Sport |

Jeux Paralympiques de Pékin : 5 médailles pour les athlètes de la Région Sud !

Les Jeux Paralympiques d’hiver de Pékin ont pris fin, dimanche 13 mars. Pendant 2 semaines, les athlètes de tous les pays ont fait preuve d'un grand esprit sportif au service de la performance. Parmi eux, Arthur Bauchet, en lice dans la catégorie para-ski debout, a remporté 4 médailles, dont 3 en or, quand Maxime Montaggioni se couvrait également d’or après l’épreuve du banked slalom en snowboard. Retour sur ces performances exceptionnelles de ces athlètes originaires de la Région Sud.

Arthur Bauchet, roi de la piste

4 médailles, 3 titres : la performance d’Arthur Bauchet lors de ces Jeux Paralympiques de Pékin est exceptionnelle et restera longtemps gravée dans les mémoires du sport français. Atteint d’une maladie génétique rare, la paraparésie statique, le pensionnaire du ski club de Serre Chevalier a su trouver les ressources pour dépasser la douleur et devenir, à seulement 21 ans, le 8ème sportif français le plus médaillé des Jeux Paralympiques, avec 8 médailles, après ses 4 déjà glanées à PyeongChang en 2018.

Après avoir rapidement décroché l’or aux débuts des Jeux, sur les épreuves de la descente et du Super-Combiné, Arthur Bauchet a connu une baisse de régime physique au moment d’aborder le Super-G et le slalom géant. Affaibli par sa maladie, qui lui cause des tremblements violents et incontrôlables, il réussit quand même à décrocher une belle 4ème place sur le Super-G et une magnifique médaille de bronze sur le slalom géant. De quoi aborder l’ultime épreuve, celle du slalom, avec le plein de confiance. Dans son exercice favori, le tropézien est une nouvelle fois allé au bout de lui-même pour décrocher l’or olympique, et terminer sa quinzaine en apothéose.

« C'est fou, c'est vraiment fou ! Vu l'état dans lequel j'étais après le géant, je me suis dit que le slalom allait être dur. J'ai pris deux jours off, je n'ai rien fait du tout, j'ai essayé de dormir un maximum. C'est... c'est magique de la faire comme ça sur le dernier jour. J'ai commencé les Jeux en beauté, je les clôture en beauté » Arthur Bauchet, à l’Equipe

Maxime Montaggioni, enfin la consécration

Agé de 32 ans, le snowboardeur marseillais Maxime Montaggioni, né avec une malformation congénitale du bras droit, a enfin remporté ce titre olympique tant convoité. Blessé juste avant le début des Jeux Paralympiques de 2018, alors que ses performances faisaient de lui un des favoris au titre, Maxime Montaggioni a su se relever en Chine pour repartir avec sa médaille d’or sur l’épreuve du banked slalom. Seul sur la piste, son style agressif et audacieux lui ont permis de franchir ce cap et d’inscrire son nom au palmarès des Jeux, après des débuts chaotiques. Submergé par l’émotion, le snowboarder laissait enfin éclater sa joie.

« Ça balaie tout, c'est d'une puissance incroyable. La joie, la sensation... J'ai chialé comme une madeleine, sourit-il. Je ne contrôlais plus rien. J'ai compris pourquoi tu pleurais quand tu avais une médaille aux Jeux. C'est au-delà de mes espérances. » Maxime Montaggioni, à l’Equipe

 

Un grand bravo à Arthur et Maxime pour leurs performances et leur courage. Leur région est fière d’eux !