Santé

Prévention, dépistage, recherche, e-santé, accès aux soins pour tous… la Région Sud fait de la santé l’une de ses priorités. Au plus près des besoins quotidiens des habitants du territoire, elle soutient de nombreux projets menés par les acteurs de la santé, afin d’accroître la qualité des soins, lutter contre les inégalités et promouvoir la santé. Parmi les initiatives phares, la Région Sud met l’accent sur le dépistage du cancer, une maladie en hausse dans notre région. 

71 % des habitants très sensibles aux questions de santé environnement : c’est ce que révèle le Baromètre santé environnement 2017, réalisé à l’initiative de la Région Sud et de l’Agence régionale de santé. Principaux sujets d’inquiétude des habitants : les pesticides et la qualité de l’air ! Ce baromètre va permettre d’ajuster au mieux les mesures régionales prises dans ce domaine. C’est l’un des outils du 3e Plan régional santé environnement, identifié parmi les 100 initiatives du Plan climat « Une Cop d’avance ». Objectif : réduire les risques sanitaires liés au changement climatique et par là-même garantir la santé et le bien-être de tous.

71 % des habitants sont très sensibles aux questions de santé environnement

Selon le Baromètre santé environnement 2017

La Région Sud a lancé un projet de gérontopôle à l’échelle de son territoire en partenariat avec l’Observatoire régional de la santé et l’Agence régionale de la santé. En France, les missions des gérontopôles sont multiples : fédérer tous les acteurs pour favoriser l’innovation, expérimenter des solutions et développer de nouvelles activités autour du vieillissement de la population.

Objectifs d’un gérontopôle :
• développer le lien hôpital-ville, en associant la prévention du déclin fonctionnel, de la dépendance et l’accès à la recherche clinique aux personnes âgées pré-fragiles ;
• permettre l’accès à l’innovation thérapeutique et à la recherche clinique pour les personnes âgées fragiles qui en sont souvent exclues ;
• promouvoir et valoriser la formation et la recherche dans ces domaines.

Dès son origine, La Région Sud a soutenu de façon importante le Cancéropôle et les projets portés par ses membres. La Région soutient les activités du Cancéropôle Provence-Alpes-Côte d’Azur (880 000 € en 2017), qui a pour but d’accélérer les découvertes et leur transfert vers les malades atteints de cancer.

Le Cancéropôle est un réseau de laboratoires et de départements cliniques régionaux regroupant 230 équipes, soit environ 650 chercheurs, dont l’Institut Paoli-Calmettes, autour de la recherche contre le cancer.

Dans le cadre de sa politique de santé, la Région Sud engage toutes ses forces dans le combat essentiel contre le cancer avec une mobilisation financière de 25 millions d’euros. Cela se traduit par la mise en place d’un Plan cancer régional parfaitement coordonné avec le Plan cancer national. 

Agir contre le cancer

Associations, structures de dépistage, centres de soins et organismes de recherche… l’ensemble des acteurs du territoire sont mobilisés pour agir sur tous les maillons de la chaîne de la lutte contre le cancer et faire pencher la balance dans le camp de la vie et de l’espérance.

Les 5 volets du Plan cancer régional 

  1. Un effort historique en faveur de la recherche
  2. Favoriser le dépistage et la prévention pour sauver des vies
  3. Accompagner les malades et leurs familles
  4. Aider, participer à la formation des soignants
  5. Les cancers de l’enfant : un combat contre l’injustice

À titre personnel, j’entends ajouter à l’ensemble des dispositifs que nous mettons en place un engagement total pour lutter contre les cancers de l’enfant. L’injustice criante de la maladie, à ces âges, nous engage à une détermination absolue à leurs côtés.

Renaud MUSELIER
Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Chiffres clés
25 M€ de budget global
8,6 M€ déjà engagés pour des projets en cours
5 M€ pour la lutte contre le cancer en 2018
11,4 M€ supplémentaires jusqu’à la fin du mandat

Le cancer en Provence-Alpes-Côte d’Azur :
• 223 000 personnes prises en charge pour un cancer actif ou sous surveillance,
• 1re cause de mortalité prématurée sur le territoire régional,
• plus de 3 000 chercheurs dans des laboratoires de dimension mondiale entre Nice et Marseille,
• entre 1980 et 2012, augmentation du nombre de cancers et baisse de la mortalité dans la région.

Retrouvez l’intégralité du Plan Cancer

 

La Région accompagne et soutient les acteurs de l’innovation, notamment dans le domaine de la e-santé et des thérapies innovantes. Objectif : créer des solutions pour le maintien en bonne santé et à domicile de la population senior et faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur l’un des leaders mondiaux des thérapies de demain.

10 innovations qui vont révolutionner la e-santé

Une appli pour les malades d’Alzheimer, un service pour dépister les maladies cardiovasculaires, une machine connectée pour fabriquer vos cosmétiques… Aujourd’hui à l’honneur sur notre site, retrouvez les 10 innovations « E-santé et bien-être » qui ont été présentées au CES de Las Vegas 2018 sur le stand « The future by Provence-Alpes-Côte d’Azur ».

