Vous êtes ici :
Particulier, Collectivité, Entreprise, Environnement

1 milliard d’€ pour financer des projets environnementaux en Méditerranée

Mis à jour le 09 novembre 2022

En juillet dernier, Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président délégué de Régions de France, annonçait la création d’un projet de Fonds d’investissement dans les infrastructures en Méditerranée, nommé « PLIFF » (PAMEx Locally Investment Facility). Aujourd’hui, au coeur de la COP 27 en Egypte, ce fonds est officiellement lancé pour que des projets environnementaux voient le jour en Méditerranée. L’enjeu est de lever 1 milliard d’€ de capitaux, d’assistance technique, de fonds propres et d’emprunts d’ici 2024, à déployer d’ici 2030.

« En tant que co-Président du PLIFF mon objectif est simple : rendre possible financièrement des projets intelligents, concrets et utiles pour la vie des habitants et la survie de la Méditerranée. Ce consortium, coordonné par le R20 (ONG qui a pour objectif d'accompagner les autorités locales et régionales du monde entier dans le développement et le financement de projets d'infrastructures durables), a mis au point une facilité financière particulièrement innovante sous la forme d’un guichet unique permettant d’offrir aux collectivités territoriales ainsi qu’à leurs entreprises des solutions de financement.
Aujourd’hui, au coeur de la COP 27, et en présence de nombreuses personnalités*, nous avons décidé de démarrer avec 3 projets pilotes très différents et à forte dimension environnementale :

  • • Des infrastructures vertes, avec l’électrification des ports où nous avons réuni la semaine dernière une dizaine de ports du pourtour méditerranéen afin qu’ils puissent atteindre l’ambition du PAMEx 2030 avec zéro fumée pour le transport maritime,
  • • La gestion des déchets et l’assainissement des villes côtières permettant d’atteindre l’ambition du PAMEx 2030 avec zéro plastique,
  • • La préservation et la restauration des écosystèmes fragiles. Le consortium a entrepris une cartographie des Hot Spots en Méditerranée, avec un premier territoire symbolique en Egypte sur le Lac de Bardawil et le Nord Sinaï représenté par la plus haute autorité du Canal de Suez et l’entreprise DEME.

Je vous donne rendez-vous les 5 et 6 décembre prochains lors de notre événement Méditerranée du Futur pour découvrir les premiers résultats du projet pilote d’électrification verte des ports en méditerranée. Ensemble, nous engageons une stratégie pour tout le bassin méditerranéen, pour le bien-être et la santé de tous » a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président délégué de Régions de France.

* Olivier POIVRE D’ARVOR, Ambassadeur pour les pôles et les enjeux maritimes, représentant le Président de la République française Emmanuel MACRON, Christophe NUTALL, Co-fondateur du R20, Remy RIOUX, Directeur général de l'Agence française de développement, Nasser KAMEL, Secrétaire général de l’Union Pour la Méditerranée, Benedict ORAMAH, Président de l’Afrexim Bank, Henry GONZALEZ, Vice-président du Green Climate Fund, Yassine BOUHARA, Président de Tell group, Serge EKUE, Président de la BOAD, Blanca MORENO, Directrice du Centre pour l'intégration en Méditerranée, David ALBERTANI, Directeur général du R20, Tatjana HEMA, Coordonnatrice du Plan d’action pour la Méditerranée du Programme des Nations Unies pour l’environnement et Anton LEIS, Directeur général de l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID).

Mis à jour le 24 juin 2024