Vous êtes ici :
©Agence Zoom
Sport |

Nastasia Noens, l'art du slalom

Mis à jour le 12 avril 2022

À 33 ans, Nastasia Noens a récemment remporté son 7ème titre de champion de France de Slalom. Une discipline exigeante et spectaculaire, à laquelle la native de Nice a voué toute sa carrière de sportive de haut-niveau. Retour sur un parcours riche en victoires et en émotions pour la skieuse de la Région Sud.

Une passion dès le plus jeune âge 

L'avantage de venir au monde en Région Sud, c'est de pouvoir très tôt choisir n'importe quel sport, sur la terre, la neige ou l'eau. 
En naissant à Nice, Nastasia Noens a très vite pu profiter de la proximité de la capitale azuréenne avec les Alpes pour monter sur ses premiers skis à 3 ans avec ses parents. C'est avant de rentrer en 6ème que la septuple championne de France fait vraiment le choix de placer le ski au coeur de sa vie, en quittant le cocon familial pour l'internat de Saint-Etienne de Tinée, qui lui permet de skier beaucoup plus régulièrement. 

Une carrière internationale bien remplie 

Douée, Nastasia Noens commence la compétition internationale à l'âge de 15 ans, en 2003. 3 ans plus tard, elle fait ses débuts en Coupe du Monde, et se hisse au 26ème rang. C'est le début d'une belle ascencion pour la niçoise. L'année de son 20ème anniversaire, Nastasia, après avoir atteint son premier podium en Coupe d'Europe , devient médaillée de bronze aux Championnats du monde junior à Formigal. Une slaom remporté par l'autrichienne Bernadette Schild, soeur cadette de Marlies, que Nastasia cite souvent comme source d'inspiration. 

Cette médaille en junior donne à Nastasia la confiance nécessaire pour s'installer durablement sur le circuit professionnel et lui permet d'enchainer les bons classements. en 2010, les Jeux d'hiver de Vancouver s'achèvent néanmoins sur un sentiment d'inachevé, avec une 29ème place seulement. 

Revancharde, elle signe de meilleurs résultats à l'hiver suivant, avec plusieurs résultats dans le top dix : deux sixièmes places à Aspen et Semmering, avant de venir chercher son premier podium en terminant troisième à Flachau. En pleine progression, Nastasia fait face à la blessure tant redoutée chez le skieur de haut niveau, avec une rupture du ligament croisé antérieur en 2011. Entre convalescence, opération et réeducation, la maralpine travaille durement pour rechausser les skis et c'est en janvier 2014 à Bormio en Italie qu'elle monte sur le deuxième podium en Coupe du monde de sa carrière. Après plusieurs prestations inégales, Nastasia se blesse à nouveau au ligament croisé du genou après une chute en 2016 à Saint-Moritz. C'est un douloureux retour à la case chirurgie, avec à nouveau une longue période de réeducation. À son retour à la compétition en 2017, elle prend la douzième place du slalom à Saint-Moritz encore et reçoit une médaille d'or en tant que remplaçante dans l'équipe de France dans la compétition de parallèle par nations, tandis qu'aux Jeux olympiques d'hiver de 2018 à Pyeongchang, elle se classe 20ème du slalom. 

Après 2 top 10 sur la saison 2018-2019, une nouvelle grave blessure, à la cheville cette fois, l'oblige à une période d'arrêt. Avec un objectif en ligne de mire, sa dernière olympiade à Pekin, en 2022, où elle finit à une belle 19ème place. Une aventure chinoise qui clot un livre olympique en 4 chapitres, Vancouver, Sotchi, Pyoncheang et Pekin, preuve de l'exceptionnelle longévité de la skieuse niçoise. 

7 fois championne de France

Un parcours marqué par de graves blessures, mais surtout 7 titres de championne de France, 6 de slalom et un de combiné. Le dernier en date, en 2022 sur les pistes d'Auron, a une saveur toute particulière : un titre gagné à domicile, devant tout ses proches, sur lequel Nastasia se confiait il y a peu.

"C'était assez dur, car ce ne sont pas des conditions que j'apprécie, entre le mur et la fatigue de la saison écoulée. J'ai du m'employer 10 fois plus pour ne pas me faire manger par les jeunes. Ce n'était pas facile, mais je remporte ce titre à la maison, et c'était le plus important. "

A 33 ans, Nastasia termine la saison 2022 de la plus belle des manières, sur ses terres. De quoi prendre le temps de la reflexion sur son avenir, mais surtout, de quoi la rendre fière de son parcours. Bravo Nastasia, la Région Sud est fière d'être à vos côtés ! 

Mis à jour le 12 juin 2024