Vous êtes ici :
Particulier, Formation

Solidarité bleu jaune : des formations au français pour les réfugiés ukrainiens

Mis à jour le 08 décembre 2022

Pour les 1600 réfugiés ukrainiens hébergés à bord du ferry Méditerranée de Corsica Linea, la Région Sud et Pôle Emploi organiseront des sessions de formation pour l’apprentissage du français.

L’intervention militaire russe en Ukraine débutée le 24 février 2022 a provoqué la crise de réfugiés la plus rapide et la plus massive en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. A la fin du mois de mars, le nombre de personnes ayant quitté leur pays depuis l'invasion par l'armée russe a franchi la barre symbolique des quatre millions de personnes, selon les chiffres du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

1600 réfugiés à bord du ferry de Corsica Linea "Méditerranée"

Avec le déplacement des populations dû à la guerre en Ukraine, de nombreux réfugiés sont à Marseille. Pierre-Antoine Villanova, dirigeant de Corsica Linea, aux côtés de l’Etat et de la Région Sud, a décidé de mettre à disposition un ferry pour en faire un centre d’accueil de réfugiés. La Région Sud est partie prenante de l’opération en développant plusieurs de ses compétences sur place.

Ainsi, le « Méditerranée » a été réarmé et aménagé afin d’accueillir, dans les meilleures conditions les familles ukrainiennes dans les 500 cabines du ferry et les lieux de vie ont été repensés pour répondre à leurs besoins.

Solidaire vis-à-vis des populations impactées par le conflit armé sur le sol ukrainien, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur souhaite accueillir au mieux ces personnes déplacées et soutenir leur intégration rapide, en attendant qu’une évolution favorable du conflit leur permette d’envisager un retour vers l’Ukraine dans des conditions sûres et durables.

Des formations au français en partenariat avec Pôle Emploi

La Région a passé une commande de formation « Français langue étrangère », en lien avec Pôle Emploi, pour les réfugiés hébergés sur le Corsica Linea. Les formations proposées sont d’une durée totale de 210 h par personneLa réponse sera ajustée aux besoins repérés lors de l’accueil des personnes et du diagnostic de leur situation personnelle et professionnelle (agriculture, hôtels/cafés/restaurants, services à la personne, commerce, bâtiment travaux publics, etc.).. La Région est d’ores et déjà prête à mobiliser un budget global d’1,25 million d’euros, soit 500 places au total sur 2022.

Retrouvez le direct de l’assemblée plénière ici

Mis à jour le 13 juin 2024