Vous êtes ici :
© Crédit photo : Florent Gardin
Particulier, Environnement

Le sud se lève pour le climat : déjà 5 ans d'action !

Mis à jour le 10 novembre 2022

En Egypte, du 6 au 18 novembre, la Région Sud participe à la COP27. En pointe sur les questions environnementales, elle a été choisie par le Président de la République pour représenter les territoires, faire porter sa voix et participer aux échanges autour des grands enjeux liés à l’alimentation, à l’eau, à l’énergie au prisme du changement climatique. Pour le territoire, la Cop d'avance est le fil rouge de l'action régionale depuis 2017, autour de 5 piliers : terre, mer, énergie, air, déchets et le premier budget 100% vert d'Europe.

La Région Sud consacre 600 millions d’euros, soit plus de 40% de son budget, à la lutte contre le changement climatique et ambitionne d’adopter un budget 100% vert. Au fil des ans, elle a bâti une expertise et est devenue membre du R20, qui réunit les régions les plus engagées au niveau de l'environnement. En signant un accord avec l'Etat du Costa Rica pour la biodiversité, l'écotourisme et la gestion de l'eau et en inaugurant le 1er observatoire pour le climat de l'Afrique de l'Est à Djibouti, la Région Sud fait valoir son expérience au-delà des frontières. Car depuis 5 ans, les investissements sur son territoire se sont traduits en actions concrètes, dont les effets se font sentir. Reboisement des forêts, branchement des navires à quai, développement des énergies durables et des mobilités douces sont autant d’avancées dans la bonne direction.

Pour la qualité de l’air

Les transports régionaux sont un formidable moyen d’action pour limiter les émissions carbone, en favorisant les multimodalités et en investissant dans du matériel plus respectueux de l’environnement. D’autres leviers, comme l’investissement dans le branchement des navires à quai et l’accompagnement des habitants vers des mobilités plus douces complètent le plan d’action.

En chiffres :

  • Zéro pic de pollution dans les Alpes
  • Escales Zéro fumée : 90 % des escales Corse connectées à Marseille
  • Depuis 2017, création de 730 lignes de cars électriques et GNL sur les Lignes Express Régionales.
  • + 308 % du parc automobile électrique en Région Sud (en France, + 242 % entre 2017 et 2021) par l’installation d’une borne électrique tous les 35 km (contre une borne tous les 125 km en 2017)
  • 67 gares aujourd’hui équipées d’abris vélo sécurisés (contre 23 gares équipées avant 2018) sur 143 gares TER régionales

Pour la préservation de la mer

La méditerranée est un réservoir majeur de biodiversité marine et côtière, avec 28% d’espèces endémiques, 7,5% de la faune et 18% de la flore marine mondiale. Protéger les 1000 km de côte de la région Sud est une priorité. Agir pour la posidonie avec la Charte d'engagement pour les plages, créer le Parlement de la mer, inciter aux éco-gestes : les approches sont multiples

En chiffres :

  • 66 ports certifiés en 2022 (29 en 2017) et 45 engagés (sur 147 au total) dans la démarche ports propres et zéro plastique en mer pour une mer et un littoral bleus. 28 ports certifiés actifs en biodiversité (0 en 2017)

Pour la protection de la terre

La Région Sud jouit de nombreux atouts. 1ere région la plus boisée, où l’agriculture biologique tient une place majeure, avec un patrimoine naturel exceptionnel et reconnu, elle doit être protégée des risques naturels qui la menacent.

En chiffres :

  • 1,5 million d’arbres plantés en région Sud en 2 ans
  • Dispositif Guerre du feu pour lutter contre les incendies avec + 68% d’effectifs pour la garde régionale forestière
  • +15% de surface du patrimoine naturel protégé, pour atteindre 50 % du territoire avec la création de deux Parcs Naturels Régionaux de la Sainte Baume et du Mont Ventoux
  • 17 Réserves naturelles (10 nationales, 7 régionales)

Pour une énergie plus propre

Devenir une région neutre en carbone nécessite de nombreux investissements pour encourager la production et la consommation d’énergies renouvelables, notamment dans les lycées du territoire.

En chiffres :

  • 1re région sur l’hydrogène avec la création d’une filière structurée et accompagnée
  • 1re ferme pilote d’éoliennes flottantes au large de Port-Saint-Louis-du-Rhône
  • 32 lycées (soit 18 %) équipés d’une toiture photovoltaïque, 0 lycée avec des chauffages au fioul
  • 100 % des lycées équipés en parking vélos sécurisés
  • + 121 % de logements rénovés en Bâtiments Basse Consommation entre 2017 et 2021.  (+ 4 % de logements neufs en BBC. Au total, il y a 6,3 % de logements en BBC)
  • + 38% de production d’EnR : puissance installée en 2017 : 6 320 MW, puissance installée en 2021 : 8 750 MW

Pour des déchets mieux traités

La production de déchets ne cesse d’augmenter. Pour limiter son impact, la région soutient les ressourceries, accompagne les porteurs de projets pour développer les consignes et la vente en vrac, mène des actions de prévention auprès des publics.

En chiffres

  • En 2 ans, + 9 % de déchets ménagers recyclés
  • Quantité de déchets ménagers et assimilés recyclés : 2017 : 1 322 853 tonnes, 2020 : 1 457 848 tonnes
  • Quantité de plastique collecté x3 en 2 ans, 2017 : 7 008 tonnes, 2020 : 22 635 tonnes

A la COY27, la France représentée par le marseillais Boualem Cheradi 
Le jeune homme, issu des quartiers Nord de Marseille, sera présent à la conférence des jeunes pour le climat, la COY17, qui se déroule à Charm el-Cheickh en Egypte. Il y présentera un système qui permet de recharger une voiture électrique en quelques minutes.
Découvrez son portrait

Mis à jour le 24 juin 2024