Vous êtes ici :
©Jean-Charles Verchère
Aménagement du territoire |

Pour ses voeux au Vaucluse, Renaud Muselier annonce un plan historique de 2,3 milliards d'euros pour le département

Mis à jour le 17 janvier 2022

Présent à Sorgues pour adresser ses voeux au territoire de Vaucluse, Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président délégué de Régions de France, a présenté un plan historique pour l'avenir et l'aménagement du département, à hauteur de 2,3 milliards d'euros.

1 milliard d'euros sur le premier mandat pour le Vaucluse

Entre 2015 et 2021, la Région a engagé 1 milliard d’euros pour le Vaucluse : 690 millions d’euros de fonds régionaux et 310 millions de fonds européens.

Soit des engagements multpipliés par 4 avec de nombreux dossiers emblématiques :

  • A Sorgues, 300.000€ pour la société CARI, pour une usine de production
  • A Apt, les aménagements touristiques du Plan d’Eau pour 700.000€
  • Pour la Plaine d’Avignon, 2 millions d’€ pour la modernisation du canal hydraulique
  • A Carpentras, 2 millions d’€ pour l’aménagement de l’Hôtel-Dieu
  • A l’Isle sur Sorgue, 1,1 million d’€ pour la réhabilitation de l’îlot Tour d’Argent
  • Partout dans le département, 12 maisons de santé construites dont une à Sorgues
  • A Vaison, la création d’un dojo pour 200.000 €

Les projets financés par les fonds européens entre 2015 et 2021

2014-2020 : Sur 4,6 milliards d’euros, 485 millions ont été obtenus par le Vaucluse.

  • 460.000€ pour la réhabilitation de logements sociaux à Carpentras
  • 50.000€ pour les aménagements cyclables/piétons de la Rocade de Gaulle d’Avignon
  • 106.000€ pour le lavage des pulvérisateurs agricoles à Gigondas pour éviter les rejets
  • 7.500€ pour des plantations d’amandiers à Cucuron
  • 550.000 pour le financement des Erasmus des étudiants de l’Université d’Avignon

Pour la période 2021-2027, la Région Sud entend doter le Vaucluse de beaucoup plus, avec 2,3 milliards d'euros, dont 700 millions d'euros de fonds européens !

Quels projets seront financés avec ce plan? 

  • Le soutien aux urgences et à la réanimation d’Avignon : 15,5 millions d’€
  • Le soutien aux urgences de Carpentras : 5,2 millions d’€
  • L’hydraulique agricole : Haute Provence Rhodanienne pour le Nord Vaucluse, Société du Canal de Provence pour le Sud-Vaucluse : 30 millions d’€ - 33.400 hectares
  • Le dossier de l’échangeur de Bonpas : 7,5 millions d’€ de la Région
  • Le passage de 79% à 100% de couverture THD : 18 millions d’€ de la Région
  • L’aménagement de la zone d’activités EUROPARC à Bollène : 1 million d’€
  • Le tramway du Grand Avignon : 8 millions d’€
  • Les pistes cyclables entre Jonquières et Orange : 2,8 millions d’€

Un cap pour le Vaucluse à l'horizon 2030

Avec le Département de Vaucluse et sa Présidente Dominique SANTONI, la Région Sud souhaite bâtir ensemble le « Sud des possibles » ! Avec le Grand Avignon, les intercommunalités et la totalité des maires, ce sont des investissements jamais vus dans l’histoire du Vaucluse qui se profilent.

1. Un département modèle en Europe sur l'hydraulique agricole 

  • Le Vaucluse dispose d'une agriculture essentielle : premier département producteur de cerise, de pomme, de raisin de table, de truffe ; deuxième producteur de tomate, de melon.
  • Avec des productions viticoles connues dans le monde entier : Côtes du Rhône, Ventoux, Luberon, châteauneuf du pape, gigondas, vacqueyras, rasteau, beaumes de venise…

L’agriculture représente 20% des emplois de ce territoire.
Pour affronter le défi du réchauffement climatique, des moyens considérables seront engagés pour l’irrigation, avec la Société du Canal de Provence, au sud, et le programme Haute Provence Rhodanienne, au nord. 

30 millions d’€ de la Région seront engagés, pour gagner 18.000 hectares de surface irriguée.

