Vous êtes ici :
© Crédit Photo : benjamin Legier
Particulier, Sport

Marina Olympique de Marseille : La Région Sud en route vers les JO 2024

Mis à jour le 09 décembre 2022

En présence du président Renaud Muselier, le comité d’organisation des JO et les autorités ont, jeudi 7 juillet, symboliquement lancé les travaux du futur site des épreuves de voile des JO 2024 qui auront lieu dans la rade de Marseille.

La création d'une Marina olympique qui comprend la rénovation du stade nautique du Roucas Blanc est la pierre angulaire du projet olympique à Marseille, pour revevoir athlètes et spectateurs. Le bassin du Roucas-Blanc est un lieu d'activités nautiques depuis le 19e siècle. La base nautique actuelle a été aménagée à la fin des années 70, lors de la création du parc balnéaire du Prado. Cet équipement unique en France permettra d’accueillir tous les publics et sera le point de départ des bateaux pendant les épreuves olympiques 2024.
Le projet, en partie financé par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, comprend la réalisation d'environ 7 000 m² de bâti, la réorganisation de 17 000 m² d'espaces extérieurs ainsi qu’un réaménagement du bassin. 

« La préparation des Jeux en région Sud doit être un accélérateur pour le développement et la structuration de la pratique sportive. Ainsi, pour améliorer nos infrastructures et former nos champions de demain, près de 50 millions d’euros sont engagés par la Région. Ensemble, mettons tout en oeuvre pour permettre à nos athlètes de briller devant leurs supporters »,
Renaud Muselier
Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur,
Président délégué de Régions de France

Afin de moderniser le Stade nautique du Roucas-Blanc, et plus particulièrement les installations du Pôle France, comme des Pôles Espoirs de voile, la Région poursuit son Plan Voile et apporte une enveloppe exceptionnelle de 5 millions d'euros. Dans le cadre de ce réaménagement de la future Marina olympique, plus de 200 000 euros seront mobilisés pour assurer la relocalisation des activités nautiques destinées à la pratique du grand public.

Un Plan Voile unique en France, au service des sportifs

La Région Sud a concentré ses efforts sur les sportifs de haut niveau, ainsi elle a apporté un regard particulier sur le monde de la voile avec l’organisation des épreuves de voile à Marseille en 2024. Elle a donc lancé un Plan Voile et Nautisme doté de 21 millions d’euros sur 7 ans, soit 3 millions d’euros par an.

Il prévoit notamment :

  •  une aide au Pôle France, aux Pôles Espoirs et à la Ligue Régionale de Voile
  • l’acquisition de bateaux pour les athlètes du Pôle France
  •  l’aide aux 155 clubs de voile et aux bases nautiques
  •  la création de formation aux métiers de la Mer
  •  la structuration de la filière touristique autour de la voile et du nautisme

 

La Région soutient les athlètes de haut niveau

Dans le cadre de la préparation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020, Pékin 2022 et Paris 2024, la Région a mis en place une politique de soutien très active :

  • Les bourses olympiques de 3 000 euros qui ont permis de soutenir 141 athlètes entre 2019 et 2021 pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo et qui sont prolongées pour Paris 2024
  • 500 000 euros par an aux Pôles France et aux Pôles Espoirs

Une politique sportive autour de 6 axes forts

  • Soutien des clubs, des ligues et des comités
  • Accompagnement du sport de haut niveau
  • Soutien des grands événements sportifs
  • Réalisation de stades, de gymnases et d’équipements de proximité
  • Un CREPS multisites
  • Des installations de pointe dans les lycées
Mis à jour le 21 juin 2024