Vous êtes ici :
© Direction Orange Grand Sud-Est
Entreprise, Économie-Entreprise

Cybersécurité : la Région Sud accélère ses investissements

Mis à jour le 08 décembre 2022

Octobre est un mois dédié à la cybersécurité. La menace cyber est prise très au sérieux. Dès octobre 2020 : afin de prévenir les attaques informatiques, la Région Sud a adopté une feuille de route avec la création d’une nouvelle offre de services régionale. Elle accélère son implication avec la création d’un centre de réponse cyber et la participation à un campus national.

Octobre est le Mois européen de la cybersécurité. Cette dixième édition permet de sensibiliser les entreprises, les administrations et les particuliers autour des enjeux de la cybersécurité. Ce sujet prend une importance cruciale. Depuis deux ans, les cyberattaques ont été de plus en plus nombreuses et sophistiquées en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Lesquelles attaques ont été accentuées depuis le début de la guerre en Ukraine.

Encore récemment, des hôpitaux ont été la cible de hackers entrainant parfois des black-out informatiques. " Les cyberattaques concernent surtout les PME, les collectivités locales et les établissements de santé ", confirme Alexandre Gazzola, directeur régional d’Orange Cyberdéfense. 

Une feuille de route cybersécurité

Dès le 9 octobre, avant même le plan national annoncé par l’Etat, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a adopté une feuille de route cybersécurité qui prévoit d’accompagner la création d’une nouvelle offre de service, de structurer des filières régionales d’excellence et de promouvoir une formation régionale. De plus, la cybersécurité est inscrite dans un nouveau schéma de développement économique. Elle est aussi l’une des ambitions majeures du programme Smart Tech qui œuvre pour positionner la Région comme leader dans ce secteur.

Un campus cyber national

La Région Sud a pris la décision d’accélérer son investissement dans ce domaine à travers deux projets jugés majeurs. Une délibération a été adoptée en ce sens lors de l’assemblée plénière du 24 juin dernier.

Il est d’abord question de créer un centre de réponse opérationnelle intitulé « Urgences Cyber » afin de fournir des réponses aux TPE, PME et collectivités victimes d’une attaque cyber. Il doit jouer le rôle d’un centre d’alerte et de réaction aux attaques informatiques de type SAMU. La Région Sud a répondu à un appel à projet et a déposé une candidature le 28 octobre 2021. Elle fait partie des six régions retenues dans la première vague de sélection.

Autre grande décision, la Région Sud participe à la création d’un campus cyber national qui a pour mission de promouvoir l’excellence française en la matière. A court terme une déclinaison régionale en Provence-Alpes-Côte d’Azur est envisagée. Une participation de la Région à ce campus national permettra de donner un accès et de mettre en relation les grands donneurs d’ordre et les acteurs clés.

Orange Cyberdéfense renforce ses expertises

C’est dans ce contexte de mobilisation qu’Orange Cyberdéfense a annoncé, le 15 septembre dernier, un renforcement de ses expertises dans le Sud. L’entreprise vient d’inaugurer un nouveau campus dans le quartier d’affaires Euroméditerrannée à Marseille. Ses équipes, composées d’une soixantaine de collaborateurs, doivent répondre aux besoins qui sont en forte croissance. Depuis son implantation il y a six ans dans la cité phocéenne, les effectifs d’Orange Cyberdéfense affichent une croissance de 40 % chaque année. Ses équipes comprend des architectes, des consultants, ou encore des hackers éthiques. « Notre volonté est de construire une société numérique plus sûre qui se fonde sur le déploiement de nos expertises au cœur des territoires », indique Hugues Foulon, le PDG d’Orange Cyberdéfense. Ses experts ont vocation à se rendre sur le terrain afin de comprendre les contraintes des établissements. « Pour bien identifier les risques, il faut être proche de nos clients », confirme Alexandre Gazzola.

Mis à jour le 13 juin 2024