Vous êtes ici :
Agriculture, Sport, Environnement, Tourisme, Culture

Le Ventoux, histoire du géant de Provence !

Mis à jour le 10 août 2022

Le 15 mai prochain à Savoillan, c’est une longue histoire qui connaitra son épilogue à l’occasion de l’inauguration du Parc naturel Régional du Mont-Ventoux. Mais que savons-nous de ce géant de Provence et de la création du Parc naturel régional ? Nous vous proposons quelques réponses…

Le Mont-Ventoux, une configuration singulière

Reconnaissable entre tous à sa couleur blanche en raison de sa nature calcaire, le sommet du Ventoux culmine à 1 909 m d’altitude. Cette cime connait des conditions climatiques uniques entre vents extrêmement violents soufflant la moitié de l’année, températures caniculaires l’été ou gels l’hiver et pluies abondantes au printemps et à l’automne. Ces pluies s’infiltrent dans les méandres du Géant Chauve pour ressurgir vers Fontaine de Vaucluse ou alimenter la source du Groseau, un havre de fraicheur à Malaucène. Son sommet avait d’ailleurs été choisi en 1882 pour accueillir un observatoire de la météorologie nationale qui cessa son activité au début de la première guerre mondiale. En 2016, le Syndicat Mixte d’Aménagement et d’Equipement du Mont-Ventoux et l’association Infoclimat installent des capteurs pour de nouveau observer les conditions climatiques au faîte du Géant de Provence. Cette configuration particulière permet au Ventoux de bénéficier d’un environnement unique, à la fois riche et fragile.

Le Parc naturel Régional du Mont-Ventoux ne se limite pas au sommet du mont chauve, mais comprend des territoires d’une grande richesse naturelle, de ressources agricoles spécifiques et d’une riche culture parmi lesquelles, nous retrouvons les dentelles de Montmirail, les gorges de la Nesque, les lavandes de Sault, les collines de Vaison-la-Romaine ou encore 11 villages perchés. Un écrin privilégié autour du géant de Provence.

Une histoire millénaire

Des découvertes archéologiques attestent d’une longue présence humaine dans le Ventoux. Les ossements d’une Néandertalienne ayant vécu il y a 200 000 ans ont été découvert près de Monieux. Mais d’autres traces, datant de l’époque gallo-romaine confirmerait une vénération pour le Mont chauve, notamment autour d’un culte voué à Vintur, le dieu du Mont, vénéré comme protecteur contre le mistral. Cette divinité serait à l’origine du nom du Ventoux. D’autres vestiges plus connus comme le site antique de Vaison-la-Romaine démontrent l’intérêt des précédentes civilisations pour cette contrée.

Un ancrage qui se poursuit au Moyen-Age comme l’indique la présence de remparts et châteaux médiévaux notamment à Carpentras ou Venasque. Cette période marque le temps des premières ascensions du Mont, comme celle du poète Pétrarque au XIVe siècle. Du XVIIème au XIXème siècle, le Ventoux fut aussi au même titre que la Sainte Baume, un lieu d’exploitation de glacières. La neige était tassée au cœur des cavités pour obtenir des cubes de glace.

Pour ce qui concerne l’incroyable capital naturel des territoires du Ventoux, il faudra attendre le XIXe siècle où Jean-Henri Fabre, éminent naturaliste et entomologiste releva l’incroyable diversité de la flore locale depuis l’étage méditerranéen jusqu’à l’étage subalpin.

Quant à la configuration du sommet totalement dénué d’arbres, il est dû à un déboisement intensif qui débuta dès le XIIIe siècle où les habitants eurent libre accès à la forêt pour leurs constructions et leur bois de chauffage. Malgré un reboisement du Ventoux au XIXème siècle, les activités de production de charbon de bois et les revenus qu’elle générait, eurent raison d’une grande partie des arbres à flanc de montagne. Aujourd’hui, grâce à un nouveau reboisement, la cédraie du Ventoux est la plus importante de France.

Création du Parc naturel Régional du Mont-Ventoux

Dernier né des Parcs régionaux, le Mont-Ventoux fut en gestation durant trois décennies. Pourtant, dès 1965, unSyndicat mixte d’aménagement touristique et d’équipement sportif du Mont-Ventoux fut créé par 10 communes du Vaucluse pour le développement de leur territoire. Une structure qui devint au fil du temps le Syndicat Mixte d’Aménagement et d’Equipement du Mont-Ventoux  (SMAEMV) avec 43 communes adhérentes. En 1990, l’UNESCO désigne le territoire du Mont-Ventoux, Réserve de Biosphère (une certification aujourd’hui reconduite jusqu’en 2027).

Depuis 2008la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur détermine le périmètre d’étude du Parc Naturel Régional du Mont-Ventoux, le projet peine à voir le jour. Il faut attendre 2018pour relancer le projet de Parc. Tout s’accélère en 2019. Au printemps, la Région Sud lance une enquête publique sur le projet de Charte en vue du classement du territoire en Parc naturel régional du Mont-Ventoux. Les habitants du territoire s’expriment et adhèrent au projet. En juillet, la commission d’enquête rend un avis favorable sur la Charte du futur Parc. D’août à novembre, 35 communes sur les 39 du périmètre votent et adhèrent au projet de futur Parc du Mont-Ventoux. En octobre, les élus du SMAEMV adoptent la charte du Parc, engageant ainsi la modification de ses statuts. En décembre, la Région Sud approuve à l’unanimité la charte du Parc.

En 2020, après l’audition devant le Conseil National de la Protection de la Nature à Paris, l’État finalise l’instruction du projet et le décret de création est publié au Journal officiel le 29 juillet 2020 donnant naissance au Parc naturel Régional du Mont-Ventoux, 9ième Parcs de la Région Sudet 56ème Parc naturel régional français.

L’inauguration du neuvième Parc naturel Régional

Deux ans plus tard, crise sanitaire oblige, le Parc va être inauguré le15 mai prochain en présence du Président de la Région Sud, des représentants des 35 communes et des 5 intercommunalités incluses dans le périmètre du Parc du Ventoux.  Le Mont-Ventoux, l’un des sites des plus attractifs de France propose une inauguration festive, qui vous permettra de découvrir le programme des « Rendez-vous du Parc 2022 », offrant plus de 110 animations gratuites, autour de la nature incomparable du site et sa culture.

Des opportunités de balades à pieds ou à vélo ou de se découvrir un lieu culturel unique ou encore d’écouter les contes et légendes de ce territoire magique. Il ne vous reste plus qu’à choisir votre rendez-vous avec le Ventoux !

www.parcduventoux

Béatrice MICHEL

Mis à jour le 24 juin 2024