Musiques

La politique en faveur de la musique conduite par la Région Sud contribue à faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur un territoire de création et de diffusion artistique, accompagnant par là-même son aménagement, son développement économique et touristique, son projet éducatif, sa qualité de vie et son rayonnement.

La Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, « terre de festivals », accueille de très nombreuses manifestations, qu’elles soient à renommée internationale ou davantage ancrées dans la proximité, qui constituent une offre culturelle de tout premier ordre et la situent comme l’une des premières régions du pays en la matière.

Elle offre par ailleurs, à travers les équipements culturels et les artistes présents sur le territoire, une programmation permanente très dense et tout aussi vitale pour la dynamique artistique et culturelle, la cohésion sociale et le développement de l’économie.

En soutenant la diversité de ces opérateurs, la Région Sud affirme sa volonté d’assurer la liberté de création, de renforcer la capacité de production et de diffusion des créateurs, de rendre l’offre culturelle accessible à tous les publics dans un souci d’équité territoriale.

  • La formation professionnelle des musiciens
  • L’accompagnement de la filière lyrique et symphonique en région
  • L’aménagement culturel du territoire au travers des manifestations musicales.
  • L’accès à la jeunesse aux œuvres musicales
  • Le soutien et la structuration des lieux de diffusion
  • Le soutien à la création et à la production artistique
  • Le développement des pratiques et la sensibilisation des publics
  • Le soutien par les structures ressources et l’aide aux réseaux professionnels

Le budget consacré à la musique classique, jazz et du monde est de 4,3 M€ en 2018.
Le budget consacré aux musiques actuelles est de 3 379 000€.

La présence d’un pôle supérieur de musique en région (Institut d’enseignement supérieur de la musique – Europe et Méditerranée – IESM) permet d’intervenir sur les cycles supérieurs de formation des musiciens, créer à terme un vivier de professionnels de haut niveau et l’ancrage en région de nouvelles équipes artistiques professionnelles.

Carte blanche aux artistes – Production & résidence musique classique et contemporaine

Avec le dispositif « Carte blanche aux artistes », la Région Sud accompagne les équipes artistiques professionnelles dans leur projet de création, avec l’objectif de renforcer les moyens de production, l’accès aux outils de travail, les perspectives de diffusion. Les équipes artistiques professionnelles peuvent bénéficier de ce dispositif pour les projets de production qui s’inscrivent dans une relation partenariale avec des lieux culturels coproducteurs, un territoire et ses publics.

En 2018, 5 projets d’artistes ont été soutenus pour un montant de 100 000€.

Carte Blanche aux artistes – Musiques actuelles, jazz et du monde

Avec le dispositif « Carte blanche aux artistes », la Région Sud contribue à la qualité de l’offre artistique, au maintien de l’emploi et à la structuration du tissu artistique régional. Les artistes, les ensembles, les collectifs, les producteurs ou encore les porteurs de projets de création peuvent bénéficier du soutien de la Région SUD pour favoriser leur liberté de création et renforcer leur capacité de diffusion.

Le dispositif est très important pour le secteur puisqu’aucune aide à la compagnie n’existe par ailleurs.

En 2018, 43 projets d’artistes ont été soutenus pour un budget 243 000 €

Développer la production 

Création depuis un an d’un soutien à la Production pour les musiques actuelles (labels, management de production phonographique et de spectacles, éditeurs…) qui consiste en une aide spécifique au fonctionnement des entreprises de production, l’objectif étant de favoriser le développement économique de la production en région et de faire émerger des nouveaux courants artistiques.

Aide aux ensembles professionnels

Sont soutenues les équipes artistiques régionales professionnelles qui ont une activité régulière, de portée régionale, nationale, voire internationale. Il s’agit de garantir l’ancrage et la permanence des créateurs en région et leur rayonnement. L’objectif étant d’aider la création et les artistes professionnels et d’accompagner leur capacité de production et de diffusion. Enfin, ce dispositif renforce les outils d’accueil et de résidence dans un secteur composé de nombreux festivals et peu pourvu en lieux permanents dédiés à la musique classique.

2 centres nationaux de création musicale

La Région Sud est aussi un territoire de création musicale. La fondation du GMEM (Groupe de Musique Expérimentale Marseille) à Marseille en 1972 et du CIRM (Centre International de Recherche Musicale) à Nice en 1978 a installé une activité régulière de recherche, de création et de diffusion dans le domaine des musiques nouvelles. Ils sont aujourd’hui Centres Nationaux de création musicale labellisés par l’Etat. Ils figurent parmi 8 Centres en France. La Région vient de contractualiser pour 4 ans avec l’Etat et les collectivités locales avec ces 2 centres.

La Région Sud aide 2 orchestres permanents à Cannes et Avignon, dans un paysage qui en compte 5 sur ce territoire.

