Vous êtes ici :
Enseignement, Entreprise, Jeune

Emmanuel Young, un champion du monde d'arts graphiques

Mis à jour le 03 janvier 2023

Notre jeunesse a du talent ! Parmi les 4 médailles obtenues lors de la 46ème Compétition Worldskills, l’aixois Emmanuel Young a remporté la médaille d’or dans les arts graphiques. Une expérience incroyable en mesure d'inspirer de nouvelles générations.

Il affiche un sourire rayonnant en haut du podium mondial. Tel un champion olympique, Emmanuel Young montre fièrement sa médaille d’or, le drapeau tricolore posé sur ses épaules. La région Provence-Alpes-Côte d’Azur compte un nouveau champion du Monde depuis la finale mondiale de la 46ème compétition Worldskills qui a eu lieu en octobre dernier. « J’étais presque étonné, explique le jeune homme natif d’Aix-en-Provence. J’ai donné le meilleur de ce que j’avais mais je ne m'attendais pas du tout à remporter cette victoire. » Cette médaille d’or dans les arts graphiques et pré-presse est une grande première. C’est la deuxième fois qu’un jeune de la région obtient une telle récompense. A 23 ans, Emmanuel Young peut être satisfait du chemin et du travail accompli.  

Dès son jeune âge, Emmanuel Young exprime son fascination pour la fantasy et le monde médiéval. " C’était un moyen d’expression de mon imaginaire, je dessinais des châteaux et des dragons mais aussi des personnages au feutre et aux crayons. Au fil du temps, je me suis lancé dans des créations plus poussées avec de la peinture à aquarelle et à la gouache. C’était surtout des paysages et de natures mortes. J’ai appris à observer mon environnement, à maîtriser les perspectives, l’anatomie et la façon dont fonctionne la lumière afin d’obtenir un rendu réaliste et traditionnel de mes visions fantasmées." 

A l’école, il ne brille pas encore. Bon en mathématique, il lui suffit de bien écouter en classe pour suivre une scolarité normale. Un jour, son frère quitte la maison familiale, pour Emmanuel Young, c’est un déclic, une prise de conscience. « J’étais triste quand mon frère est parti. Il était devenu programmateur et je voulais le rejoindre comme infographiste ou illustrateur et travailler ensemble. » Avec cet objectif en tête, il intègre le lycée Célony à Aix-en-Provence pour suivre un cursus tourné vers les arts appliqués et le design.  

Elève brillant, il se fait remarquer auprès de ses professeurs. Ces derniers l’encouragent à participer aux Wordskills, anciennement appelées Les Olympiades des métiers. Il s’inscrit en 2018 et participe à deux éditions du concours régional et national où il remporte un prix dans les arts graphiques et le pré-presse. C’est bien connu, l’appétit vient en mangeant. Emmanuel Young fait preuve d’une grande créativité lors de la finale nationale à Caen en 2019. " Cette compétition a été un révélateur, se souvient Emmanuel. J’ai toujours été très compétitif. J’aime performer dans des conditions égales en temps et équitables. J’ai tout donné pour finalement arriver 4ème au pied du podium."  Tel un athlète de haut niveau, Emmanuel bénéficie de l’accompagnement de la Région Sud qui l’aide financièrement, lui finance l’achat d’un ordinateur. Il est coaché par un professionnel accompli dans la préparation physique et mentale.

Le choc du très haut niveau

Emmanuel Young, considéré comme un nouvel espoir, décide de concourir pour une nouvelle édition alors qu’il est seulement en terminale. Après son BAC professionnel, Emmanuel part à Lyon pour intégrer une école spécialisée menant tout à la fois ses études et sa préparation. « C’était beaucoup de travail et de sacrifices, la nuit et les week-ends », confie Emmanuel. Et c’est la consécration ! Il obtient la médaille d’or lors du concours national en janvier 2022. « Le travail a fini par payer. »  L’épreuve consistait à présenter à un client un projet de communication visuelle sur plusieurs supports en 6 heures de temps. « Tous les fichiers présentés doivent être prêts à être imprimés, avec des maquettes finales et tout cela sans erreur. » Emmanuel rejoint alors l’équipe de France et découvre d’autres jeunes passionnés par leur métier. 

