Culture |

Deuxième édition des Rencontres Cosquer « La montée de la mer »

Nous sommes tous dans l’attente impatiente de l’ouverture de la réplique de la Grotte Cosquer à Marseille prévue en 2022 à la Villa Méditerranée. Prenons cette attente comme une opportunité pour creuser nos connaissances à la fois en préhistoire (voir nos articles sur le site de la Région Sud), mais également sur le réchauffement climatique en cours, responsable de la montée des eaux des mers et océans du globe.

La Région Sud et la société Kléber Rossillon, en collaboration avec le comité scientifique Etat-Région et le Ministère de la culture, ont réuni de nombreux scientifiques pour une journée de partage de connaissances, sur le sujet de la montée des eaux. Le programme de ces rencontres a été conçu sous le patronage d’Édouard Bard, professeur au Collège de France, membre de l’Académie des sciences, chercheur au CEREGE d’Aix-en-Provence. Le 9 septembre 2021, vous avez rendez-vous au Mucem. Un évènement organisé par la société Kléber-Rossillon et la Région Sud.

La grotte Cosquer : témoin de la montée des eaux

La grotte Cosquer est un témoin du réchauffement climatique et de la montée des eaux. Grâce à ce vestige nous comprenons facilement la grandeur du phénomène de montée des eaux qui s’est déroulé au dernier maximum glaciaire.

Aujourd’hui, un nouveau changement est à l’œuvre et cette fois il est probable qu’il ne reste plus rien des incroyables traces laissés par nos lointains ancêtres.

La restitution permettra à chacun d’admirer ces œuvres mais également de discuter du phénomène de montée des eaux et de disparition de certaines espèces, comme le grand pingouin symbole de l’art préhistorique à Cosquer.

En 2022, le parcours d’interprétation comprendra un espace dédié à la thématique du climat et des montées des eaux. Seront notamment présentés aux visiteurs :

  • deux grands globes terrestres où est symbolisé au centre la masse de glace aux époques glaciaire et contemporaine
  • au bout du porte-à-faux, une projection dynamique de onze mètres de large, restituant une image de la baie évoluant en accéléré au cours du temps (depuis le dernier maximum glaciaire jusqu’à une projection future, en passant par l’image actuelle)
  • mais aussi l’évocation des outils destinés à observer la montée des eaux.

LA RESTITUTION DE LA GROTTE COSQUER : un projet régional d’envergure internationale au cœur de la question de la numérisation des patrimoines.

La politique culturelle de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a initié et financé le projet du Centre d’interprétation archéologique de haute qualité culturelle et scientifique au sein de la Villa Méditerranée en intégrant la réplique de la grotte Cosquer. Monument historique, cette grotte ornée du paléolithique datée entre Chauvet et Lascaux, inaccessible au public pour des raisons de haute sécurité, est vouée à disparaître. Sa numérisation relève de sa conservation et a été effectuée par l’Etat qui, dans le cadre d’une convention avec la Région lui a transmis ces données pour la reconstitution de la grotte auprès du public dans la Villa Méditerranée. La Société Kléber Rossillon, délégataire de la Région, réalise le centre d’interprétation archéologique et a fait appel à la Société Perspectives sur la technopole de l’Arbois à Aix-en-Provence pour créer le modèle 3D de la grotte originale (voir prochain article sur www.maregionsud.fr), à partir des sources 3D de l’Etat. L’ensemble de ces ressources numériques, a permis à la Région et à son délégataire de construire un parcours de la grotte Cosquer dans la Villa Méditerranée pour :

  • Restituer les œuvres emblématiques et originales de la grotte engloutie dont la numérisation a permis aux artistes et techniciens de les reproduire sans les voir.
  • Réaliser le modèle 3D de la grotte originale, présenté dans une salle dédiée, « le jumeau numérique » de la grotte Cosquer.
  • Créer un centre d’interprétation archéologique et le mettre à disposition de la communauté internationale et du grand public.
  • Conserver un patrimoine mondial unique menacé par l’urgence climatique

Un projet régional novateur pour un développement scientifique, culturel et touristique en Région, en France et à l’international.

Les Rencontres sont ouvertes à tous – scientifiques, professionnels, étudiants, amateurs passionnés de préhistoire et de questions environnementales – la rencontre est tenue sur place au Mucem et sera également accessible en visioconférence.

Inscrivez-vous ici

 

Retrouvez tout le programme des 2e Rencontres Cosquer