La Stratégie de l’Union Européenne pour la Région Alpine – SUERA

En 2020, la France et ses 3 régions alpines, Auvergne Rhône-Alpes, Bourgogne Franche-Comté et Région Sud, assureront la Présidence de la SUERA, la Stratégie de l’Union Européenne pour la Région Alpine. La présidence française succède à la présidence italienne de 2019, menée conjointement par l’Etat italien et la Région Lombardie, puisque chaque année, la gouvernance est confiée à un nouveau pays.

 

Avec plus de 20% de la surface alpine sur son territoire, la France est naturellement au cœur de la stratégie pour les Alpes en Europe. La feuille de route de la présidence française se décline en 7 axes :

  1. Participation : associer les acteurs de la région alpine
  2. Préfiguration : pour une politique de cohésion ambitieuse
  3. Cohésion : intégrer tous les types de territoire et encourager les coopérations entres vallées et montagnes
  4. Jeunesse : développer la participation des jeunes aux actions de la SUERA en les y associant.
  5. Pragmatisme : conforter les synergies existantes et assurer la continuité
  6. Concret : orienter les travaux de la SUERA pour des actions et des résultats tangibles
  7. Valorisation : pour mettre en avant les différents travaux et les nombreuses initiatives autour de ce projet de coopération européen.

Pour faire face aux enjeux essentiels de développement durable et de préservation du territoire alpin, la France a souhaité mettre l’accent de sa présidence sur le changement climatique.

La Région Sud, avec son plan climat, une Cop d’Avance, est très investie dans la transition écologique de son territoire, avec un objectif ambitieux à atteindre : un territoire décarboné à l’horizon 2035. 450 millions d’euros ont été alloués à ce plan climat en 2019, et 600 millions d’euros sont prévus en 2020 pour intensifier les efforts réalisés depuis 2017.
Dans le cadre de la SUERA, la Région Sud aura la responsabilité de mener à bien 2 objectifs principaux :  

        1. Développer la mobilité et les transports durables

  • Favoriser le transport de marchandises par le rail plutôt que par la route
  • Améliorer l’interopérabilité et l’intermodalité des systèmes d’information et de billettique. Par exemple en simplifiant l’accès aux titres de transport pour le public et aux réseaux de transport, avec le nouveau portail ZOU !
  • Développer les véhicules individuels et collectifs faible et zéro émission de CO2
     

       2. Préserver la biodiversité et prévenir les risques naturels

  • Développer des actions pour pallier l’impact du changement climatique et anticiper ses évolutions. Par exemple, avec l’installation de bornes électriques tous ls 100 km comme c’est déjà le cas en Région Sud, ou l’accélération de la filière hydrogène.
  • Prévenir les risques naturels pour maintenir la population et favoriser le développement économique en créant des instruments de gouvernance adaptés, comme le projet Biodiv’Alp, où cinq Régions de France et d'Italie se mobilisent pour protéger et valoriser la biodiversité des Alpes !

La présidence française de la SUERA débutera officiellement les 4 et 5 février 2020, à Lyon, pour une année qui sera riche en évènements en lien avec la région alpine, en France et en Région Sud particulièrement. Plus d’informations sur : www.alpine-region.eu

La stratégie de l’Union européenne pour la région alpine couvre un territoire comptant 80 millions d’habitants (16 % de la population de l’UE) et 48 régions situées dans sept pays, dont cinq États membres de l’UE – Allemagne, Autriche, Italie, Slovénie et France- et deux pays tiers – Suisse et Lichtenstein.

 

COORDINATRICE SUERA RÉGION SUD :

Cécile  CADET
Direction Coopération Euro-Méditerranéenne
Service Coopération Européenne
Hôtel de Région - 27 place Jules Guesde - 13481 Marseille cedex 20
Tél. : 0488738051

Les partenaires