©Benjamin Légier

Tourisme, Culture |

Réplique de la grotte Cosquer Sur le chantier, le Président Renaud Muselier dévoile le panneau des chevaux

Un rêve ? La Région Sud le réalise : Cosquer Méditerranée se dessine peu à peu. A quatre mois de l’ouverture de la réplique de la grotte Cosquer au public régional, national et international, le Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a rencontré les acteurs de cette réplique et a dévoilé le dernier panneau livré, un des plus emblématiques, celui des chevaux.

Une visite attendue du Président Muselier

C’est dans l’émotion de la découverte d’un projet rêvé et échafaudé depuis 2018 que le Président Muselier a entamé sa visite du chantier de la réplique de la célèbre grotte. La palissade au périmètre de la Villa Méditerranée raconte l’incroyable aventure de ce projet de restitution de la célèbre grotte.

Un projet qui a rencontré l’unanimité dès le départ pour plusieurs raisons. Il redonne non seulement une fonction à la Villa Méditerranée qui pesait sur les coûts de fonctionnement de la Région mais propulse également la Région Sud et la ville Marseille sous les projecteurs culturels du monde entier avec à la clé un rayonnement à l’international et des promesses de débouchés touristiques.

Restituer ce joyau de l’humanité pour rendre accessible l’inaccessible : voici notre volonté avec l’ouverture en juin prochain de Cosquer Méditerranée !

Dès 2016, nous avons décidé avec Christian ESTROSI de redonner une seconde vie à la Villa Méditerranée. Cet établissement, véritable réussite architecturale mais resté sans projet, coûtait trop cher à la collectivité et aux contribuables. Il deviendra cette année l’écrin de la réplique et de la conservation de la Grotte Cosquer. En lien étroit avec l’Etat, propriétaire de la Grotte, et sous la direction de la société Kléber Rossillon, délégataire du projet, nous avons œuvré pour préserver ce patrimoine exceptionnel et rendre accessible l’inaccessible à tous les habitants du territoire régional, comme à nos visiteurs venus de France, de l’Europe et du monde. 

Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président délégué de Régions de France.

Un enjeu pour la mandature

L’ouverture prochaine de cette infrastructure de pointe représente un des plus beaux aboutissements de l’ambition culturelle et patrimoniale de la Région Sud. Avec le souci permanent de la bonne maîtrise des deniers publics au cœur des politiques régionales, la création de ce centre d’interprétation archéologique va également rendre possible la conservation d’un patrimoine mondial unique menacé par l’urgence climatique. Sa mise à disposition tant auprès de la communauté scientifique internationale qu’auprès du grand public ainsi que la reconstitution des œuvres pariétales dans la grotte Cosquer s’inscrit à la fois dans l’adaptation de notre territoire à l’urgence climatique et dans une politique culturelle exigeante et son accessibilité au plus grand nombre.

 

Des artisans d’élite au service de la réplique de la grotte Cosquer à l’honneur

Après près de deux ans et demi de travaux, menée par des professionnels d’élite, orchestré par le délégataire Kléber-Rossillon, le Président Renaud Muselier a souhaité mettre à l’honneur les artisans de ce chantier hors normes qui œuvrent à la restitution de ce joyau de l’humanité au grand public. Une large variété de métiers a été mobilisée pour la réalisation de cette réplique: ouvriers et artistes du béton et de composites, électriciens, informaticiens, modélisateurs, scénographes, sculpteurs, dessinateurs, designers, scénaristes, réalisateurs, restaurateurs, pariétalistes, archéologues, géologues, préhistoriens, paléontologues, climatologues, géographes, plongeurs… près de 30 corps de métiers pour relever un véritable défi au sein d’un bâtiment existant : celui de reconstituer une grotte inaccessible pour le public.

Le panneau des chevaux dévoilé

Le point fort de cette visite s’est incontestablement déroulé à mi-parcours de la visite, lors du dévoilement au public par le Président du dernier des panneaux ornés, livré dans le chantier, celui des trois chevaux, dessinés au charbon de bois. La beauté manifeste de la réalisation des ateliers d’Alain Dalis et de Gilles Tosello ainsi que l’étrange sensation que les hommes du paléolithique venaient de le terminer, ont soulevé l’engouement de toutes les personnes présentes. Elles ont essuyé les plâtres, en attendant la venue de nous tous pour découvrir la globalité de cette œuvre restée intacte des intrusions humaines durant 20 000 ans.

Jean Courtin et Jean Clottes, les deux éminents préhistoriens qui ont effectué les premières recherches dans la grotte Cosquer parlent ainsi du panneau des chevaux : « Ces chevaux naturalistes se ressemblent beaucoup : même technique, même facture. Ils sont probablement dus à un même auteur. (…) » Ce panneau est indéniablement le plus exposé à la montée du niveau de la mer et appelé à disparaitre dans la grotte originale.

Petite chronologie du projet 

1985 : Découverte de la grotte par Henri Cosquer dans la calanque de Cap Morgiou à 37 mètres de profondeur empruntant un tunnel de près de 170 mètres de long.

1991 : Henri Cosquer déclare sa découverte à la Direction Régionale de l’archéologie sous-marine et subaquatique. La même année, la grotte est authentifiée par le préhistorien, archéologue, Jean COURTIN.

2016 : Christian ESTROSI et Renaud MUSELIER décident, en lien avec l’État, de faire de la Villa Méditerranée l’écrin de la réplique et de la conservation de la Grotte Cosquer.

2018 : la Région investit dans un chantier de remise en ordre de marche du bâtiment pour livraison.

2019 : La Région Sud choisit dans le cadre d’une délégation de service public, la Société Kléber Rossillon pour la création d’un Centre d’Interprétation Archéologique comprenant la restitution de la grotte Cosquer.

2020 : Remise des clés de la Villa Méditerranée à Kleber-Rossillon par Renaud Muselier, pour le début des travaux de réaménagement

2021 : La marque régionale « Cosquer Méditerranée » est déposée, après consultation de l’Etat. Les travaux pour la réplique s’accélèrent

Juin 2022 : Ouverture de la réplique de la grotte au public

   

Kléber Rossillon, titulaire de la délégation de service public confiée par la Région Sud, a choisi Eiffage Construction Provence comme maître d’œuvre, chargée du gros œuvre et de la coordination des équipes de conception-réalisation. Toutes ces équipes travaillent depuis deux ans à la réalisation d’un centre d’interprétation archéologique unique au monde, pour le sauvetage d’un joyau paléolithique, pour la recherche scientifique et la préservation de notre mémoire collective.