Transports |

Mouvement de grève dans les TER sur la ligne des Alpes pendant les vacances de février

« On ne sacrifiera pas nos Montagnes au moment où on retourne à la vie ! »

« Un mouvement social a été annoncé par les syndicats de cheminots sur la ligne des Alpes les vendredis et samedis des vacances scolaires de février (les 11, 12 février, les 18, 19 février et les 25, 26 février). Il fait peser une lourde menace sur tous les acteurs économiques des Alpes du Sud, pendant les vacances de février !

Après deux saisons blanches et deux années noires, au moment où on retourne à la vie, les syndicats font de la politique en pleine campagne présidentielle et veulent sacrifier nos montagnes !

Les transports sont la première de nos priorités, notre budget 2021 dédié, de 1,2 milliard d’€, le confirme. D’ailleurs, alors que certaines lignes étaient menacées de fermeture définitive dès 2022-2023, nous avons négocié avec le Gouvernement un protocole « desserte fine du territoire » prévoyant 580 millions d’€ de travaux prévus d’ici 2032, dont 177 millions d’€ pour les 4 branches de l’étoile de Veynes. Vers Briançon, vers Grenoble, vers Valence et vers Aix-en-Provence. 

Nous avons également amélioré le temps de trajet entre Marseille et Briançon en gagnant près de 20 minutes sur certains trains dès 2022. 
Enfin, conformément à nos engagements, aucune ligne ni aucune gare ne sera fermée en région Sud. Une réorganisation des horaires d’ouverture des guichets est indispensable pour s’adapter aux nouveaux moyens numériques. Pour autant, la ligne des Alpes sera particulièrement préservée avec le maintien d’une ouverture 7j/7 des principales gares de Gap, Embrun, Mont-Dauphin, L’Argentière-la-Bessée et Briançon. 
Nous travaillons avec SNCF Gares&Connexions pour proposer des solutions innovantes en partenariat avec les commerçants, les Offices du Tourisme et les Mairies. 

En cinq ans, nous avons changé le visage des Transports en région Sud. Nous nous sommes toujours battus pour que les habitants de notre région puissent se déplacer sereinement dans leurs trajets quotidiens, dans les meilleures conditions possibles. Je refuse aujourd’hui qu’ils soient privés de se rendre dans les stations de ski, pendant la période des vacances scolaires, symbole de retour à la vie pour des milliers de familles. Je demande aux syndicats de Cheminots d’annuler leur mouvement de grève pour le bien-être de nos habitants et l’attractivité de nos territoires de Montagne » a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président délégué de Régions de France.