Vous êtes ici :
© @ Fask academy
Économie-Entreprise, Environnement, Formation

FASK ACADEMY, le New Age de la mode !

Mis à jour le 14 juin 2022

C’est du deux en un ! Fask et Fask Academy servent les intérêts de la filière textile, des jeunes en reclassement et du tissu économique régional. Les métiers du textile recrutent des personnes formées et les professionnels relocalisent. Une opportunité 100% Région Sud !

Fask, qu’est-ce c’est ?

Fask, contraction de Fashion (mode) et Skills (compétences) est une association initiée par Jocelyn Meire. Créée en 2019 avec à la fois des acteurs du secteur de la mode et des développeurs d’entreprises, Fask regroupe les fabricants, distributeurs et industriels du textile mais également des accessoires, de la bijouterie et de la maroquinerie.

La création d’une telle structure repose sur un besoin de fédérer tous ces acteurs afin d’amplifier la réactivité des acteurs de ce secteur. Fédérer permet de répondre aux demandes de façon plus organisée et de pouvoir bénéficier de conseil de spécialistes de la filière.

« Mon expérience professionnelle m’a montré que les chefs d’entreprises et indépendants de l’écosystème Mode ont besoin, comme les entrepreneurs des autres filières, d'un organisme à même de les accompagner dans leurs problématiques quotidiennes. »

Jocelyn MEIRE

Fask a pour ambition de relocaliser à la fois la compétence et la production textile sur le territoire régional, permettre une transition écologique dans ce secteur particulièrement polluant et transmettre un savoir-faire qui renoue avec l’excellence française.

La boite à outil Fask 

Regrouper les acteurs de la filière permet :

  • Une mise en relation rapide entre ses membres, et des opportunités de rencontres et de collaborations
  • La mise en place de projet économique fort générant des emplois locaux
  • Une libre circulation des informations entre les membres et des évènements de promotion (défilés, expos)
  • Une baseline POESIE & INDUSTRIE qui énonce la créativité des métiers et le business nécessaire.

Fédérer, promouvoir et former avec la Fask académy 

Valérie Pintard a travaillé pour les Compagnons du Devoir. Pragmatique, professionnelle et attentive, elle dirige  la Fask Académy, l’organe de formation de Fask. Ses objectifs répondent à des besoins impératifs de la filière :

Proposer une formation qualifiante technique et industrielle de qualité pour des jeunes de 15 à 18 ans recrutés sur leur motivation et par cette acquisition de compétences locales, relocaliser la production textile française en région Sud. La production textile s’étant délocalisée ces 30 dernières années en extrême orient, il demeure un potentiel d’emploi local et les formations diplômantes peuvent inverser la tendance.

La motivation est au cœur de la formation mais également le développement durable. La production textile représente une des industries les plus polluantes de la planète. Former des jeunes à produire textiles et accessoires dans des matières responsables fait partie des défis de la Fask Academy. Leur projet pédagogique repose sur des choix de matières responsables et un partenariat avec des acteurs locaux. La sensibilisation des jeunes à l’éco-responsabilité, notamment par l’utilisation de matières éthiques et à l’upcycling, fait partie du cursus de formation.

Gratuite pour les élèves et leurs familles, les formations proposées visent un objectif d’excellence sanctionné par l’obtention de diplômes reconnus par l’Etat : CAP Métiers de la Mode – vêtement flou et BP Vêtement sur mesure option C couture flou

 

Grâce à ce lieu, Jocelyn Meire espère relocaliser la production textile en France et en région Sud afin de favoriser le circuit court :

 «Les jeunes créateurs ou les petites marques produisant des volumes assez restreints nous sollicitent pour confectionner leurs créations dans des ateliers. Pour le moment, la capacité de production locale demeure insuffisante et par là même les jeunes marques ne trouvent pas les infrastructures et les personnels pour produire localement. Donc elles vont produire ailleurs, plus loin, plus compliqué et plus cher tant financièrement que sur le plan de l’empreinte écologique, c’est ce que nous voulons éviter ! »

Jocelyn Meire.

La mode en chiffres

En France, la mode totalise un chiffre d’affaires de 191 milliars d’euros pour environ 1 000 000 d’emplois*. Sur la métropole marseillaise, le secteur représente 1 milliard d’euros de chiffre d’affaireset 20 000 emploisdirects et indirects. La seule commune de Marseille totalise 4 700 établissements dans le secteur*.

*Source : Ministère de la Culture, 2018, fournie par Fask

Mis à jour le 20 juin 2024