2. Faire du Vaucluse la capitale régionale de la télémédecine 

C’est le département idéal : à la fois marqué par la ruralité et les déserts médicaux, où la Région a beaucoup agi pour ouvrir 12 maisons de santé, soutenir l’installation de 41 médecins généralistes, et en même temps très actif sur le plan économique, avec un investissement massif de la Région pour les entreprises.
Pour faire du Vaucluse la capitale régionale de la télémédecine,le Pôle Télémédecine Sud sera installé dans une commune vauclusienne ! 

Un appel à manifestation d’intérêt sera lancé dès l'Assemblée Plénière d'avril 2022

3. Réussir les grandes infrastructures de demain

  • 8 millions d’euros pour le tramway du Grand Avignon
  • 7,5 millions d’euros pour l’échangeur de Bonpas
  • Et concernant la LEO, la ligne Est/Oues au sud d'Avignon, la Région Sud se tient prête à déployer les 40 millions d’euros auxquels elle s'est engagée, le jour où les conditions seront réunies !

4. Renforcer nos parcs régionaux et notre patrimoine naturel : Luberon, Ventoux et Baronnies

Le Vaucluse est un joyau : des paysages à couper le souffle, des villes incroyables, une gare TGV à Avignon, un aéroport… Et surtout 3 parcs naturels régionaux exceptionnels : Luberon, Ventoux et Baronnies provençales !
Un investissement  record de 15 millions d’euros pour nos 3 parcs est prévu, pour les accompagner. 
Ces paysages naturels seront aussi un atout pour le Plan Cinéma du Département, complémentaire avec celui porté par la Région Sud. 

5. Renforcer le Vaucluse comme département culturel par excellence

La Région Sud a rénové l'an dernier les gradins du Festival d’Avignon à hauteur d’1,9M€ ou engagé la restauration de la Cathédrale de Cavaillon à hauteur de 2,6M€.
Depuis Lourmarin, «L'Année Camus » a éte lancée et rencontre un très beau succès sur tout le territoire.
Le Vaucluse avec son Festival d’Avignon, ses Chorégies d’Orange, son festival de danse à Vaison la Romaine ou de cinéma africain à Apt, avec son Collectif Provence à Cheval Blanc, son patrimoine juif et ses dizaines d’acteurs et d’actrices culturelles est un territoire majeur pour l’attractivité de la Région Sud.

Des investissements majeurs pour la Gare de Sorgues

La Gare de Sorgues a été remise à neuf et rendue accessible aux personnes à mobilité réduite en 2015. Elle fait l’objet d’engagements importants de la Région.
Située à la fois sur la ligne Lyon – Marseille et sur la Ligne Avignon – Carpentras, elle accueille 22 TER/jour sur la ligne Lyon Marseille et 36 TER/jour sur la ligne Avignon Carpentras. Il y a environ 1200 montées et descentes quotidiennes.
Cette desserte TER est complétée par les cars de la ligne ZOU Orange – Avignon.

La Région Sud propose donc 50 allers/retours tous les jours entre Avignon et Sorgues, soit autant qu’entre Marseille et Aubagne pour s'adapter à sa fréquentation. 

La Gare de Sorgues sélectionnée pour 3 démarches


 1. La gare de Sorgues est sélectionnée pour le « contrat de performance » régional
Cela veut dire qu’elle fera partie du plan d’investissement pour la propreté, le confort et la sécurité dans nos gares, doté de 40 millions d’€ à l’échelle de la Région.
Dans les prochains mois, la Région Sud installera un parking vélo sécurisé de 12 places, et des toilettes automatiques.
2. La gare de Sorgues est sélectionnée dans la démarche « Gare de demain » !
Comment vont évoluer les gares à l’avenir ? Comment s’adapter aux usages et aux pratiques pour penser la gare de 2050 ? Nous avons besoin de gares pilotes qui seront prioritaires pour les investissements, et où seront concertés les usagers, les riverains, les acteurs économiques et les élus locaux.
Sorgues en fera partie, dès cette année, avec 1,5 million d’€ d’investissements à la clef.
3. La gare de Sorgues contribue à la neutralité carbone de nos transports
Une étude est en cours sur cette ligne avec SNCF RESEAU pour étudier deux alternatives : soit l’électrification complète de la ligne Avignon-Carpentras, soit une électrification partielle et l’utilisation de trains à batterie. L’objectif est d’avoir cette ligne complètement décarbonée en 2024.

La cérémonie des voeux au département de Vaucluse en replay

Mis à jour le 20 juin 2024