Cinéma et audiovisuel

La Région Sud entretient des liens uniques et privilégiés avec le monde du cinéma. Mondialement connu pour la beauté de ses paysages, accueillant des milliers de tournages et de festivals chaque année, notre territoire est indéniablement l’un des plus attractifs de France pour l’audiovisuel et le cinéma. 
Ce rayonnement est un trait d’union entre la culture et l’économie, puisque les politiques en faveur du secteur cinématographique permettent de développer l’écriture, la production et la diffusion d’œuvres tout en pérennisant des milliers d’emplois en région.

Le cinéma et la création audiovisuelle sont dans l’ADN de notre Région Sud qui ne se contente pas d’accueillir à Cannes le plus prestigieux festival du  monde. Chaque année la région fournit les décors naturels de dizaines de productions. La Région apporte des aides à l’écriture, au développement et à la production.

Renaud MUSELIER
Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

En partenariat avec le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée), la Région Sud soutient la création et à la production d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles de qualité dans toute leur diversité.

Il s’agit d’œuvres ayant un lien géographique ou culturel avec Provence-Alpes-Côte d’Azur et ayant été retenues par les comités de sélection du dispositif « Carte blanche aux artistes ». 

Ce sont des aides sélectives dont les critères d’éligibilité sont détaillés dans l’annuaire des aides.

Écrire son film 

L’écriture d’un scénario est un moment déterminant dans le processus de création et de fabrication d’un film. Le scénario est un élément clé dans le dispositif d’aides sélectives.

Ces aides sont destinées :

  • directement aux auteurs qui suivent une résidence d’écriture pour les nouveaux médias, l’animation, le long métrage de fiction et le documentaire de création ;
  • aux auteurs par l’intermédiaire d’une société de production, pour le documentaire de création et le long métrage de fiction.

 

Développer son film

Le développement est le moment le plus critique de la vie d’un projet. Les choix artistiques, techniques et financiers faits dans l’étape du développement détermineront la nature et la portée de l’œuvre en termes de production, budget et diffusion.

Pour aider les porteurs de projets à mener à bien cette phase sensible de la vie d’une œuvre, la Région Sud accorde des aides au développement aux sociétés de production pour les projets : 

  • de long métrage de fiction, 
  • de documentaire (unitaire, série ou long métrage), 
  • de nouveaux médias,
  • d’animation.

Des aides spécifiques au développement en co-production internationale et des projets innovants permettent d’accompagner les producteurs qui assument des coûts supplémentaires engendrés par le développement des projets en partenariat avec des producteurs étrangers et des projets faisant appel à des techniques visuelles innovantes (effets spéciaux numériques, réalité virtuelle, 360°…). 

La Région Sud soutient financièrement les producteurs dans le but de développer un catalogue de productions cohérent et ambitieux grâce à l’aide aux projets groupés (ou slate funding). Ce catalogue, composé au minimum de deux projets, peut contenir des œuvres de tous genres et formats. 

 

Produire son film

Afin d’accompagner efficacement la production de films de qualité, la Région Sud apporte son aide à une large diversité d’œuvres quels que soient leur format, contenu ou mode de diffusion :

Format :

  • long métrage
  • court métrage

Contenu ou traitement 

  • fiction
  • animation
  • documentaire
  • nouveaux médias

Mode de diffusion 

  • salles de cinéma
  • festivals
  • télévision
  • plateformes web

Destinées aux sociétés de production, ces aides prennent la forme d’avances remboursables pour les œuvres de long métrage et de subventions pour toutes les autres.

Consciente des difficultés que connaissent certaines œuvres fragiles en termes de montage financier et de diffusion, la Région Sud apporte son aide à la production de documentaires sans diffuseur. 

Des associations peuvent aussi déposer des aides à la production de documentaire sous certaines conditions. Vous pouvez consulter les conditions d’éligibilité dans l’annuaire des aides.  

Territoire du Festival de Cannes, le plus grand et le plus prestigieux festival de cinéma au monde, la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur est aussi le lieu d’une multitude d’autres festivals et manifestations consacrés au cinéma et à l’audiovisuel. 

Partager sa passion : les aides aux festivals

Soucieuse d’étendre les territoires de la cinéphilie et de faciliter la diffusion des œuvres cinématographiques et audiovisuelles de qualité, la Région Sud participe au financement de festivals et manifestations sur l’ensemble du territoire, couvrant tous les genres (documentaire, fiction, court et long métrage, nouveaux médias). 

Pour la Région Sud, l’accès des jeunes aux œuvres cinématographiques et audiovisuelles de qualité est une priorité. C’est ainsi que les festivals sont encouragés à accueillir les jeunes spectateurs à travers leur programmation et grâce aux moments de découverte et de rencontres avec les auteurs, réalisateurs, comédiens ou producteurs.

Fidéliser le public : les aides aux salles 

En soutenant les réseaux de cinémas indépendants et les circuits itinérants, la création et la modernisation des salles indépendantes, de proximité et labellisées « art et essai », la Région Sud favorise l’accès à la diversité de la création cinématographique et audiovisuelle pour tous et sur l’ensemble du territoire régional. 

La première salle de cinéma au monde toujours en fonctionnement, l’Éden Théâtre, a été créée à La Ciotat, à la fin du XIXe siècle, là où les frères Lumière ont tourné « L’arrivée d’un train en gare de La Ciotat » en 1895. 

Pour moderniser les salles de cinéma et leur permettre d’offrir à leurs spectateurs de meilleures conditions pour découvrir les films, la Région Sud propose des aides à l’investissement, consultables dans l’annuaire des aides.

La Région Sud soutient les initiatives destinées à sensibiliser le public à la qualité des œuvres cinématographiques et audiovisuelles. Une attention particulière est portée aux publics éloignés de la culture et aux jeunes.

Le Pôle régional d’éducation aux images 

Le Pôle régional d’éducation aux images est composé par l’Institut de l’Image à Aix-en-Provence, l’Alhambra Cinémarseille et Cannes Cinéma. Ce sont des lieux de formation et de soutien aux actions d’éducation aux images soutenus par la Région Sud, la Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte-d’Azur et le CNC.

En savoir plus : www.pole-images-region-sud.org

Passeurs d’Images

Ce dispositif concerne des projets d’action culturelle cinématographique en direction des publics éloignés de la culture. Il est coordonné par l’Institut de l’Image. 

En savoir plus : www.institut-image.org

Les jeunes au cinéma (Lycéens et Apprentis au cinéma)

Chaque année, prés de 25 000 élèves visionnent des films, sont formés au langage cinématographique par des experts en lecture et analyse de film, rencontrent des professionnels du cinéma, participent à des festivals, dont Cannes, où ils accèdent à l’ensemble des programmations. Ce dispositif est mis en place par Cinémas du Sud & tilt.

En savoir plus : www.laacsud.fr

Cinéma et citoyenneté

En partenariat avec le CNC et Unis Cité Méditerranée, la Région Sud apporte son aide à cette initiative destinée à créer et développer des ciné-clubs dans les lycées en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Environ 1000 élèves participent aux projections de films et aux discussions qui s’en suivent grâce à la mobilisation de 96 jeunes en service civique accompagnés par Unis Cité Méditerranée, en lien avec le Pôle régional d'éducation aux images qui en assure la formation.

En savoir plus : www.uniscite.fr