif, la Région mise sur sa filière agricole afin de susciter des vocations. Les générations futures étant au cœur de la politique régionale, plus de 3,5 millions d’euros ont été alloués à des projets menés par des lycées publics et privés, et par les Maisons Familiales et Rurales pour les jeunes du territoire. A l’image des formations par apprentissage, cette initiative est l’occasion de pérenniser le futur des installations agricoles du territoire, en touchant du doigt la réalité des métiers grâce à une vingtaine d’exploitations candidates.

Le futur de l’agriculture reposant majoritairement sur les épaules du public non issu du milieu agricole, la profession multiplie les initiatives pour en faire la promotion. En région Sud, la transhumance s’opère dans le sens inverse : ce sont les lycéens qui se rendent sur les exploitations, et ils adorent ça ! 

Au programme ?

Interrogation sur leurs connaissances du secteur, mais surtout beaucoup d’échanges avec le propriétaire des lieux, qui leur a permis d’éclaircir leur projet d’avenir. S’ensuivit une visite des installations et des équipements. Malgré la chaleur déjà étouffante sous les serres, les élèves sont restés particulièrement proactifs. Deux d’entre eux envisagent d’ailleurs de travailler dans le secteur des fleurs, une belle manière de casser les préjugés du métier !

A ce jour, 250 élèves ont participé à ces visites entre les mois de mars et mai. Sur le territoire régional, comme ailleurs, le renouvellement des générations est un enjeu capital majeur.

Mis à jour le 24 juin 2024