©Claude Almodovar

Aménagement |

Pour ses voeux au Var, Renaud Muselier annonce 4,5 milliards d'euros pour le département

Présent à Hyères pour adresser ses voeux au territoire du Var, Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président délégué de Régions de France, a présenté un plan historique pour l'avenir et l'aménagement du département, d'un montant de 4,5 milliards d'euros.

1,8 milliard d'euros sur le premier mandat pour le Var

Entre 2015 et 2021, la Région a engagé 1,8 milliard d’euros pour le Var : 640 millions d’euros de fonds régionaux et 1,1 milliard de fonds européens.

Soit des engagements multipliés par 4 avec de nombreux dossiers emblématiques :

  • A Toulon, 4 millions d’euros pour le site Chalucet !
  • A Ollioules, la création du complexe culturel Cinéma pour 400.000 euros
  • Pour Toulon, 2,3 millions d’euros pour le projet Escales Zéro Fumée !
  • A Saint-Raphaël, 200.000 euros pour le musée Louis de Funès !
  • A Brignoles, 900.000€ pour la création de la maison des internes à l’hôpital

Les projets financés par les fonds européens entre 2014 et 2020

2014-2020 : Sur 4,6 milliards d’euros, 1,1 milliard a été obtenu par le Var

  • 6 millions d’€ pour la création d’un centre international de R&D de Naval Group
  • 10.000€ pour acheter un robot de désinfection au maraîchers du Midi de Puget-sur-Argens
  • 2,2 millions pour créer un réseau des aires marines protégées par le Parc de Port Cros
  • 3,1 millions pour une étude changement climatique - Conservatoire du littoral à Hyères
  • 785.000 euros pour l’Ilôt tour de l’horloge à Draguignan

Pour la période 2021-2027, la Région Sud entend doter le Var de 4,5 milliards d'euros, dont 2,2 milliards de fonds européens !

Quels projets seront financés avec ce plan? 

  • Le soutien au centre hospitalier de Draguignan : 15 millions d'euros entre l'Etat et la Région (3M€ part Région)
  • Le soutien au CHI Fréjus Saint Raphaël : 19 millions d'euros entre l'Etat et la Région (3M€ part Région)
  • Le soutien au CHI Toulon La Seyne : 20 millions d'euros entre l'Etat et la Région (2M€ part Région)
  • La Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur : 3,5 milliards dont 560 millions de la Région, 175 millions du Département, 88 millions de la Métropole, 16 millions de la Dracénie
  • La construction de l’îlot Montéty, qui rassemblera 2000 stagiaires des formations paramédicales : 7,6 millions d’euros pour Toulon
  • La construction de 2 écoles, d’une cantine et d’un pôle santé à Six-Fours : 2,3M€
  • Le projet urbain de Toulon – de Mayol à Pipady, que la Région soutiendra
  • Pour Toulon également, la Région soutiendra le projet d’hôtel des polices, comme c'est le cas à Nice ou encore pour le commissariat du 13/14 de Marseille dans le cadre du plan Région sûre
  • Le pôle d’enseignement supérieur de la Dracénie : 2,1 millions d’euros – avec un soutien maintenu à l’enseignement supérieur à Toulon et La Garde !
  • Le musée d’archéologie du Département du Var – 5,5 millions d’€
  • La zone des Bormettes à la Londe

Un cap pour le Var à l'horizon 2030

Avec le Département du Var, la Région Sud fixe le cap !

1. Le département le plus touristique de France sera aidé !

Avec une augmentation considérable du soutien de la Région Sud au monde du tourisme, après deux ans de crise sanitaire.

Parce que le Tourisme est la première industrie de notre territoire, parce qu’il sera le dernier pan à se redresser pleinement, la Région double son budget pour le tourisme varois. 

2. Faire du var le quartier général de notre politique d’industrie de la défense

Nous avons des fleurons partout dans la Région ! Des fleurons comme Eurenco dans le Vaucluse, leader européen des explosifs ou encore Airbus à Marignane. Que ce soit sur la terre avec l’Armée de terre et la base de Canjuers – dans les airs – avec l’école de l’air de salon et la base d’Istres, le futur Roissy de la défense !

Ou en mer avec, à Toulon, avec la marine nationale et le port militaire le plus important d’Europe, notre région dispose de tous les atouts : Naval Group, ECA, les CNIM.

C’est pourquoi le Var sera le QG de notre politique en faveur de l’industrie militaire

3. Réussir l'électrification à quai du port de Toulon

En 2019 était lancé le Plan Escales Zéro Fumée, avec un objectif clair : permettre l’électrification à quai des navires dans tous les ports importants de notre façade maritime !

Toulon a été et reste un modèle de réussite. 

La Région a travaillé avec l’armateur Corsica Ferries, comme  avec ceux de Marseille – Corsica Linea et la Méridionale.

En 2024, tous les navires pourront être connectés à quai dans le port de Toulon – et la Région Sud s’engage à hauteur de 31 millions d’euros dans ce dispositif régional indispensable.

4. Consolider le Var comme une terre de culture fantastique

Le Sud est une terre qui bouillonne de la présence de créateurs, d’interprètes, de techniciens, de producteurs, de diffuseurs, de formateurs ou d’animateurs, tant dans le cinéma et l’audiovisuel que dans le spectacle vivant, le livre ou les arts visuels.

Chaque habitant du Sud doit pouvoir accéder au plus près de chez lui à l’art et à la culture ; chaque artiste, chaque acteur culturel, d’où qu’il vienne, doit pouvoir devenir s’il le souhaite, pour un temps court ou long, un habitant du Sud.

Ainsi, pour faire du Sud une terre résolument culturelle, l'augmentation du budget culture de 10% est engagée.

Ici dans le Var, les acteurs de la culture et du patrimoine sont fondamentaux : Villa Noailles, Théâtre Liberté, musée d’histoire maritime, musée de la Gendarmerie et du cinéma, festival de Ramatuelle, voix du Gaou, Jazz à Porquerolles, fête du livre du Var…

La Région Sud soutiendra également le projet de la Mairie d'Hyères pour son projet de centre d’interprétation et de réhabilitation du site archéologique d’OLBIA !

5. Faire du Var la capitale mondiale des rosés

Le vignoble des Vins de Provence s’étend sur près de 200 km de long à travers les départements des Bouches-du-Rhône, du Var et du Vaucluse.

En Provence, sur les 155 millions de bouteilles produites par an, 89% d’entre elles sont des bouteilles de rosés. Avec 42% de la production nationale, la Provence est la première région de France productrice de vin rosé AOC.

Objectif : devenir la capitale mondiale des rosés de France !

6.La guerre du feu se gagnera ici !

4 millions d’euros par an seront engagés pour faire face aux feux de forêts,  avec les SDIS, pour le débroussaillage, le reboisement et la vigilance en lien avec la garde régionale des forêts.

En parallèle, la Région Sud lance les démarches pour la création du 10e parc naturel régional, dans le Massif des Maures

Enfin, 5 millions d’arbres seront plantés d’ici 2027, soit un par habitant de la région !