Vous êtes ici :
Particulier, Entreprise, Environnement

A la Friche, des panneaux solaires sur les toits

Mis à jour le 08 décembre 2022

En septembre dernier, les grues s’activaient et les bénévoles se remontaient les manches du côté de la Cartonnerie à la Friche la Belle de Mai. Sur le toit, l’entreprise citoyenne Massilia Sun System achevait l’installation de panneaux solaires. D’ici peu, ils produiront l’équivalent d’énergie consommée chaque année par 100 foyers. Visite de chantier.

Aux grandes tables de la Friche, les acteurs du projet se sont réunis pour admirer le résultat de près de 2 ans de travail. Timothée Demont pour Massilia Sun System, l’entreprise citoyenne à l’origine du projet, Sophie Picard pour Enercoop, qui s’est chargé de la maîtrise d’œuvre, Agathe Bienfait pour Provence Eco Energie, à la manœuvre pour l’installation des panneaux photovoltaïques. Depuis que la Friche a contacté Massilia Sun System, bien du chemin a été parcouru.

Sous le soleil exactement

Etanchéité, surface exploitable, orientation des panneaux, mise en place des onduleurs qui vont recueillir l’énergie produite et la transformer pour être réinjectée dans le réseau : sur le chantier, tout est millimétré. A Marseille, ville la plus ensoleillée de France, non seulement l’exploitation de l’énergie solaire est une évidence, mais elle aussi plus aisée qu’ailleurs. Nul besoin de courir après chaque rayon de soleil, les panneaux peuvent être orientés est-ouest ou être inclinés pour faciliter leur nettoyage naturel par la pluie. Le tout est de maximiser l’espace et de simplifier l’entretien. La production de chaque panneau est reçue directement sur les téléphones des acteurs du projets, attentifs au moindre dysfonctionnement. Car cette flotte de panneaux est faite pour durer. « Il faut savoir qu’à Marseille, un panneau solaire recyclable à 95% « rembourse » entre guillemets l'énergie qu'il a consommé pour sa fabrication en deux ans, précise Sophie Picard, qui a travaillé sur le projet pour Enercoop. Et surtout, qu’il va encore produire de l’énergie pendant 30 ans, voire plus ! » L’enthousiasme est à son comble sur le chantier. Timothée Demont, professeur d’économie et bénévole en charge de la communication pour Massilia Sun System, fait le point sur le travail qu’il reste à faire : « même en produisant énormément d’énergies renouvelables, nous ne pouvons pas combler le besoin énergétique actuel. La question de l’efficacité énergétique est très importante. Il y a énormément de gaspillage, avec des bâtiments mal isolés, des déperditions sur le réseau. Et il y a bien sûr la question de la sobriété et de notre consommation. Mais ce qui est certain, c’est que le photovoltaïque est aujourd’hui la technologie la moins chère au monde pour produire de l’électricité ».

Un modèle gagnant-gagnant

Massilia Sun System n’en est pas à son coup d’essai. Depuis le premier chantier en 2020 sur le toit de la Déviation à l’Estaque, les sociétaires ont pu, pour la première fois, récolter les fruits de leur investissement. « Aujourd’hui nous sommes 200 sociétaires et avons deux centrales qui produisent et injectent de l’électricité verte dans le réseau public, souligne Timothée Demont. Cette année, nous changeons d’échelle avec cette centrale de la Friche, et avons deux autres constructions en cours. Tous les revenus issus de cette production sont réinvestis pour moitié dans de nouvelles centrales, de manière à accélérer la transition énergétique, et l’autre moitié est distribuée sous forme de dividendes aux sociétaires. Le but est de donner du sens et de la valeur à l’épargne des citoyens ou des entreprises qui nous font confiance. » Pour grandir encore, Massilia Sun est toujours à la recherche de nouvelles toitures à équiper, de nouveaux projets à étudier et à développer. « Sur le territoire régional, de nombreuses entreprises pourraient bien être intéressées par cette solution. C’est un modèle très intéressant pour elles, puisqu’elles doivent investir zéro euro ! »
L’appel de Timothée est lancé.

Pour tout savoir sur Massilia Sun System, soumettre votre projet à l’étude ou devenir sociétaire, rendez-vous sur massiliasunsystem.org

La Région Sud mise sur l’énergie solaire

Avec son Plan Solaire régional, la Région Sud a déployé des dispositifs de soutien aux petites centrales photovoltaïques en injection directe sur le réseau de distribution d’électricité, et a ainsi subventionné la première grappe d’installations photovoltaïques portée par le collectif de citoyens Massilia Sun System. A l’instar de ce collectif, de nombreuses structures ont pu être soutenues pour promouvoir les énergies renouvelables, maitriser la demande en énergie et produire une énergie locale.

30 % des lycées équipés de panneaux solaires d’ici 2024

Dans le cadre de son Plan Climat « Gardons une COP d’avance », la Région Sud a fait des lycées un terrain d’actions prioritaires et exemplaires en matière de qualité environnementale et de développement durable. A ce jour, 32 établissements ont déjà été équipés de panneaux photovoltaïques et 19 sites supplémentaires le seront d’ici 2024. Plus de 20 % d’économie d’énergies seront réalisées par les 51 bâtiments régionaux équipés.

Mis à jour le 21 juin 2024