Vous êtes ici :
Entreprise, Tourisme, Économie-Entreprise

Métiers du tourisme : la Région Sud et le CRT sonnent la mobilisation générale

Mis à jour le 06 avril 2022

Alors que la saison estivale se profile, le secteur de la restauration et de l’hôtellerie cherche à recruter. La Région Sud et le Comité régional du tourisme de Provence-Alpes-Côte d'Azur, en lien avec les professionnels, veulent promouvoir ces métiers qui ont parfois à tort une mauvaise réputation.

Depuis des mois, les restaurants, les cafés et les hôtels peinent à recruter. Selon Pôle emploi, la restauration et l’hôtellerie ont besoin de 45 000 personnes dans la région. L’Union des métiers de l’industrie hôtelière estime à 237 000 personnes les besoins au plan national. L’industrie touristique constitue un secteur économique d’excellence pour la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et représente 25 000 entreprises et 20 milliards d’euros de ressources annuelles, soit 13 % du PIB régional.

L’importance de son poids économique se traduit également en termes d’emplois, l’ensemble des activités liées au tourisme regroupant 166 550 personnes en région, soit 8,7 % de l’emploi régional, dont 141 000 emplois directs et 119 000 emplois salariés. Selon Pôle Emploi, les besoins du secteur de l’hôtellerie-restauration s’élèvent à 45 000 postes en région Sud.

Des tensions considérables sur le marché du travail

Grâce à des plans de promotion et de relance sans précédent, mis en oeuvre par le Comité régional du tourisme et ses partenaires, et abondés par Atout France afin de faire face à la crise sanitaire, le territoire a conservé son attractivité. Mais la crise de la Covid a provoqué des tensions considérables sur le marché de l’emploi dans les métiers du tourisme, tout spécialement dans les hébergements et la restauration. « Avec le président de la Région Sud, Renaud Muselier, nous avons décidé de faire de la valorisation des métiers du tourisme une priorité absolue », explique François de Canson, président du Comité régional de tourisme (CRT) Provence Alpes-Côte d’Azur.

 

« Nos entreprises souffrent de cette situation qui pourrait rapidement affecter l’image de nos destinations. Il faut une mobilisation générale de tous les acteurs, de tous nos partenaires. Nous avons décidé d’agir concrètement et immédiatement. Aussi, nous allons faciliter l’accès à la formation, rendre plus attractifs ces métiers qui ont, parfois à tort, une mauvaise réputation et nous allons proposer un lieu unique des offres d’emplois dans notre région. Trois axes majeurs et essentiels, comme trois étages d’une fusée, pour gagner le pari de l’emploi et de l’attractivité de notre destination ».

François de Canson, président du Comité régional de tourisme Provence Alpes Côte d’Azur,
troisième Vice-Président, en charge du développement économique, de l’attractivité, du tourisme et de la prévention des risques majeurs

Diagnostic-conseils et promotion des métiers

Pour gagner le pari de l’emploi. La Région Sud met en oeuvre plusieurs dispositifs :

  • Un appel à projets a été créé. Il s’intitule « Formations professionnelles innovantes pour les métiers du tourisme », abondé à hauteur de 500 000 euros, en 2022. Il a pour objectif de permettre aux demandeurs d’emploi, aux saisonniers, aux jeunes diplômés et aux salariés de monter en compétences, pour répondre aux enjeux de qualité de l’accueil, d’adaptation aux évolutions des attentes de la clientèle, et de transitions écologique et numérique impactant les métiers.
  • Un dispositif de « Chèque expertise tourisme », sous forme de diagnostics-conseils, au budget dédié de 130 000 euros en 2022, doit offrir un soutien sur-mesure aux entreprises du tourisme pour permettre l’amélioration de leurs performances.
  • Des partenariats autour des métiers du tourisme sont, également, initiés par la Région pour la promotion des métiers du tourisme et la valorisation des perspectives de carrière auprès des jeunes et des demandeurs d’emploi, la mise en relation de l’offre et de la demande d’emplois et afin de faciliter des passerelles professionnelles.

Des métiers plus attractifs que ce que l’on croit

Les métiers de l’hôtellerie et de la restauration souffrent parfois d’une mauvaise image. Aujourd’hui, les choses changent ! Les horaires peuvent être adaptés, les conditions de travail améliorées et les salaires revalorisés.

Deux actions majeures seront menées dans ce sens :

  • Avec l’appui de leurs fédérations, les professionnels du tourisme de la région ont accepté d’élaborer une charte de bienveillance. En l’adoptant, ils s’engagent à respecter « dix démarches de progrès » qui évoquent, par exemple, l’assurance du bien-être au travail, la mise en œuvre d’une politique salariale motivante, l’évolution des carrières ou la valorisation des compétences.
  • Une campagne de communication nationale met en lumière les atouts de ces métiers certes atypiques, mais passionnants. Cette campagne, illustrée par des salariés qui travaillent dans des établissements de notre région, souligne les valeurs portées par ces métiers : esprit d’équipe et d’initiative, sens du détail, bonne humeur, relations humaines et attachement à notre territoire. Elle cible les demandeurs d’emploi et les actifs en reconversion pour abonder les besoins à court terme, mais aussi les plus jeunes pour les motiver à choisir des études orientées vers les métiers du tourisme pour préparer l’avenir

Un site unique avec des milliers d’offres

Troisième étage de la fusée : proposer un lieu unique pour toutes les offres d’emplois dans le tourisme. Actuellement plus de 8 300 offres d’emplois sont relayées par le site du Comité régional de tourisme Provence Alpes Côte d’Azur. Tous les types d’établissements sont concernés : hôtels, restaurants, institutions du tourisme, aéroports, centres de vacances, campings. C’est considérable ! Grâce à un partenariat inédit avec Monemploitourisme.fr et qui préfigure du plan national prévu par l’État à hauteur de 10 millions d’euros (Plan destination France), le Comité régional du tourisme s’est attaché à développer un outil customisé pour notre région. Un outil pratique et facile à utiliser.

Mis à jour le 24 juin 2024