Vous êtes ici :
Entreprise, Économie-Entreprise

3 M€ pour aider les artisans et commerçants les plus impactés par la crise énergétique

Mis à jour le 08 décembre 2022

L’hiver 2022 est marqué par de très fortes tensions sur les prix du gaz et de l’électricité. Ces tensions vont persister en 2023 et continuer d’impacter fortement notre économie. Pour les entrepreneurs, artisans et commerçants de notre région, qui ont du mal à faire face aux surcoûts engendrés par cette crise, le Président de la Région a décidé de mettre en oeuvre une mesure de soutien pour le paiement de leur facture énergétique. Cette aide prendra la forme d’un chèque « urgence énergétique » pour les aider à payer les surcoûts de fourniture de gaz et d’électricité.

« Par le passé, et en particulier pendant la crise sanitaire, la Région Sud a démontré sa capacité à être aux côtés de ses entreprises avec une grande réactivité. Aujourd’hui, alors que nous faisons face à une crise énergétique sans précédent, le chèque urgence énergétique permettra aux entrepreneurs, aux artisans et aux commerçants de savoir qu’ils peuvent, une fois de plus, compter sur la Région pour les soutenir. Je veux qu’ils aient, en toute circonstance, le reflexe Région Sud !» a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France.

Inspiré de l’aide d’urgence au paiement des loyers que la Région avait mis en place pendant les confinements, le chèque d’urgence énergétique sera doté d’une enveloppe sécurisée d’au moins 3 millions d’€ et permettra de répondre au besoin concret de paiement des factures. Il s’agira d’une aide forfaitaire, versée directement au dirigeant, sur la base d’un pourcentage du montant de la facture. Ce chèque « urgence énergétique » est complémentaire aux dispositifs régionaux d’accompagnement « CEDRE » et « Zéro Rideaux fermés » qui s’inscrivent dans un temps plus long. L’objectif est le même, parvenir à faire baisser durablement la facture énergétique en accélérant la transition écologique des entreprises de l’artisanat et du commerce.
Votée lors de l’Assemblée Plénière du mois de mars 2023, cette proposition sera néanmoins rétroactive dès janvier 2023. Quant aux modalités concrètes de mise en oeuvre, elles résulteront d’un travail avec la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et la CCI Provence-Alpes-Côte d’Azur  Ces échanges permettront ainsi de cibler au mieux les entreprises les plus impactées et de créer un dispositif simple d’utilisation.

Mis à jour le 13 juin 2024