Dans le domaine lyrique en particulier, la Région bénéficie d’une concentration inédite d’opérateurs, à savoir 2 festivals internationaux, à Aix-en-Provence et à Orange, et pas moins de 4 maisons d’opéras, à Marseille, Toulon, Avignon et Nice. La Région Sud a souhaité s’engager fortement dans ce domaine : en renforçant son soutien aux 2 festivals lyriques, puis en reprenant les Chorégies d’Orange en 2018 au sein d’une société publique locale.

Avec les opéras régionaux, elle a mis en place un nouveau dispositif innovant de soutien à la production lyrique en région, « opéras au Sud » qui associe les 4 opéras régionaux dans la production de 2 opéras en 2019/2020.

La Région Sud soutient plus d’une centaine de festivals et manifestations sur tout le territoire, de tailles diverses, dont 3 festivals d’envergure internationale, les festivals d’Aix-en-Provence, de la Roque d’Anthéron et d’Orange. En renforçant son aide dès 2017, elle s’intègre aussi dans les réseaux mondiaux d’échanges artistiques et culturels et offre l’image d’un territoire ouvert sur le monde.

Pour les musiques actuelles et du monde, les grands festivals tel que Marsatac, Marseille Jazz Festival des Cinq Continents, Nice Jazz Festival, les Suds à Arles impactent fortement l’économie de la diffusion. Ces festivals se caractérisent par un rayonnement national et/ou international, le caractère innovant ou inédit de la programmation, les territoires et les publics touchés.

En 2018, 113 festivals et manifestations ont été soutenus pour un montant de 3.6 M€

Instrumentarium

Cedispositif accompagne les musiciens, qu’ils soient amateurs ou futurs professionnels. Il finance l’acquisition d’instruments de musique par les conservatoires et écoles de musique publiques ; la Région Sud apporte ainsi son concours à un enseignement artistique de qualité, garantit une équité territoriale, encourage les projets collectifs.

Orchestre des jeunes de la Méditerranée

La Région Sud s’engage en faveur de la jeunesse, et en ce domaine, soutient l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée, piloté par le Festival d’Aix : une centaine de jeunes musiciens issus du bassin méditerranéen et de nos conservatoires en région se forment et se produisent chaque année sous la baguette de chefs prestigieux.

Actions éducatives et culturelles

Avec les grands festivals classiques et les orchestres régionaux permanents de Cannes et Avignon, la Région Sud développe des actions spécifiques éducatives et culturelles : Orchestres dans les Lycées, Lycéens au festival de la Roque d‘Anthéron, Lycéens au Festival d’Aix.

Les lieux de diffusion de musiques actuelles jouent un rôle essentiel dans la découverte et la valorisation de la création artistique en région. Ces lieux sont très divers, tant par la nature des opérateurs que par la démarche qui les anime.

L’intervention de la Région leur permet d’adopter des modèles économiques mixtes pour élaborer des programmations diversifiées, de soutenir la création et l’émergence artistiques, d’accompagner les artistes régionaux dans leur développement, d’encourager la pratique et de mettre en œuvre des actions en direction des publics et des populations.

La Région Sud finance 13 lieux dédiés aux musiques actuelles dont 5 labellisés Scène de Musique Actuelle (SMAC).

Développer les artistes associés en incitant les lieux de diffusion à développer des actions culturelles dans le cadre de projets de résidence. La résidence élaborée entre l'artiste et la scène d'accueil vise à élargir les publics des musiques actuelles.

La Région a initié en 2017 une convention avec le CNV (Centre National des Variétés) en collaboration avec la DRAC qui a permis de soutenir les opérateurs sur 3 appels à projets.

L’objectif est de poursuivre le partenariat avec le CNV en signant un contrat de filière sur la période 2020/2024.

Chiffres clés musique classique et contemporaine 2018

Budget : 4 370 500€

Soutien aux équipes artistiques professionnelles : 22 opérateurs

  • 2 orchestres permanents :
  • 15 équipes artistiques :
  • 5 projets - dispositif Carte blanche aux artistes

Soutien aux manifestations : 57 opérateurs

  • 3 festivals internationaux :

Festival d’Aix, Festival de la Roque d’Anthéron, Chorégies d’Orange.

  • 54 festivals professionnels et de proximité :

Soutien aux lieux de production et de diffusion : 3 opérateurs

  • 2 centres nationaux de création musicale :
  • 1 lieu de diffusion dédié aux musiques savantes :

 

Chiffres clés musiques actuelles, jazz et du monde 

Budget : 3 379 000€

Soutien aux équipes artistiques professionnelles : 55 opérateurs

  • Carte Blanche aux artistes : 43 projets d’artistes 
  • 12 équipes artistiques 

Soutien aux manifestations : 56 opérateurs

  • 3 festivals internationaux :

Festival Marseille Jazz des Continents, Festival Les Suds à Arles, Marsatac

  • 53 festivals professionnels et de proximité

Soutien aux lieux de production et de diffusion : 27 opérateurs