Agriculture-Forêt |

Le millésime 2021 des Vins de Provence dévoile ses secrets

Le millésime 2021 des Vins de Provence remplit toutes ses promesses. Il est à retenir malgré un démarrage de la récolte plus tardif qu'en 2020. Vins rosés, blancs et rouges, le cru 2021 est particulièrement flatteur. A consommer avec modération.

Un millésime est un repère important car il permet de juger de l’évolution du vin par rapport aux conditions climatologiques locales de l'année de récolte. Le millésime 2021 des vins de provence est à retenir malgré un démarrage de la récolte plus tardif qu'en 2020. La végétation a eu une dizaine, voire une quinzaine de jours de retard, selon les secteurs. Les vignerons ont eu à subir un épisode gel exceptionnel les 7 et 8 avril 2021. De la sècheresse en hiver, un printemps pluvieux, le grand incendie du mois d’août qui a touché une trentaine d’exploitations de la plaine des Maures, un petit épisode de grêle le 24 août… 2021 ne fut pas une année de tout repos pour les vignerons.

Une récolte avantageuse et des volumes satisfaisants

En dépit des aléas climatiques, la récolte est avantageuse ! L’été, chaud et sec, a été favorable aux vignerons. Les raisins étaient sains, avec des degrés d’alcool moyens et de jolies acidités. Les opérations de vendanges ont démarré autour du 20 août pour les secteurs maritimes et début septembre pour les autres, s’achevant début octobre dans de bonnes conditions. Au-delà de la qualité, la récolte 2021 est également satisfaisante grâce à des volumes dans la moyenne des cinq dernières années. La production s’élève ainsi à 1 255 060 hl, soit l’équivalent de 167 millions de bouteilles, assurant un potentiel de commercialisation permettant de soutenir la dynamique de croissance des Vins de Provence.

Vins de Provence rosés, des arômes gourmands très fruités 

Très lumineuses, les robes du millésime 2021 offrent une large palette de nuances de rose clair, du rose saumoné au rose franc… Les nez, fin et frais, développent principalement des notes florales mais aussi de fruits à chair jaune et blanche (pêche, mirabelle, melon). Ils sont riches en notes d’agrumes (pomelo, mandarine, orange) et de fruits exotiques (ananas, litchi, fruits de la passion). Ils sont très souvent complétés par des touches de confiserie, d’épices douces et de guimauve. En bouche, le millésime se révèle très rafraîchissant. L’attaque est ronde, très souvent ponctuée par quelques accents de fraîcheur acidulée. Au final, il offre une belle persistance sur des arômes gourmands très fruités.

Vins de Provence blancs, une impression suave

Les vins blancs du millésime 2021 affichent des couleurs or clair aux reflets verts à dorés selon la durée et le type d’élevage, en cuve ou en bois. Les expressions aromatiques intenses sont marquées par des notes florales raffinées et par des parfums d’agrumes rafraîchissants évoquant notamment des notes citronnées ou de pamplemousse rose. Ils offrent aussi des arômes de fruits à chair blanche et jaune confits rappelant la poire et la pêche. En bouche, ils présentent un équilibre entre rondeur et fraîcheur qui évolue très rapidement en finale sur une impression acidulée désaltérante et parfois saline. Certains vins blancs peuvent être élevés en bois ou sur lies. Dans ce cas, leurs arômes sont souvent enrichis par des touches vanillées, toastées, de noisette, et leurs bouches gagnent en charnu tout en oscillant entre impression suave et légères touches de fraîcheur acidulée. Ils persistent longtemps sur des notes fruitées complétées d’épices douces et fortes.

Vins de Provence rouges, un bon potentiel de vie 

Les vins rouges du millésime 2021 sont très flatteurs, avec des robes vives sans être trop profondes et des arômes joliment fruités de griotte, de mûre, de cassis et de réglisse. Plutôt souples et enrobés, ils offrent un potentiel tannique moyen doublé d’une certaine fraîcheur et d’une impression acidulée, conférant au millésime un bon équilibre entre le friand et le rafraîchissant. Certaines cuvées supporteront avec profit un élevage en bois qui apportera rondeur et volume. La tendance globale sera plutôt vers des vins fins, frais, fruités aux tanins légers avec cependant un bon potentiel de vie grâce à leur fraîcheur naturelle.