@Région Sud/Véronique PAUL

Des aides concrètes pour les professionnels de santé du Sud !

Vendredi 22 juillet, le Zénith Omega de Toulon a fait briller les futurs professionnels de santé de la région Sud. Cette remise de diplômes aux élèves des Instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) a permis de mettre en lumière ces métiers indispensables à la santé publique.

Applaudis durant la crise sanitaire pour son dévouement, le personnel soignant a plus que jamais besoin de renfort, de plus d’effectifs et de reconnaissance. Une cérémonie de remise des diplômes est une des façons de reconnaitre le caractère indispensable des professions de santé.

La Région Sud a pour compétence les formations des professionnels de santé et du domaine social. Consciente de l’enjeu essentiel de compter des personnels soignants bien formés et compétents, la Région Sud a revu à la hausse sa politique dans ce domaine en offrant d’une part aux professionnels paramédicaux de demain les meilleures conditions d’études et en préservant d’autre part la santé et le bien-être de la population régionale.

Nouveaux diplômés !

Vendredi dernier, 334 élèves ont reçu leurs diplômes, dont 13 majors de promotion (1 par filière et par site)des mains des représentants de la Préfecture du Var, de la Région Sud et de la Métropole Toulon Provence Méditerranée. Pour les aides-soignants et les auxiliaires de puériculture, très attendu également dans les établissements de santé de la région, il faudra attendre après les 26 et 27 juillet, date de passage devant leur jury.

« Les formations sanitaires et du travail social offrent une réelle perspective d’avenir à nos jeunes et sont un enjeu essentiel pour la santé et le bien-être des habitants. L’innovation et la qualité, une meilleure prise en compte des besoins, l’amélioration de l’accompagnement des étudiants sont autant de leviers pour faire de la formation sanitaire et social un vecteur incontournable d’emploi et d’insertion pour nos jeunes ».

Renaud MUSELIER

Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur,

Président délégué de Régions de France

Des aides régionales concrètes pour les étudiants du sanitaire et social

  • Des « tickets resto’ d'une valeur de 50 € pour les étudiants soignants », utilisables dans des restaurants et commerces régionaux proposant des produits alimentaires et d’hygiène sont délivrés depuis mars 2022 à chaque étudiant qui en fait la demande sur la plateforme numérique dédiée.
  • Un Kit étudiant pour le premier équipement des étudiants du sanitaire et du travail social à l’entrée en formation comprenant : Une tablette pour les 2 926 étudiants du travail social donnant accès aux supports numériques nécessaires à leurs études, un pack de tenue professionnelle (blouses et chaussures) pour plus de 15 000 étudiants en première année de formation sanitaire
  • Unelicence de calcul de doses pour les 7 892 infirmiers et l’accès au module de formation AS 3.0 pour les 2 782 étudiants aides-soignants.
  • Une Bourse au mérite de 400 € pour les Majors de promo. Déjà en service pour les bacheliers ayant obtenu une mention « très bien », la bourse s’étend à présent aux majors de promotion du secteur sanitaire et du travailsocial récompensant le travail et l’excellence.

La Région investit pour l’avenir: plus d’étudiants dans le secteur de la santé !

Le secteur « santé et action sociale » joue un rôle majeur dans le développement économique régional : il est le premier employeur de la région avec près de 280 000 personnes.

Avec plus de 120 millions d’€ de budgetpour financer la formation de près de 18 000 élèves et étudiants inscrits dans l’un des 88 sites des instituts de formation sanitaire et du travail social en 2022, la Région Sud s’est aussi engagéeà fortement augmenter le nombre d’étudiants du secteur pour répondre aux besoins accrus en personnels soignants sur le territoire régional. Un objectif fixé à 1 080 places supplémentaires qui a fait l’objet d’une convention Etat-Région.