Vous êtes ici :
Sport, Institution

J-430 avant la première épreuve de voile, la région Sud continue de se préparer pour les JO

Mis à jour le 30 mai 2023

Jeudi 25 mai, la Région Sud et les acteurs du nautisme se sont réunis afin d’échanger sur les différents enjeux des Jeux Olympiques pour la voile en région Sud.

Terre de sport, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur accueillera dès juillet 2024, les épreuves de voile dans sa nouvelle Marina. Avec 21 millions d’euros de budget alloué au Plan Voile et Nautisme 2018-2024, dont 5 millions investis dans la future Marina, la Région Sud se consacre pleinement, à la préparation du plus grand événement sportif au monde. Avec près de 4 milliards de téléspectateurs et plus de 9 millions de spectateurs attendus, l’accueil des Jeux d’été 2024 représente une opportunité majeure pour le territoire. Ainsi, la Région œuvre activement pour faire de cet événement un succès à part entière.

Le plan voile et nautisme 2018 – 2024

Innovant et ambitieux, le Plan Voile et Nautisme 2018 -2024 s’oriente principalement sur le volet sportif, à travers l’accompagnement des acteurs régionaux de ce sport d’excellence. Ce dispositif d’envergure contribue au développement des pratiques, et accompagne les athlètes sur tous les plans d’eau de la région Sud, dans une dynamique commune avec la Ligue Sud de Voile, et la Fédération Française de Voile. Depuis 2018, le budget Plan Voile s’élève à 5,4 millions d’euros dont 3,6 millions en investissement, et 1,8 millions en fonctionnement. S’ajoute à cela 5 millions consacrés aux travaux de la Marina olympique. Il prévoit notamment :

  • Une aide au Pôle France, aux Pôles Espoirs et à la Ligue Régionale de Voile
  • L’acquisition de bateaux pour les athlètes du Pôle France
  • L’aide aux 155 clubs de voile et aux bases nautiques
  • La création de formation aux métiers de la Mer
  • La structuration de la filière touristique autour de la voile et du nautisme

Comptant le plus grand nombre de licenciés au niveau national, la voile est la 3ème discipline sportive la plus pratiquée en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, derrière le football et le tennis. Avec 155 clubs, de Martigues à Nice, en passant par le lac de Serre-Ponçon, Provence-Alpes-Côte d’Azur est la première ligue de France en termes de licenciés.

Un héritage à construire

Paris 2024 vise l’exemplarité, et a pour ambition de « livrer des Jeux exemplaires » sur 3 plans :

  • Sportif
  • Economique
  • Environnemental

La Région Sud, qui a une politique similaire avec son plan 100% climat, a évoqué lors de la commission Tourisme et Sport du Parlement de la Mer en avril dernier, les perspectives du Plan Voile et Nautisme  au-delà des Jeux Olympiques. L’après JO de la Marina est d’ores et déjà évoqué. Celle-ci sera exclusivement dédiée à des activités accessibles à tous, autour de la voile et du nautisme, ainsi que des plages et du monde marin. C’est également un endroit de partage d’expérience entre différents niveaux, puisque le Pôle Espoirs et les athlètes de l’équipe de France partagent ce même lieu d’entraînement.

Le projet de modernisation du stade nautique du Roucas Blanc comprend la réalisation d'environ 7 000 m² de bâti et la réorganisation de 17 000 m² d'espaces extérieurs, ainsi qu’un réaménagement du bassin, avec un objectif majeur de durabilité et d’héritage pour les habitants.

Le saviez-vous ? 

Les Jeux Olympiques commencent dès cette année avec le "Test Event" !
Dès le mois de juillet, la Marina sera pleinement expérimentée à l'occasion de ce grand évènement international de voile qui se déroulera du 7 au 16 juillet prochain. Petite pause dans les travaux qui se termineront en fin d'année, pour une répétition générale des Jeux. Cette grande compétition officielle organisée par Paris 2024, permettra ainsi de tester ce nouveau site de compétition avec notamment les quatre zones de courses qui seront déployées dans la rade Sud de la baie marseillaise. Pour l'occasion, la compétition acceuillera un seul bateau par nation pour chacune des 10 disciplines de voile. 

Une région d'excellence

Soucieuse d’accompagner tous les acteurs du mouvement sportif sur son territoire, la Région conduit une politique sportive volontariste et ambitieuse autours de 6 axes forts :

  • Soutien des clubs, des ligues et des comités
  • Accompagnement du sport de haut niveau
  • Soutien des grands événements sportifs
  • Réalisation de stades, de gymnases et d’équipements de proximité
  • Un CREPS multisites
  • Des installations de pointe dans les lycées

Le secteur haut niveau représente un budget global de 1,8 millions d’euros.

Partenariat avec l’UCPA
Dans le cadre du projet « De la ville à la mer : ambition 2024 », 20 000 euros d’aides régionales ont été versées, offrant aux jeunes de 9 à 25 ans issus des quartiers prioritaires de Marseille, l’opportunité de pratiquer la voile à travers 3 axes : Mer et Education, Mer et Engagement, Mer et Insertion.

Promouvoir la voile au lycée

La Région mise sur les jeunes à travers le dispositif  Voile au Lycée, afin de promouvoir la pratique de ce sport auprès des lycéens du territoire. Ce dispositif propose des cycles de voile dans le cadre des créneaux d’EPS au lycée. Au total, ce sont 76 000 euros qui ont été octroyés à la Ligue Sud de voile sur 3 années scolaires depuis 2020, pour assurer la coordination et le suivi des projets d’établissements mis en œuvre avec les clubs de voile régionaux. A ce jour 23 lycées ont pu profiter de ces créneaux.

C’est par le biais des scolaires, dès tout petit, que l’habitude sportive de la voile va s’ancrer et se développer. 

Claude Le Bacquer
Président de la Ligue Sud de voile

Les Champions du Sud

Avec l’accueil d’événements sportifs majeurs tels que la Coupe du Monde de Rugby en 2023, et les Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024, la Région a voté en mars 2023 la mise en place du dispositif « Les Champions du Sud ».

Chaque sportif de haut niveau membre du dispositif « Les Champions du Sud » sera bénéficiaire, pour l’année civile en cours et en fonction de son engagement pour le territoire, d’une aide régionale individuelle pouvant aller jusqu’à 10 000€.Pour ce dispositif, la Région mobilise une enveloppe budgétaire de 300 000€pour l’année 2023.

En devenant un champion du Sud, l’athlète est alors ambassadeur des valeurs de l’olympisme en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Les membres de ce collectif seront identifiés et renouvelés chaque année en fonction de leurs résultats internationaux au sein d’une discipline olympique ou paralympique, et de leurs engagements associatifs ou personnels.

Mis à jour le 13 juin 2024