Formidable compétiteur

Le jeune aixois est fnalement sélectionné pour la finale mondiale des Wordskills en octobre dernier en Suisse. « Cette compétition a été un choc, je ne m’attendais pas à un tel niveau d’excellence. Nous avons une quantité de choses à produire en peu de temps ce qui nécessite un très bon niveau technique. » Face à des compétiteurs asiatiques qui ont remporté toutes les médailles dans les arts graphiques et la pré-presse, Emmanuel Young crée la surprise. C’est le premier français à obtenir une telle récompense dans l’histoire des Wordskills. Il s’est révélé au cours de la compétition avec une montée en puissance progressive à force de travail et de concentration. Dans les moments importants, Emmanuel Young s’est révélé être un formidable compétiteur capable de gérer la pression et le stress et de maintenir un degré important de motivation.

Cette médaille va sans doute inspirer de nouvelles générations de jeunes passionnés par leurs métiers. Et de montrer qu’un lycéen peut vivre une telle aventure à condition de s’engager à fond dans la compétition tout en prenant du plaisir. Wordskills est aussi un formidable accélérateur de carrière qui permet de franchir les étapes plus vite. « On se met dans des conditions de performances pour donner le meilleur de nous-mêmes. Nous rencontrons des gens du métier avec qui on partage nos expériences dans un cadre bienveillant, c’est très enrichissant. »

Aujourd'hui, Emmanuel est en alternance au Studio Ellair, dans l'optique de valider un Master designer de création graphique et digitale à l'école Esdac Aix-en-Provence. Fort d'un baccalauréat spécialisé en communication visuelle, d'un bachelor en Concept Art et de plusieurs expériences en entreprises, il maîtrise pleinement les logiciels de production graphique et se spécialise dans la création d'identité visuelle, la réalisation d'illustrations ainsi que la photographie. « Aujourd’hui je veux partir à l’étranger et devenir bilingue en anglais. J’ai soif de découvrir d’autres pays », explique le jeune homme qui continue de développer son imaginaire et sa créativité. 

4 candidats ont obtenu des médailles

Lors de la finale mondiale de la 46ème Compétition Worldskills, 4 candidats régionaux se sont illustrés. Emmanuel Young dans les arts graphiques et pré-presse. Pierre Loir, un jeune marseillais dans la construction digitale qui a décroché une magnifique médaille de bronze. Enfin Somphon Sy et Corentin Tougay d’Avignon qui ont décroché deux médailles d’excellence.

Anciennement appelée Olympiades des métiers, la Compétition des métiers Worldskills est la plus grande compétition mondiale de la jeunesse et des métiers. Cette compétition consiste à réaliser devant un public et dans un temps limité une production qui concentre les difficultés techniques de chaque métier. Elle se déroule en trois étapes : sélections régionales, finale nationale et finale mondiale.

Véritable outil dynamique de promotion des métiers, ces jeunes de moins de 23 ans peuvent ainsi mettre en avant leur savoir-faire dans une compétition qui réunit 85 pays. « Pour la 1ère fois, tous les candidats de notre région sélectionnés en équipe de France ont obtenu des médailles aux finales mondiales Worldskills ! Notre jeunesse a du talent et a su parfaitement le démontrer lors de cette 46ème édition. Les participants ont donné le meilleur d’eux-mêmes, ils se sont surpassés pour représenter leur discipline et leur région. Au total ce ne sont pas moins de 4 médailles qui ont été raflées lors de cette finale mondiale ! Une médaille d’or, une médaille de bronze et 2 médailles d’excellence ! Des résultats exceptionnels dont ils peuvent être fiers », a déclaré Renaud Muselier Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Mis à jour le 21 juin 2024