1. Geo Alzheimer Watch : l’œil bienveillant

Créée par Geo Sentinel (Aix-en-Provence), la Geo Alzheimer Watch permet de suivre en temps réel l’état physiologique et les déplacements de vos proches (ou patients). Grâce à des capteurs intelligents et un bouton SOS intégrés dans un seul de nos objets connectés, vous êtes immédiatement alertés lors de chutes, fugues ou situation de détresse.

2. CardioNexion dépiste les problèmes cardiovasculaires

Premier service proposé par @-Health (Aix-En-Provence), CardioNexion associe un dispositif médical unique et connecté à un système d’évaluation en temps réel, 24h/24 et 7j/7, des risques de pathologies cardiovasculaires. Une révolution dans la manière de traiter les troubles cardiaques.

3. Saf-E Glove : un gant capable de détecter les dangers 

Conçu par AIM (Marseille), Saf-E Glove permet aux motards d’être alerté des dangers sur la route, de détecter la chute et appeler automatiquement les secours en cas d’accident. C’est le premier produit sur le marché possédant une capacité d’alerte en temps réel.

4. Solable réinvente l’eau minérale

Après LaDouche primée au CES de Las Vegas 2017, la start-up de Lambesc Solable a créé LaVie. Une solution qui transforme l’eau du robinet en eau minérale pure en utilisant le rayonnement solaire (plus précisément les UV-A), sans filtre, ni produit ajouté.

5. Smartear améliore le quotidien des personnes malentendantes

Jeune startup de Sophia Antipolis, Azur Tech Concept propose aux sourds et malentendants un outil technologique qui capte les différents sons au sein de l’habitat, les retranscrit et les communique à la personne handicapée sur son portable ou sur un boîtier annexe (alerte incendie, téléphone fixe, porte d’entrée…).

6. DreaminzZz : l’hypnose dans votre poche !

DreaminzZz (Montfavet) a créé Hypnos, un masque permettant à chacun de bénéficier de l’hypnose simplement et en toute autonomie. Objectif : améliorer votre sommeil, mieux gérer le stress de la vie quotidienne et réduire la douleur.

7. Ellcie Healthy : des lunettes connectées au top

La start-up Ellcie-Healthy (Nice) conçoit des lunettes connectées intelligentes qui prennent soin de leur porteur. Équipées d’une quinzaine de capteurs (température, pression, accéléromètre…), elles veillent en permanence sur l’utilisateur et sa santé et préviennent les risques qu’il encourt (endormissement au volant, chute…).

8. ExactCure : l’intelligence artificielle au service de la santé 

ExactCure (Nice) propose un jumeau virtuel qui gobe les médicaments à votre place ! Il s’agit d’un vrai dispositif médical, permettant de modéliser l’activité et l’interaction des médicaments dans le corps de chaque personne, en fonction de ses caractéristiques individuelles.

9. iRejuvenation : l’appli n#1 des praticiens de l’esthétique 

Créée par Amedsu à Nice, iRejuvenation est une appli mobile destinée à accompagner le praticien et le patient lors d’opérations de chirurgie esthétique et injections.

10. Fabriquez vos cosmétiques maison avec Emuage 

Vous rêvez de fabriquer des cosmétiques frais personnalisés à la maison ? C’est ce que vous propose B2B Cosmetics (La Seyne-sur-Mer) avec Emuage. Cette machine connectée vous permet en quelques minutes de créer vos produits comme au labo, à partir de 3 capsules (une pour la texture, l’autre pour les actifs présents dans le produit et la 3e pour la fragrance).

Le chéquier «PASS Santé Jeunes» permet aux filles et garçons de moins de 26 ans d’accéder de façon autonome, confidentielle et gratuite à un ensemble de prestations médicales concernant la prévention et l’accès à la contraception.

La Région Sud donne un coup de pouce aux étudiants boursiers pour financer leur complémentaire santé. Ce nouveau dispositif vise à réduire le coût pour l’étudiant de son contrat de complémentaire santé sur le niveau de garantie de son choix.

Contact

Virginie Pouget : vpouget@remove-this.maregionsud.fr
Leila Dagnet : ldagnet@remove-this.maregionsud.fr
Tél : 04 88 73 62 25

Face à la désertification médicale de certains territoires, la Région Sud développe une politique de santé et de solidarité territoriale en soutenant le maintien et le redéploiement d’une médecine de proximité et de qualité : soutien à la création de Maisons régionales de la santé pluri-professionnelles et aux autres formes d’exercice coordonné, aide à l’installation de médecins généralistes en zones rurales, bourses de stage aux internes de médecine générale, soutien à la modernisation des hôpitaux de proximité et accompagnement des innovations organisationnelles et techniques dans la médecine de proximité…